Menu Content/Inhalt
Home Capsules historiques Saviez-vous? Le premier terminus d'autobus à Québec
Le premier terminus d'autobus à Québec PDF Imprimer Envoyer
Capsules historiques - Saviez-vous
Écrit par Jean Breton   
Mardi, 22 Mars 2011 15:43
   Le premier terminus d'autobus, à Québec, qu'on appelait gare, est situé au coin du boul. Langelier et de la rue Des Fossés ( boul. Charest Est), vers 1925.
Suite aux nombreuses plaintes de la ville, les autobus déménagent à la Place Jean-Talon en face de la Gare du Palais, vers 1930, alors que les autobus de Charlesbourg et de Ste-Foy s'installent à la Place Jacques-Cartier.
   En 1947, les propriétaires d'autobus créent la Gare Centrale d'Autobus de Québec située sur le boul. Charest Est au coin de la rue Caron.
Cependant, jusqu'en 1971, plusieurs petites gares demeurent en opération =

 - Relais d'Aiguillon, rue d'Aiguillon au coin de la rue St-Augustin pour Ste-Foy, Cap-Rouge et Lévis;

 - Gare d'Autobus de Charlesbourg, place Jacques-Cartier ( 1930-1950) , et, ensuite rue Dorchester au coin de la rue Du Roi ;

 - Gare Saint-Roch, rue Du Roi au coin de la rue St-Roch pour Montmorency, Ste-Thérèse, Laval, Deschambault et le comté de Portneuf en plus de la Rive-Sud, excepté Lévis; cette gare remplaçait celle de la Place Jean-Talon, en 1947.

 - Gare Champlain, au Centre Champlain (265 de la rue De la Couronne) pour Giffard, Beauport, Courville, Villeneuve et Boischatel ; en 1968, la gare déménage à l'entrée du stationnement Pollack, sur le boul. Charest Est.

 - Gare de Québec-Ouest, au coin du boul. Charest et de la rue Dorchester jusque vers 1954; ensuite, elle déménage en face de la Gare Centrale, et, finalement, en 1968, la compagnie emménage à la Gare Centrale;

 - Place d'Youville, à l'entrée de l'édifice de la Banque Royale à partir du 18 septembre 1950 jusqu'en septembre 1965 pour Sillery ;

 - Restaurant Relais de la Place d'Armes pour Montréal via Drummondville et St-Hyacinthe, et , Montréal via Trois-Rivières.

 - Gare du Palais pour Sherbrooke et St-Georges-de-Beauce.

Note = toutes ces petites gares ont graduellement disparu après l'expropriation des compagnies d'autobus par la CTCUQ.
Mise à jour le Mercredi, 23 Mars 2011 12:06
 
designed by www.madeyourweb.com