Menu Content/Inhalt
Transport Boischatel Limitée. PDF Imprimer Envoyer
Capsules historiques - Cie - Opérateurs - Sociétés
Écrit par Jean Breton   
Mardi, 24 Juin 2008 14:48

transport_boischatel_4autob_710524_295_webnew
Tous droits réservés: Société d'histoire d'autobus du Québec - Photo: Jean Breton (71-05-24)


Permis 1397-A
M. Joseph Racine, Président et Maire de Boischatel.
 
   Le dimanche 29 juillet 1951, la nouvelle firme Transport Boischatel Limitée prend en main le service de transport par autobus de Québec à Boischatel à la place de Québec Railway Co. Ce service transporte en un an plus de deux millions de personnes.
   Ordonnance de la Régie des Transports: Par un acte sous seing privé en date du 11 juillet 1951, entre les parties ci-dessus désignées, et dont copie a été fournie à la Régie, la cédante a cédé, vendu et transporté à la cessionnaire ses droits relatifs au service d'autobus Québec-Boischatel et retour, y compris les municipalités intermédiaires: Giffard, Beauport, Beauport-Est et Courville.
Cette vente a en outre comme objet 18 autobus de la marque Mack, modèle CY et certains autres accessoires.
   L'ordonnance prévoit que le transport devra s'effectuer aux conditions actuelles, suivant le même itinéraire et le même horaire.

   Cependant, M. Joseph Racine accorde un certain avantage à sa clientèle: la durée de la validité des billets des Séries de douze billets ne sera pas limitée et  ces billets pourront servir à n'importe qui; c'est-è-dire non pas seulement à la personne qui les aura achetés.
   Un personnel entièrement nouveau sera en service à bord des autobus. M. Racine compte engager une vingtaine de chauffeurs.
 
   Dès 1952, la compagnie met en service quatre autobus neufs suivis de cinq autres en 1953, quatre en 1955 et  finalement de deux autres en 1956 ce qui permet de remplacer les 18 vieux Mack de 1938 et 1941.
 
   Le 26 mai 1953, le service actuel se donne maintenant en alternance par l'ave Royale, le boul. des Chutes, le boul. Mgr. Gauthier, les rues reliant chacun de ces deux derniers boulevards au nouveau boulevard appelé Desroches, Orléans ou Ste-Anne et par ce dernier boulevard.
 
   Le 25 juillet 1955, les chauffeurs quittent promptement le travail après qu'un des leurs eut été congédié. Un vote de grève sur le champ a été pris dimanche matin à 10.30 heures.
   Depuis un certain temps, les chauffeurs projetaient de fonder un syndicat affilié à la C.T.C.C. (maintenant la FTQ).
   Samedi soir, l'un des chauffeurs trouva sur le seuil de sa résidence, entre les deux portes, son livret de la Commission d'Assurance Chômage et un avis de congédiement.
   Vingt-deux chauffeurs sont à l'emploi de la Compagnie et 19 ont demandé leur adhésion au syndicat. La Compagnie compte au total 29 employés.
   M. Joseph Racine a déclaré qu'un groupe de 15 chauffeurs ne se sont pas présentés au travail. Le personnel complet est de 35 employés et nous avons maintenant notre service comme à l'habitude, les grévistes ayant reçu l'ordre de se présenter au travail.

   Le 1er août 1956, la Régie des Transports autorise l'établissement d'une zone distincte à l'intérieur des limites de la Ville de Villeneuve (fusionnée à Beauport  en 1976). Elle autorise aussi l'augmentation de 20% le prix des séries de billets vendus à l'écolier et à l'usager régulier.
 
   Le 10 octobre 1957, nouveau service distinct: dans les limites de la Cité de Giffard (fusionnée à Beauport en 1976) de façon à desservir Giffard-Nord et le Petit-Village jusqu'à Québec.
 
   Le 15 janvier 1958, nouveau permis distinct: de Giffard à la Ville de Charlesbourg (fusionnée à Québec en 2002); restreint au transport des écoliers de Giffard fréquentant le Patro de Charlesbourg.
 
   Le 7 juin 1960, modification de la tarification en ce qui concerne Courville (fusionnée à Beauport en 1976):
1- les billets vendus aux adultes en série de 12 à 1.75$ sont portés à 1.85$.
2- les billets vendus aux écoliers en série de 12 à 1.20$ sont portés à 1.30$.
3- les billets d'écoliers sont valables à l'année et l'âge limite est de 18 ans; ces écoliers ou étudiants doivent fréquenter une école sous le contrôle du Département de l'Instruction Publique ou une école affiliée à l'université Laval.

   Le 1er janvier 1964, majoration de la tarification.
 
   Le 7 février 1966, nouveau parcours à partir du secteur Les-Falaises jusqu'àl'église de Beauport en passant par la jonction de Beauport, les dimanches et fêtes seulement.
 
   Le 26 janvier 1969, nouveaux tarifs comme ci-dessous:
De Québec à Giffard/Beauport: adulte;, simple; 0.25$; 8 pour 1.40$
                                            enfant, simple; 0.20$, 8 pour 1.00$
De Québec à Villeneuve/Courville: adulte, simple; 0.30$; 8 pour 1.75$                                                     enfant, simple;  0.20$; 8 pour 1.00$
De Québec à Boischatel: adulte, simple;0.35$; 8 pour 2.10$
                                   enfant, simple; 0.20$; 8 pour 1.00$
 
   Vendredi, le 21 mai 1971, Transport Boischatel Limitée devient la propriété de la CTCUQ;
les quinze autobus stationnés au garage situé au 51 rue Bédard à Boischatel sont dans un état très précaire; les sept WMH et le Welles-Wayne refusent de démarrer alors que les sept Prévost se rendent avec difficulté jusqu'au garage de la CTCUQ situé à Duberger (fusionnée à Québec en juillet 1970).
   C'est la fin de semaine du congé de la fête de la Reine et les Prévost roulent toute la journée du samedi mais dès dimanche, ils sont remplacés par 3 autobus de la CTCUQ;
116- GMC TDH-4512, 1959, ex Fournier 116.
6211- GMD TDH-4517, 1962, ex Québec Autobus 6211.
6227- GMD TDH-5301, 1962, ex Fournier 411.
 
   Tous les autobus Boischatel, excepté les 6 autobus scolaires conventinonnels sont retirés définitivement du service et mis en vente à l'encan de la CTCUQ en juin 1972.
 
Parcours d'Autobus Boischatel lors de l'expropriation:
- Québec - Giffard - Beauport - Courville - Boischatel via l'ave Royale.
- Québec - boul. des Chûtes.
- Québec - Giffard-Nord et Petit-Village.
- Québec - Beauport-Nord. 
 
   Autobus Boirchatel n'avait avait pas de numéros de parcours et les autobus étaient blancs en haut des fenêtres et bleus en bas, ceinturés par une mince ligne rouge, le tout montrant un grand V en bas du pare-brise. Les Prévost ne portaient pas de ceinture rouge et les Mack n'avaient ni la ceinture, ni le grand V.

Liste de la flotte des autobus:

1- Blue Bird Chevrolet scolaire, 65 s, 1965.
2- Wayne scolaire, 65s, 1966.
3- Wayne scolaire, 65s, 1966.
4- Superior scolaire, 65s, 1966.
5- Superior scolaire, 70s, 1966.
6- Superior scolaire, 65s, 1966.

222- Mack CY-3G, 1272, 23s, 1938.
223- Mack CY-3G, 1273, 23s, 1938.
224- Mack CY-3G, 1274, 23s, 1938.
225- Mack CY-3G, 1275, 23s, 1938.
226- Mack CY-3G, 1276, 23s, 1938.
227- Mack CY-3G, 1277, 23s, 1938.
228- Mack CY-3G, 1286, 23s, 1938.
229- Mack CY-3G, 1287, 23s, 1938.
230- Mack CY-3G, 1288, 23s, 1938.
231- Mack CY-3G, 1289, 23s, 1938.
235- Mack CU, 25s, 1941.
236- Mack CU, 25s, 1941.
237- Mack CU, 25s, 1941.
238- Mack CU, 25s, 1941.
239- Mack CU, 25s, 1941.
240- Mack CU, 25s, 1941.
241- Mack CU, 25s, 1941.
242- Mack CU, 25s, 1941.  
Note: ces autobus ont été achetés de la Québec Railway no 1222 à 1231 et 1235 à 1242 en juillet 1951, envoyés au rebut de 1952 à 1956.

243- WMH-8MB,                 , 32s, 1952.
244- WMH-8MB, 8M2B16291, 32s, 1952.
245- WMH-8MB,                 , 32s, 1952.
246- WMH-8MB, 8M2B16295, 32s, 1952.
247- WMH-8MB, 8M2B16556, 37s, 1953.
248- WMH-8MB,                 , 37s, 1953.
249- WMH-8MB, 8M2C16670, 37s, 1953.
250- WMH-8MB, 8M2C16671 , 37s, 1953.
251- WMH-8MB, 8M2C16672 , 37s, 1953.
252- WMH-8MB, 8M2C16708 , 33s, 1955.
253- WMH-8MB, 8M2C16709 , 33s, 1955.
254- WMH-8MB, 8M2C16710 , 33s, 1955.
255- WMH-8MB, 8M2C16712 , 33s, 1955.
256- WMH-8MB, 8M2C16713 , 33s, 1955.
257- WMH-8MB, 8M2C16728 , 33s, 1956.
258- WELLES-WAYNE, 10833H3CR, 41s, 1960.
259- Prévost urbain, P180113862, 37s, 1962.
260- Prévost urbain, P181113962, 37s, 1962.
261- Prévost urbain, P182114062, 37s, 1962.
262- Prévost urbain, P194117963, 37s, 1963.
263- Prévost urbain, P195118063, 37s, 1963.
264- Prévost urbain, P199118965, 49s, 1965.
265- Prévost urbain, P200119065, 49s, 1965.

Les autobus suivants ont été vendus à la CTCUQ le 21 mai 1971:
244-247-249-251-254-256-257-258 et 259 à 265, ainsi que les 6 scolaires.
Aucun n'a été renuméroté par la CTCUQ et tous vendus à l'ancan de mai 1972.
   Les scolaires ont terminé les contrats des écoles jusqu'à la fin de juin 1971 et ensuite mis au rancart.

Description des parcours:
- BOISCHATEL:  Centre Champlain (rue de la Couronne), rue Prince-Edouard,rue Du Pont, 3e ave, De La Canardière, rue Royale, rue Vachon, ave Larue, rue Xavier-Garneau et chemin Royal jusqu'à Boischatel aux limites de l'Ange-Gardien.                                     
- COURVILLE: Centre Champlain, rue Prince-Edouard, rue Du Pont, 3e ave, De La Canardière, D'Estimauville, boul. Ste-Anne, boul. Des Chutes et ave Royale.
- GIFFARD: Centre Champlain, rue Prince-Edouard, rue Du Pont, 3e ave,De La Canardière, D'Estimauville, Evangéline, Turbide, St-Samuel, Petit-Village, Châteaubriand, Gaspard, St-Samuel Nord,  Turbide Nord, Alexandra, Petit-Village, Bourg-Royal, boul. Hawey, St-David, Auclair, Petitclair, St-Georges, boul. Hawey, Bourg-Royal, Petit-Village, Alexandra, Thurbide Nord, St-Samuel Nord,  Châteaubriand, Gaspard, Petit-Village, Turbide, Evangéline et D'Estimauville.
- BEAUPORT: Centre Champlain, rue Prince-Edouard, rue Du Pont, 3e ave, De La Canardière, boul. Ste-Anne, D'Estimauville, ave Royale, Du Temple, Perrier, De l'Avenir, De La Nativité, Allaire, Pageau, Lecours, Du Cénacle et Labelle.

   Le 22 mai 1971, Boischatel devient le parcours 50 de la CTCUQ.
                           Courville devient le parcours 51.
                           Giffard devient le parcours 52G.
                           Beauport devient le parcours 52B.
Note: à l'heure du midi, le parcours 6 (en provenance de la Place Jacques-Cartier) se prolonge pour faire un voyage sur le parcours 52G.

Terminus: Gare Centrale d'Autobus Ltée; 1951 à 1959.
               Centre Champlain; 1959 à 1969.
               Stationnement Pollack; 1969 à 1971.

   A l'été 1959, Boischatel a utilisé un autobus GMC TGM-3610 C-082, 36s, 1947 en provenance de Autobus Saguenay Inc. 4807, peint orange et gris.
Mise à jour le Jeudi, 03 Septembre 2015 21:29
 
designed by www.madeyourweb.com