Menu Content/Inhalt
Home Capsules historiques Saviez-vous? Échouement du Franconia - le 12 juillet 1950.
Échouement du Franconia - le 12 juillet 1950. PDF Imprimer Envoyer
Capsules historiques - Saviez-vous
Écrit par Jean Breton   
Mardi, 13 Juillet 2010 16:51
   Le 12 juillet 1950 le paquebot Franconia quitte le port de Québec à 21h00, en route pour l'Europe, avec des pélerins qui se rendent à Rome pour célébrer l'Année Sainte; environ 35 minutes plus tard le paquebot s'échoue sur la pointe de l'Ile d'Orléans, à Sainte-Pétronille.
   La Protection Civile doit alors s'occuper d'évacuer les 1270 passagers pour les diriger vers les hôtels de Québec. Elle contacte la Québec Railway qui opère le service d'autobus dans la ville de Québec en lui demandant d'urgence une vingtaine d'autobus pour venir quérir les passagers sur la grève à Sainte-Pétronille.
   Le surintendant contacte ses inspecteurs et leur donne l'ordre de récupérer un autobus sur chacun des parcours; puis il appelle plusieurs chauffeurs pour en réunir une dizaine d'urgence au garage. Environ une trentaine de minutes plus tard, les 10 autobus quittent le garage en suivant une autopatrouille de la Police Provinciale. En arrivant sur le Chemin de la Canardière, ils rejoignent les 10 autres autobus et le convoi se dirige rapidement vers l'Ile au son des sirènes de la police.
   Cependant, en arrivant au pont de l'Ile, la police reçoit un appel l'informant que la moitié des passagers a embarqué sur un traversier Québec-Lévis mais qu' ils vont avoir besoin des autobus pour se rendre aux hôtels de la Haute-Ville. Une autopatrouille retourne alors en ville suivie de 10 autobus pour aller chercher les passagers à leur descente du traversier pendant que l'autre moitié du convoi se rend au paquebot. Vers minuit, tous les passagers se retrouvent dans leur chambre d'hôtel et les derniers autobus rentrent au garage une trentaine de minutes plus tard.
   La compagnie Quebec Railway a reçu des félicitations de la part des autorités pour sa collaboration exemplaire.

   Suite à son procès, le pilote du Franconia a été condamné pour avoir piloté en état d'ivresse!!!...
Le Franconia a subi des réparations au chantier de la Davie à Lauzon et a repris la mer en septembre.
Il a été retiré de la circulation six années plus tard.

   La municipalité de Sainte-Pétronille installe chaque été un panneau touristique (avec photos) sur la rue Laflamme qui rappelle l'échouement du Franconia.
Mise à jour le Mercredi, 06 Juillet 2011 08:29
 
designed by www.madeyourweb.com