Menu Content/Inhalt
Québec-Autobus Ltée PDF Imprimer Envoyer
Capsules historiques - Cie - Opérateurs - Sociétés
Écrit par Jean Breton   
Mardi, 10 Décembre 2013 16:57
Le 1er janvier 1957, "The Quebec Railway, Light and Power Company", service de transport en commun dans la ville de Québec depuis 1899, change de nom.

Les billets de "The Quebec Railway, Light and Power Company" continuent à être honorés après cette date.
La direction et les employés demeurent les mêmes et continuent de s'efforcer à bien servir la clientèle.
Seul le nom change et devient "Québec-Autobus Limitée".

Note = pour respecter la langue française, la Compagnie a dû ajouter un trait-d'union car, l'absence de celui-ci aurait été un anglicisme ;
en français, la raison d'être doit apparaître en premier.
Exemple = Autobus Québec Ltée.
---------------------------------------------------------------
Le Soleil, du 3 janvier 1957 publie un article intitulé =
The Quebec Railway, Light & Power Co. devient la Cie Québec-Autobus Ltée.

(...) - Par suite de l'abandon du tramway dans les rues de Québec et de la vente du chemin de fer de Ste-Anne-de-Beaupré, les exploitations se limitaient à un service de transport en commun par autobus.(...).
------------------------------------------------------------------------------
La revue "Transport Commercial", de mars 1957, publie un article =
Quebec Railway, Light and Power  devient Québec-Autobus Limitée.

-"En vertu des lettres patentes émises par la Province de Québec, le service de transport en commun qui était assuré par Quebec Railway, Light & Power Co. sera maintenant fourni par Québec-Autobus Limitée.
Ce changement vient à la suite de démarches entreprises à la suite d'une entente entre la compagnie et la Cité de Québec, qui devait assurer un service de transport en commun pour 10 ans à partir du 1er juillet 1955.
L'entente entre la compagnie et la Cité de Québec prévoyait que des démarches seraient entreprises afin de placer les exploitations de la compagnie sous la juridiction de la Régie des Transports.
Selon la charte de la compagnie, ces exploitations avaient été soustraites à la juridiction de la Régie jusqu'à l'émission des nouvelles lettres patentes.
Le nouveau nom de la compagnie décrit mieux le rôle que joue la compagnie.
La direction et les employés de la compagnie demeurent les mêmes.
Québec-Autobus Limitée acceptera les billets émis par The Quebec Railway, Light and Power Company."-
------------------------------
Le 11 avril 1957, la Compagnie met en vigueur un modèle d'horaire révolutionnaire pour la semaine, de 18h30 à 24h30 et les dimanches et fêtes, de 6h00 à 24h30.
Le document décrit le trajet des 12 lignes en donnant l'heure de passages aux 15 minutes à chaque arrêt de la façon suivante =

A - 05, 20, 35 et 50è minute de l'heure;
B - 10, 25, 40 et 55è minute de l'heure;
C - 15, 30, 45 et 60è minute de l'heure.

De plus, une des 3 lettres apparaît sur chaque arrêt.

Exemple =

Ligne no 9 - St-Cyrille, Père-Marquette, Ste-Foy, Belvédère, Franklin et Kirouac = A
Bagot et des Oblats = B
Ste-Thérèse, de l'Aqueduc, St-Luc et Bayard = C
etc.

Ce nouvel horaire offre la synchronisation parfaite, à moins d'imprévus dans la circulation, du raccordement des lignes aux Place Jacques-Cartier et d'Youville ainsi qu'aux principaux points de correspondance.

En pratique, à tous les 15 minutes, la Place d'Youville se fait "envahir" par les autobus des lignes 3, 5, 7 et 8, et, les clients courent entre les autobus...et au travers de la circulation !

Malheureusement, pour la clientèle, ce nouvel horaire ralentit considérablement le service puisque les autobus doivent respecter l'heure de passage à chaque arrêt qu'il y ait ou non des clients en attente à l'arrêt.

------------------------------------
Le 4 juin 1957, Le Soleil publie une grande photo montrant l'autobus accidenté no. 1804 intitulée =
Tragique Collision à Limoilou.

Deux nouveaux mariés en voyage de noces à Québec, M. et Mme Richard Loika, d'Augusta, Maine, sont dans un état critique à l'hôpital à la suite d'une violente collision survenue au cours de la nuit dernière sur la 4è Avenue, à l'angle de la 22è Rue.
L'auto de louage a subi de graves dommages et l'autobus s'est arrêté sur la maison de M. Georges Laberge, 2200, 4è Avenue, après avoir laissé la rue et labouré le parterre.
Le conducteur de l'autobus, M. Arthur Pelletier, 10 av. Vitré, s'en est tiré avec un choc nerveux, tandis qu'un compagnon de travail, M. Paul-Henri Lanouette, 63, de la Colombière-est, a été assez grièvement blessé.
--------------------------------------------------------------

Le 11 avril 1957, les lignes suivantes sont en vigueur =

1- Place Champlain - Av. St-Sacrement- (samedis soir et dimanches aucun service à l'ouest de Marie-de-l'Incarnation );

2- Place Jacques-Cartier - Av. St-Sacrement ;

3- Place d'Armes - 1ère Avenue ;

4- Place Jacques-Cartier - 18è Rue ;

5- Place d'Youville - 25è Rue ;

6- Place Jacques-Cartier - d'Estimauville ;

7- St-Jean - Chemin Ste-Foy - St-Jean - Grande-Allée ; (le terminus ouest est déplacé sur Père-Marquette au coin de des Erables );

8- Place Champlain - Av. Marois ;

9- Place Jacques-Cartier - Av. Belvédère ;

10- Place Parent - 1ère Avenue ;

11- Place Champlain - Anse-aux-Foulons ;

12- Champfleury - ( entre de la Trinité et la 25è Rue ).
--------------------------------------------------------------------------
Flotte totale de 150 autobus en 1957 =

1101 à 1130 - 30
1401 à 1475 - 67
1700 à 1729 - 30
1801 à 1823 - 23
---------------------------------------------------------------------------------------

En mars 1958, la compagnie possède les 145 autobus suivants =

1101 à 1130 - Can-Car - CD-36 - 1951
1403 à 1426 - Can-Car - C-36 - 1946-47 - (9 autobus)
1431 à 1475 - Can-Car - C-36 - 1948
1700 à 1729 - GMC - TDH-3610 - 1947
1801 à 1831 - GMC - TDH-4512 - 1955-58

Rebuts en février = 1402, 1417, 1419, 1421 et 1429
--------------------------------------------------------------------------------------

Le 1er décembre 1958, l'horaire "aux 15 minutes" est grandement modifié.

La ligne no. 1 a maintenant son terminus ouest sur Belvédère ;

La ligne no. 3 passe maintenant par Dorchester en revenant de Limoilou car, de la Couronne est maintenant sens-unique vers le nord, et, Dorchester sens-unique vers les sud ;

La ligne no. 4 est prolongée jusqu'à l'avenue Champfleury, via la 18è Rue ;

La ligne no. 5 est prolongée jusqu'à la rue des Saules, suite à l'ouverture du viaduc de la 4è Avenue et revient par Dorchester;

La ligne no 6 est remplacée par les lignes suivantes =

La ligne no. 6A - Place Jacques-Cartier - Champfleury remplace la no. 12 au nord de la Canardière, et, revient par Dorchester ;

La ligne no. 6B - Place Jacques-Cartier - d'Estimauville remplace la no. 12 au sud de la Canardière, et, revient par Dorchester ;

La ligne no. 7 est prolongée jusqu'à l'avenue Marois pour remplacer la no. 8 ;

La ligne no. 8 a maintenant son terminus ouest sur Madeleine-de-Verchères coin Chemin Ste-Foy , et, elle remplace la no. 11 en ayant maintenant son terminus est à l'Anse-aux-Foulons ;

La ligne no. 9 ne passe plus par la rue Ste-Thérèse , et, après 20h30 ( 22h00 lorsque les magasins sont ouverts ) ne circule plus le service étant donné entre des Oblats et St-Cyrille par le na. 1 ;

La ligne no. 10 voit les heures de passages modifiées ;

La ligne no. 11 est remplacée par la ligne no. 8 ;

La ligne no. 12 est remplacée par les lignes nos. 6A et 6A .

--------------------------------------------------------------------------------
Flotte totale de 150 autobus en 1958 =

1101 à 1130 - 30
1401 à 1475 - 59
1700 à 1729 - 30
1801 à 1831 - 31
----------------------------------------------------------------------------
Le 5 février 1959, Le Soleil publie en 1ère page l'article suivant =

"Québec-Autobus vend ses intérêts à la Transport Régional Limitée".

Le maire de Québec, M. Wilfrid Hamel a reçu une lettre de M. Henri-F. Béique, vice-président et directeur général de la Quebec Power Company annonçant la vente de la compagnie, en date du 3 février, à la Transport Régional Ltée dont le président est M. Paul-G. Desmarais, d'Ottawa.
Il s'agit d'une vente d'actions ; le service ne sera pas interrompu et il n'y aura pas de congédiement en masse.
M. Desmarais demeure à Ottawa et opère déjà un service de transport en commun à Sudbury ; il est mécanicien et ingénieur et possède une vaste expérience dans le service public.
De plus, il viendra s'établir à Québec pour prendre en mains les opérations de la firme locale.
Le montant de la transaction n'est pas dévoilé mais, la QPC aurait vendu la franchise à un prix peu élevé, loin de la valeur réelle de son matériel roulant et de ses propriétés immobilières.

Québec-Autobus emploie 457 personnes, dont 283 chauffeurs d'autobus et possède 145 véhicules qui peuvent transporter 5,499 passagers.
Les salaires payés se chiffrent à 1,593,700$ par année.
En 1952, la compagnie a connu la dernière augmentation dans le nombre de passagers.

Le 5 février 1959, L'Action Catholique publie l'article suivant =

"Québec-Autobus Ltée est vendue".
-----------------------------------------------
Une publicité apparaît dans les journaux annonçant que le 24 juin 1959 et le 1er juillet 1959, les autobus circuleront selon la cédule affichée aux arrêts d'autobus.
------------------------------------------------------
Le 31 décembre 1959, Québec-Autobus Ltée possède 147 autobus =

1101 à 1130 - Can-Car - CD-36 - 1951
1403, 05, 06, 09, 25 et 26 - Can-Car- C-36 - 1946-47
1432, 1436 à 1445, 1447 à 1455, 1458,
1460 à 1464, 1466-67-68, 1470 à 1475 - Can-Car - C-36 - 1948
1700 à 1729 - GMC - TDH-3610 - 1947
1801 à 1831 - GMC - TDH-4512 - 1955-58
6001 à 6015 - GMC - TDH-4517 - 1959
----------------------------------------------------------------------------------------------------

Le 9 janvier 1960, Le Soleil publie une grande photo de l'autobus no. 6006 intitulée =
"De nouveaux autobus pour la ville de Québec".

-"Dans quelques jours, Québec sera la première ville du Canada à voir circuler dans ses rues les nouveaux autobus fabriqués par la General Motors.

(N.D.L.R. - Montréal avait mis en service le même modèle mais, plus long et plus large, le 15 décembre 1959 ).

La compagnie vient en effet de faire l'acquisition de 15 nouveaux autobus qui effectueront le srervice sur les différents circuits de la ville.
Les fenêtres panoramiques, pourvues d'un dégivreur, assureront aux usagers une visibilité parfaite, et le champ de vision accru, pour le conducteur, diminuera les risques d'accidents.
Ces nouvelles voitures offrent le luxe et le confort autrefois réservés aux autobus utilisés pour les longues croisières.
Les marches ont été abaissées de deux pouces, un éclairage par fluorescence fournit une illumination supérieure au conventionnel éclairage incandescent et le système de chauffage a été sensiblement amélioré.
Les voitures sont pourvues d'un système de ventilation efficace, et la décoration intérieure est de bon goût.
Les nouvelles voitures ont été acquises au coût de 450,000$".

Le 9 janvier 1960, L'Action Catholique publie 2 grandes photos de l'autobus no. 6004 intitulées =
"Nouvelles acquisitions de Québec-Autobus".
(...) - "Son Hon. le maire Wilfrid Hamel, assis sur le siège du chauffeur pose pour notre photographe, accompagné des échevins Burns et Morency.
Il est aussi photographié avec le président de la compagnie, M. Paul Desmarais, en face d'un des nouveaux autobus".
Les photos ont été prises par Roger Bédard.

Le journal publie aussi un autre article intitulé =
"Québec aura le meilleur service de transport en commun possible".
(...) - la nouvelle direction est convaincu qu'en rendant le service plus attrayant, elle réussira à fournir un service indispensable à une population toujours grandissante, car le transport urbain est et restera toujours pour la masse, le moyen normal et le plus économique de transport"-

Voici le nouveau programme pour atteindre ce but =

1- nouveau programme de remplacement qui tient compte de l'usage et de l'âge des autobus;
2- faire passer tous les autobus par les ateliers de mécanique, de débosselage et de peinture;
3- un contrôle rigoureux et constant de la condition mécanique des autobus;
4- établissement d'une ligne d'entretien que chaque autobus doit franchir tous les jours;
5- installation de pneus d'hiver sur tous les autobus;
6- reprendre une étude détaillée de toutes les lignes du réseau;
7- continuer notre collaboration à ceux qui aident à la solution du problème de la circulation.
--------------------------
L'humour québécois =

A propos des nouveaux autobus "panoramiques" qui promènent leurs lumières par toute la ville, on a entendu sur le coin des rues =

Par un froid sous zéro, Madame dit à Monsieur :
"Oh! chéri, attendons le suivant, celui-ci, il est vieux"...

Il y a par contre les gens qui ne veulent pas grimper dans ces autobus étincelants telle cette dame qui dit à l'autre :
"Ne prenons pas l'autobus neuf. On ne sait pas ou ça peut nous mener".

Et ce monsieur qui demande suavement au conducteur :
"Est-ce que ma correspondance est bonne? J'étais dans un vieil autobus".

Une dame d'un certain âge, toute fière d'avoir pu escalader allègrement les trois nouvelles marches de la porte d'entrée, s'exclame :
"Enfin, on a pensé à mes vieilles jambes".
-----------------------
Le 23 janvier 1960, M. J-J-E. Pineault, 795, 24è Rue, écrit une lettre au journal Le Soleil mentionnant que la compagnie d'autobus de Trois-Rivières utilise des "money meters" ou compteurs d'argent qui remplacent la boîte à billets dans chaque autobus.
Tous les passagers paient en argent et il n'y a qu'un seul tarif, ce qui diminue énormément l'administration.
---------------------
Le 7 février 1960, L'Événement-Journal publie une grande photo montrant l'autobus no. 1821, ligne no. 8, qui a frappé un poteau au coin des rues St-Vallier et Lacroix. Aucun des voyageurs ni le chauffeur n'ont été blessés.
---------------------------------------
Le 23 juin 1960, changements de parcours pour les lignes no. 3, no. 4, no. 5 et no. 6 =

La ligne no. 3 desservira dans un sens seulement la partie de St-Albert-le-Grand située à l'ouest de l'avenue du Colisée; 

La ligne no. 4 desservira la partie de St-Pascal située au nord de la Canardière ;

La ligne no. 5 desservira dans un sens seulement la partie de St-Albert-le-Grand située à l'est de la 4è Avenue;

La ligne no. 6 desservira la partie de St-Pascal située au sud de la Canardière ; aux heures d'affluence , l'autobus se rendra jusqu'à la rue de la Trinité.
---------------------------------------
En juin 1960, Céline Lecours, qui prend l'autobus à tous les jours, publie dans l'Action Catholique les anecdotes dont elle est témoin =

1- La dame de banlieue qui ne sort pas souvent et qui s'obstine à vouloir payer son passage avec un billet qui est retiré de la circulation depuis au moins deux ans. Après s'être résignée, elle dit au chauffeur d'une voix forte :
"Très bien monsieur, je vais prendre votre numéro et vous rapporter à la compagnie. On verra bien qui aura le dernier mot !".
Tout le monde se retient pour ne pas trop rire.

2- Deux jeunes filles, en tenue légère, vont se faire brunir à l'Anse-aux-Foulons armées de sacs gigantesques;
la première paie et la deuxième cherche son porte-feuille.
Elle sort son costume-de-bain, sa serviette, la crème solaire, les lunettes fumées, les souliers de caoutchouc et, finalement, elle le trouve enfoui dans le bonnet-de-bain.

3- Le petit gars d'une dizaine d'années, à qui le chauffeur demande sa carte d'étudiant et qui ne la trouve plus...devrait peut-être commencer par trouver un mouchoir !

4- Des dames fraîchement coiffées qui préfèrent rester debout plutôt que de s'asseoir devant une fenêtre ouverte.

5- La demoiselle, qui porte talons hauts et jupe trop étroite, doit se pendre après une courroie de cuir car, l'autobus est plein.
A chaque fois que l'autobus tourne ou part brusquement, elle rebondit, rouge de honte et de gêne, sur la bedaine d'un gros monsieur assis sur un banc de travers qui essaie de lire son journal.

6- Une autre fille se tient debout dans l'allée et balance inconsciemment sa bourse sur la tête d'une vieille dame assise qui n'en finit plus de replacer son chapeau.

7- A l'arrière, une commère raconte à sa voisine les derniers potins de son patelin : "Louis ne reste plus avec son mari", etc, etc.

8- La pauvre dame, qui va se faire soigner pour du mal aux pieds demande au chauffeur ou se trouve la rue Bayard.
"Ne vous inquiétez pas, rendu-là, je vous le dirai".
Il l'oublie et elle descend  neuf coins de rues plus loin.
Heureusement qu'il lui a donné une correspondance.
------------------------------------------------------------------------

En décembre 1960, la Québec-Autobus donne des précisions sur sa demande à la Régie des Transports pour obtenir une majoration de tarifs.
Les gens utilisent les autobus de moins en moins, et, les employés du Parlement ne travaillant plus le samedi a causé une diminution de 10% de la clientèle.
La Compagnie a réussi à baisser les salaires de 100,000$ mais, ne peut plus baisser les coûts d'opération, et, le déficit s'élève à 200,000$.
Les dépenses s'élèvent à 93.57% ,et, en 1962, elles s'élèveront à 100.76%.
---------------------------------------------------------------------------------------------
Flotte totale de 150 autobus en 1960 =

1101 à 1130 - 30
1401 à 1430 -  5
1431 à 1475 - 39
1700 à 1729 - 30
1801 à 1831 - 31
6001 à 6015 - 15
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le 2 janvier 1961, la Compagnie annonce qu'elle a reçu l'autorisation spéciale de la Régie des Transports de suspendre la vente des séries de 20 billets d'adultes pour 2.00$ et de restreindre entre 7h00 am et 7h00 pm l'usage des billets d'enfants.
La hausse générale des taux entre en vigueur le 1er janvier.
---------------------
En janvier 1961, la Chambre de Commerce de Sillery prie la cité de Sillery d'entamer des négociations avec Québec-Autobus, ou tout autre compagnie susceptible de pouvoir donner un service adéquat.
La Chambre de commerce aimerait savoir si Québec-Autobus serait intéressée à reprendre le service vendu en septembre 1950.
Autobus Lévis-Québec, depuis qu'elle dessert Sillery, a augmenté ses taux du tiers et diminué son service de moitié.
---------------------
En janvier 1961, le poste de radio CJLR -1060, par son président M. Jacques Laroche, signe un contrat avec Québec-Autobus pour diffuser de la musique dans les autobus.
L'installation du système est commencé dans les autobus neufs de la série 6000 du circuit no. 9 ;
Vingt-neuf autres autobus de la série 1800 seront ensuite aménagés.
C'est le deuxième endroit au Canada ou ce système est en opération après la ville de Brandon, au Manitoba.
Les ingénieurs ont installé un haut-parleur dans le premier tiers de l'autobus et un second dans le deuxième tiers.
Les appareils sont installés par RCA-Victor.
A tour de rôle, les autres autobus seront dotés de ce système.
--------------------------------------------------------------------------------
Le 30 janvier 1961, la compagnie possède 162 autobus =

1101 à 1130 - Can-Car - CD-36 - 1951
1403, 05, 06, 09, 25 et 26 - Can-Car - C-36 - 1946-47
1432, 1436 à 1445, 1447 à 1455, 1458
1460 à 1464, 1466-67-68
1470 à 1475 - Can-Car - C-36 - 1948
1700 à 1729 - GMC - TDH-3610 - 1947
1801 à 1831 - GMC - TDH-4512 - 1955-58
6001 à 6015 - GMC - TDH-4517 - 1959
6101 à 6115 - GMC - TDH-4517 - 1961
-------------------------------------------------------------------------------

Le 9 mars 1961, L'Action Catholique publie en 1ère page =
-"La plus abondante chute de neige sur le Québec"-
-"Service de transport en commun complètement paralysé à 1 heure"-

-"Les services de transport en commun : autobus et taxis ont quitté les rues de Québec, vers 1 heure ce midi, à la demande du département de la circulation de la ville de Québec.
Selon le Chef de police, la circulation est devenue pratiquement stationnaire, isolant la Haute-Ville et la Basse-Ville, à cause des automobilistes qui circulent sans chaînes.
Toutes les écoles ont été fermées.
Les services d'autobus interurbains sont paralysés à l'exception de ceux de Québec-Ouest et de l'Ancienne-Lorette.
On est toujours sans nouvelles des autobus en provenance de Chicoutimi et du Lac St-Jean-"
Les traversiers ont été inopérants alors que la furie du blizzard déferlait à pleine force sur le fleuve.
----------------------
Le 27 avril 1961, L'Action Catholique publie une grande photo titrée :
M. Rodolphe Anderson de la Québec-Autobus prend sa retraite.

La photo a été prise en face du "Syndicat de Québec", alors que M. Anderson venait de compléter son dernier voyage en tant que chauffeur d'autobus pour la compagnie.
A sa descente de l'autobus no. 6005, il a été salué par le gérant-général de la compagnie, M. J-P. Clavet et par le président de la fraternité, M. Ar. Fournier.
Quelques confrères étaient présents :
MM. A. Lambert, directeur du personnel : M. Leclerc, v-p de la fraternité ; J.C. Grenier, secrétaire et L. St-Laurent, trésorier.
Photo prise par Roger Bédard.
------------

Le 31 août 1961, L'Action Catholique publie une grande photo montrant les autobus nos. 6109 et 6110 titrée =
Quinze autobus GMC 1961 pour Québec.

-"La compagnie Québec-Autobus a inauguré officiellement, hier, une flotte de 15 nouveaux autobus ultra-modernes.
Ces unités, d'un coût de 32,000$ chacune, s'ajoutent aux 15 autres mises en service l'an dernier.
S.H. le maire Wilfrid Hamel a déclaré que la ville s'intéressait beaucoup à cette compagnie qui s'intéresse au transport public de Québec et contribue ainsi à son développement économique.
Le maire s'est dit fier des services que Québec-Autobus rendait à la Vieille Capitale et il a profité de l'occasion pour demander aux automobilistes de ne pas retarder inutilement le trafic dans les rues.
M. Jean-Paul Clavet, gérant général a décrit les principales caractéristiques et a ajouté :
"Nous souhaitons que ces autobus, qui sont des plus invitants, inciteront davantage la population à se servir de nos facilités pour ses déplacements, nous encourageant ainsi à poursuivre nos efforts vers un seul but, toujours mieux servir".

Sur la photo =
MM. Léo Beaudet, administrateur ; Jules Morency, échevin; Raymond Cantin, président de l'Association des Marchands détaillants ;
S.H. le maire Hamel ; J-P. Clavet, le sénateur P.H. Bouffard, représentant du président de l'entreprise, M. Paul Desmarais ; Raymond Plante, administrateur ; Omer Pouliot, président de la Chambre de Commerce de Québec ; L_P. Bouchard, président du Bureau de l'Industrie et du Commerce métropolitain ; D.C Hodges, ingénieur de service de GMC, R. Egan, surintendant des garages
Photo = Roger Bédard.

Le 31 août 1961, Le Soleil publie une grande photo montrant les 15 autobus titrée =
Québec-Autobus acquiert 15 nouvelles UNITÉS.

"(...) -Signalons que les nouveaux autobus viennent s'ajouter à la flotte de Québec-Autobus qui atteint maintenant le nombre de 144".
Le maire a ajouté que le transport en commun constitue l'une des solutions au grave problème de la circulation.
----------------------------------------------------------
La Ligue des citoyens de St-Pie-X obtient, pour une période de 3 mois, le prolongement du circuit no. 4 par les rues 18è Rue, de la Ronde, 27è Rue, Maufils, 26è Rue, Bardy, de la Canardière et 18è Rue.
Le secteur nord de St-Pascal sera desservi à partir de 5h30.
Des autobus plus gros seront utilisés sur le circuit 6A.
Aux heures d'affluence, aucun arrêt ne serait alloué pour laisser descendre les passagers, entre la Place Jacques-Cartier et la 22è Rue.
-------------------------------
Le 11 septembre 1961, la Compagnie publie une augmentation des taux.
Le même jour, L'Action Catholique publie un article titré =

Commentaire sur la hausse surprise des billets d'autobus.

La hausse du tarif a pris les gens par surprise et des blâmes ont été formulés.
(...) -Le public a dit sa surprise de cette hausse non prévue qui se glissait subrepticement.
Une dame a dit que bientôt les conducteurs devront se procurer une règle pour mesurer si l'écolier ne dépasse pas 4 pieds et 4 pouces.
Car, plus grand que cette mesure, il doit avoir une carte d'identité émise par la compagnie.
Une personne a fait remarquer : " les salaires sont haussés ; il faut que quelqu'un paie. Quant à moi, j'ai mon auto"-

Une grande caricature décrit un arrêt d'autobus =
Nous prévenons notre distinguée clientèle qu'elle ne sera pas prévenue de l'imprévisible augmentation du tarif du transport.
En attendant, qu'elle attende !
Si vous n'aimez pas la musique : marchez.

-------------
Flotte totale de 144 autobus en 1961 =

1101 à 1130 - 24
1431 à 1475 - 29
1700 à 1729 - 30
1801 à 1831 - 31
6001 à 6015 - 15
6101 à 6115 - 15
----------------------
----------------------
Le 22 mars 1962, la Compagnie annonce des changements de parcours pour la ligne no. 1 qui est prolongée jusqu'au coin de Belvédère et St-Cyrille, en remplacement de la ligne no. 9;
la ligne no. 2 desservira dans un sens seulement la partie sud du Centre industriel St-Malo en revenant par la rue St-Vallier;
la ligne no. 9 desservira dans les deux sens le Centre industriel St-Malo en passant par Ste-Thérèse, tous les jours de semaine jusqu'à 6h30 pm.
----------------------------------
Le Soleil, du 3 août 1962, publie une grande photo titrée =
Nouveaux autobus.

Les usagers du transport en commun qui empruntent les circuits nos 1, 3, 5, 7 et 8 bénéficieront dès mardi prochain de nouveaux autobus en remplacement des véhicules vieillis par l'âge et l'usage.
Cette acquisition vient s'ajouter aux 30 autobus de modèle identique qui constituent l'épine dorsale de la flotte de 140 véhicules mis à la disposition du public voyageur québécois.
Il en coûte 600,000$ à la compagnie Québec-Autobus pour poursuivre son programme de rajeunissement.
-----------------------
En octobre 1962, Le Soleil publie une grande photo de l'autobus no. 6805.
-Un vieillard repose dans un état inquiétant à l'hôpital de l'Enfant-Jésus.
M. Wilfrid Proulx, 77 ans, 912 rue Stuart, a été heurté par un autobus de Québec-Autobus dans la Côte d'Abraham, près de la Côte Ste-Geneviève, vers 4h hier après-midi.
(...) - la photo montre l'autobus à l'endroit de l'accident.
Le chauffeur a bifurqué vers la gauche pour tenter d'éviter le piéton qui venait de surgir à sa droite, entre deux autos stationnées.
Le côté droit du pare-brise est fracassé.
-----------------------------------------------
Flotte totale de 140 autobus en 1962 =

6100 à 6129 - 30
6200 à 6220 - 21
6400 à 6409 - 10
6700 à 6714 - 15
6800 à 6814 - 15
7000 à 7019 - 20
7500 à 7528 - 29
---------------------

Le 14 mars 1963, Le Soleil publie la suite intitulée =
La Régie des Transports est liée par une loi accordant l'exclusivité à Québec-Autobus.

Organisme quasi judiciaire, la Régie est bien distincte du ministère dont elle relève.
Elle étudie, elle juge, elle rend des décisions mais l'application de la loi elle-même est faite par le ministère.
Il y a 8 ans, une loi fut établie accordant le privilège d'exclusivité à Québec-Autobus en matière d'excursions touristiques à Québec.
-"On nous dit que la Régie refuse toujours les demandes des citoyens de Québec susceptibles d'opérer un service d'autobus"-
-"Alors, c'est que leurs demandes se sont avérées non justifiables et contraire à l'intérêt public"-

Quant au ministère, il mentionne =
"Les américains ne peuvent se surprendre d'une loi qui existe chez eux et qui est rigoureusement appliquée.
Nous faisons notre possible pour protéger notre industrie locale tout en donnant satisfaction aux touristes"-
---------------------------------
Le 15 mars 1963, Le Soleil publie la dernière tranche intitulée =
Le transport touristique a été cédé à Québec-Autobus pour avantager le contribuable.

Son Honneur le maire M. Wilfrid Hamel, défend l'exclusivité accordée car, elle rapporte des revenus durant la saison de faible achalandage en ville; ces revenus augmentent les droits de franchise payables à la ville et ralentissent l'augmentation des taxes pour les contribuables et les tarifs pour les usagers.
Le maire ajoute que certains guides montent à bord des autobus étrangers et font leur travail.
-"Nous les tolérons et je n'ai pas envie de sévir à ce sujet, je trouve que ce serait très mauvais au point de vue publicité de Québec"-
-"Trop de services de transport nuiraient à la situation en général, et, plusieurs d'entre eux péricliteraient"-

Le chef de la circulation Gérard Girard déclare =
-"Les autobus constituent un terrible embarras au point de vue de la circulation mais, ils sont en loi et nous ne pouvons les empêcher de circuler et je n'aime pas cela du tout"-
Il ajoute =
-"En 1938, il y avait 13,000 voitures pour un rayon de 10 milles.
En 1948, 25,000 pour la même distance.
En 1963, nous enregistrons 115,000 voitures.
Alors, comment voulez-vous naviguer à travers tout cela?
Moi, les autobus dans les rues, ça ne m'enchante pas du tout...
mais, c'est la loi et il faut marcher avec la loi"-

Fin du reportage.
-----------------------

Le 28 novembre 1963, changement de parcours =

Ligne no. 3

Direction nord-ouest
Av. des Chênes, rue Dumas, av. des Saules.

Ligne no. 4

Direction nord-est

Rue de la Ronde, 27è Rue, rue Bardy.

------------------------------------
Flotte totale de 140 autobus en 1963 =
6100 à 6129 - 30
6200 à 6220 - 21
6400 à 6409 - 10
6700 à 6714 - 15
6800 à 6814 - 15
7000 à 7019 - 20
7500 à 7528 - 29

-----------------------------------------------------

Le 4 mai 1964, modifications des lignes suivantes =

Ligne no. 10

Cette ligne disparait et est remplacée par la ligne no. 10X en service durant les heures d'affluence seulement.

Parcours =

Lamontagne / 1ère Avenue, 10è Rue, 3è Avenue, 5è Rue, 8è Avenue, 1ère Rue, des Capucins, St-André, St-Paul, st-Pierre, Place Champlain.

Ligne no. 12

Remplace le service de navette entre la Place Fleur-de-Lys et la 1ère Avenue et opérera de 8h05 am à 6h05 pm (10h05 pm - vendredi ) excepté les dimanches et fêtes chômées.

-----------------------------------------------------------

En février 1965, la Compagnie est vendue et modifie son nom pour
Québec-Autobus (1965) Inc.

Lire la suite sous ce nouveau nom.
-----------------------------------------
Flotte totale de 140 autobus en 1964 =
6100 à 6129 - 30
6200 à 6220 - 21
6400 à 6409 - 10
6700 à 6714 - 15
6800 à 6814 - 15
7000 à 7019 - 20
7500 à 7528 - 29
Ces autobus ont été vendus à Québec-Autobus (1965) Inc, en février 1965.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pour décrire la flotte de Québec-Autobus, il faut y aller par année et non seulement par numéros car, les autobus ont eu 3 numéros différents durant l'existence de la compagnie, soit du 1er janvier 1957 au 23 décembre 1970, inclus.

Propriétaires de la Compagnie =

1er janvier 1957 au 3 février 1959 = Quebec Power Company,
3 février 1959 au 26 septembre 1961 = Transport Régional Ltée (Paul Desmarais),
26 septembre 1961 au 23 février 1965 = Transportation Management Corporation,( Entreprises Transport Provincial ),
23 février 1965 au 23 septembre 1970 = Québec-Autobus (1965) Ltée.
23 septembre 1970 = CTCUQ.

Période de janvier 1957 à 1962 =

1101 à 1110 - CCB - CD36A - 12001 à 12010 - 36 s - 1951 - ex. QRL&PCo - 1101 à 1110 en janvier 1957.
1111 à 1130 - CCB - CD36A - 12013 à 12032 - 36 s - 1951 - ex. QRL&PCo - 1111 à 1130 en janvier 1957.

Dispositions des autobus =

1101, 1104, 1106, 1109, 1110, 1112, 1117, 1119 et 1130 vendus à Chambly Transport - 5065, 4922, 5070, 5068, 5066, 5064, 5067, 4757, 5069.

1102, 1103, 1111, 1122 vendus à Autobus Lévis - 80, 81, 82 et 83 en 1961.

1105, 1107, 1113, 1114, 1116, 1121, 1124, 1125, 1126 et 1128 renumérotés - 7604, 7606, 7612, 7613, 7615, 7620, 7623, 7624, 7625 et 7627.

1108 et 1129 vendus à Venise Coach Lines - 1108 et 1129 en 1961.

1115 et 1118  vendus à Autobus Drummondville; 1115 revendu à Venise - 1115 et 1118 revendu à Chambly - 4755 en 1961.

1120 vendu à Autobus Alma - 1120 en 1961.

1123 et 1127 vendus à Autobus Galland - 123 et 127 en 1961 et revendus à Service Inter-Cité - 1500 et 1501.
1402 à 1408 - Can-Car-Brill - C-36 - 46- 2198 à 2204 - 36 s - 1946 -  1402 vendu à Autobus Inter-Cité - 1427, en mars 1958
                                                                                                           -  1407 vendu le 21 mars 1927- possible Service Laramée - 248
                                                                                                           -  1408 vendu le 21 mars 1957- Service Laramée - 244
1409 à 1410 - Can-Car - Brill - C-36 - 46- 2205-2206 - 36 s - 1946  -  1410 vendu le 28 août 1957 au Canadian National T.L. - 149
1412 - Can-Car - Brill - C-36 - 46 - 2208 - 36 s - 1946 - vendu le 14 janvier 1957 à Autobus Drummondville Ltée - 46
1414 - Can-Car - Brill - C-36 - 46 - 2210 - 36 s - 1946 -
1416 - Can-Car - Brill - C-36 - 2212 - 36 s - 1946.
1417 - Can-Car- C-36 - 46-2213 - 36s - 1946 - vendu à Autobus Inter-Cité - 1429, en mars 1958
1418 à 1420 - Can-Car - Brill - C-36 - 2214 à 2216 - 36 s - 1946  - 1418 vendu le 14 janvier 1957 à Autobus Drummondville Ltée - 47
                                                                                                       -  1419 vendu à Autobus Inter-Cité - 1425, en mars 1958)
                                                                                                       -  1420 vendu le 28 août 1957 au Canadian National T.L. - 148
1421 à 1430 - Can-Car - Brill - C-36 - 2392 à 2401 - 36 s - 1947 -  1421 - Can-Car- C-36 - 46-2392 - 36s - 1947 - vendu à Autobus Inter-Cité - 1421, en mars 1958
                                                                                                          1422 - Can-Car- C-36 - 46-2393 - 36s - 1947 - vendu le 15 octobre 1957 à Laval transport Ltée - 1422
                                                                                                          1423 - Can-Car- C-36 - 46-2394 - 36s - 1947 - vendu le 15 octobre 1957 à Laval Transport Ltée - 1423
                                                                                                          1424 - Can-Car- C-36 - 46-2395 - 36s - 1947 - vendu le 15 octobre 1957 à Laval Transport Ltée - 1424
                                                                                                          1427 - Can-Car- C-36 - 46-2398 - 36s - 1947 - vendu le 4 septembre 1957 à Verreault Transport Ltée - # (???)
                                                                                                          1428 - Can-Car- C-36 - 46-2399 - 36s - 1947 - vendu le 15 octobre 1957 à Laval Transport Ltée - 1428
                                                                                                          1429 - Can-Car- C-36 - 46-2400 - 36s - 1947 - vendu à Autobus Inter-Cité - 1426, en mars 1958
                                                                                                          1430 - Can-Car- C-36 - 46-2401 - 36s - 1947 - vendu le 15 octobre 1957 à Laval Transport Ltée - 1430

Notes = Laval Transport Ltée a fait faillite en 1955, administré par le Trust Général et vendu à Autobus Inter-Cité Ltée, en 1959
incluant les autobus.

Service Laramée Ltée - Sherbrooke,
Canadian National Transportation Ltd - St.Catherines, Ont.
Laval Transport Ltée - Montréal
Autobus Inter-Cité Ltée - Longueuil.


Notes additionnelles =

1- tous ces autobus viennent de la QRL&PCo, avec les mêmes numéros, le 1er janvier 1957.

2- 1402 à 1420 ont une transmission manuelle et les fenêtres inversées.

3- 1421 à 1430 ont une transmission manuelle.

4- dispositions des autobus=

1402, 1405, 1407, 1410, 1419 et 1420  - vendus à "Canadian National Transportation Ltd", en 1960; (1410  = 149 et 1420 = 148 ).
1403, 1406 et 1409, 1425 et 1426 - vendus à Autobus Sillery-Ste-Foy Enr - 86 à 90, en 1960.
1404, 1414 et 1416,  - transférés à Sudbury Bus Lines - 86, 87 et 88, en 1961.
1412 et 1418 - vendus à Autobus Drummondville Ltée - 46 et 47, en 1957.
1421 à 1424 - vendus à Service Inter-Cité Inc - 1421 à 1424, en 1958.
1427 à 1430 - vendus à Service Inter-Cité Inc - 1427 à 1430, en 1958.

1431 à 1460 - Can-Car- Brill - C-36 - 2490 à 2519 - 36 s - 1948.

Notes =

1- tous ces autobus viennent de la QRL&PCo avec les mêmes numéros, le 1er janvier 1957.

2- ils ont tous une transmission automatique.

3- dispositions des autobus =

1431, 1433, 1434, 1435, 1446, 1456, 1457 et 1458 - transférés à Sudbury - 78, 79, 76, 80, 77, 81, 82 et 83 ,en 1961.
1432, 1436, 1437, 1439, 1440, 1443, 1444, 1445, 1447 à 1454 et 1460 - renumérotés  7500, 7501, 7523, 7524, 7502, 7503, 7504, 7525, 7505, 7526, 7506, 7507, 7527, 7508, 7509, 7510 et 7511, en 1962.
1438, 1442, 1455 et 1459 - vendus à Chambly - 485, 27, 482 et 483 en 1960.
1441 - disposition inconnue en 1960.

1461 à 1475 - Can-Car - Brill - C-36 - 2722 à 2736 - 36 s - 1948 .

Notes =

1- tous ces autobus viennent de la QRL&PCo. avec les mêmes numéros, le 1er janvier 1957.

2- dispositions des autobus =

3- 1437, 1439, 1445, 1448, 1451 et 1464 ont été loués à Autobus Fournier Ltée, au printemps 1962, avant d'être renumérotés, en attendant d'être vendus;
à leur retour, la vente ayant été annulée, ils ont été renumérotés 7523 à 7528.
1461, 1462, 1463, 1464, 1466, 1467, 1468, 1470, 1471, 1473, 1474 et 1475 - ren. 7512, 7513, 7514, 7528, 7515, 7516, 7517, 7518, 7519, 7520, 7521 et 7522.
1465 et 1469 - transférés à Sudbury - 84 et 85 en 1961.
1472 vendu à Chambly - 28, en 1960.

1700 à 1729 - GMC - TDH-3610 - 630 à 659 - 33 s - 1947 - ex. QRL&PCo , le 1 janvier 1957 - 1700 à 1729 et ren. 6100 à 6129, en 1962.

1801 à 1815 - GMC - TDH-4512 - 1191 à 1205 - 36 s - 1955 - ex. QRL&PCO - 1801 à 1815, le 1 janvier 1957 et ren. 6200 à 6214, en 1962.
1816 à 1820 - GMC - TDH-4512 - 1186 à 1190 - 45 s - 1955 - ex. QRL&PCO -  1816 à 1820, le 1 janvier 1957 et ren. 6215 à 6219, en 1962.
1821 -              GMC - TDH-4512 - 854 - 36 s - 1955 - ex. QRL&PCo - 1821, le 1 janvier 1957 et ren. 6220, en 1962.
1822 - 1823 - GMC - TDH-4512 - 2078-2079 - 36 s - 1957 - le 7 février et ren. 6400 - 6401, en 1962.
1824 à 1831 - GMC - TDH-4512 - 2595 à 2602 - 36 s - 1958 - le 23 janvier et ren. 6402 à 6409, en 1962.

Note = 1824 à 1831 ont des lumières sur le milieu du toit en avant et en arrière et un double tuyau d'échappement.

6001 à 6015 - GMC - TDH-4517 - 114 à 128 - 36 s - 1959 - 21 au 30 décembre et ren. 6700 à 6717, en 1962.

6101 à 6115 - GMC - TDH-4517 - 1183 à 1197 - 36 s - 1961 - le 29 juin et ren. 6800 à 6814, en 1962.
--------------------------------------------

Ceci termine la période de 1957 à 1962.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Description de la flotte pour la période de 1962 à 1965 =

6100 à 6129 - GMC - TDH-3610 - 630 à 637 - 33 s - 1947 - Ex. 1700 à 1729, en 1962.

6200 - GMC - TDH-4512 - 1191 - 40 s - 1955 - ex, 1801, en 1962.
6201 à 6214 - GMC - TDH-4512 - 1192 à 1205 - 40 s - 1955 - ex. 1802 à 1815, en 1962.
6215 à 6219 - GMC - TDH-4512 - 1186 à 1190 - 40 s - 1955 - ex. 1816 à 1820, en 1962.
6220 - GMC - TDH-4512 - 854 - 40 s - 1955 - ex. 1821, en 1962.

6400 - GMC - TDH-4512 - 2078 - 40 s - 1957 - ex. 1822, en 1962.
6401 - GMC - TDH-4512 - 2079 - 40 s - 1957 - ex. 1823, en 1962.
6402 à 6409 -TDH-4512 - 2595 à 2602 - 40 s - 1958 - ex. 1824 à 1831, en 1962.

6700 à 6714 - GMC - TDH-4517 - 114 à 128 - 36 s - 1959 - ex. 6001 à 6015, en 1962.

6800 à 6814 - GMC - TDH-4517 - 1183 à 1197 - 36 s - 1961- ex. 6101 à 6115, en 1962.

7000 à 7019 - GMC - TDH-4517 - C-016 à C-035 - 36 s - 1962 .

7500 - Can-Car - Brill - C-36 - 2491 - 36 s - 1948 - ex. 1432, en 1962.
7501-7502 - Can-Car - Brill - C-36 - 2495-2499 - 1948 - ex. 1436, 1440, en 1962.
7503-7504 - Can-Car - Brill - C-36 - 2502-2503 - 36 s - 1948 - ex. 1443-1444, en 1962.
7505 - Can-Car- Brill - C-36 - 2506 - 36 s - 1948 - ex. 1447, en 1962.
7506-7507 - Can-Car - Brill - C-36 - 2509-2509 - 36 s - 1948 - ex. 1449-1450, en 1962.
7508 à 7510 - Can-Car - Brill - C-36 - 2511-2513 - 36 s - 1948 - ex. 1452-1454, en 1962.
7511 - Can-Car- Brill - C-36 - 2519 - 36 s - 1948 - ex. 1460, en 1962.
7512 à 7514 - Can-Car- Brill - C-36 - 2722-2724 - 36 s - 1948 - ex. 1461-1463, en 1962.
7515 à 7517 - Can-Car - Brill - C-36 - 2727-2729 - 36 s - 1948 - 1466-1468, en 1962.
7518-7519 - Can-Car - Brill - C-36 - 2731-2732 - 36 s - 1948 - ex. 1470-1471, en 1962.
7520 à 7522 - Can-Car - Brill - C-36 - 2734-2736 - 36 s - 1948 - ex. 1473-1475, en 1962.
7523 - Can-Car- Brill - C-36 - 2496 - 36 s - 1948 - ex. 1437, en 1962.
7524 - Can-Car - Brill - C-36 - 2498 - 36 s - 1948 - ex. 1439, en 1962.
7525 - Can-Car - Brill - C-36 - 2504 - 36 s - 1948 - ex. 1445, en 1962.
7526 - Can-Car - Brill - C-36 - 2507 - 36 s - 1948 - ex. 1448, en 1962.
7527 - Can-Car - Brill - C-36 - 2510 - 36 s - 1948 - ex. 1451, en 1962.
7528 - Can-Car - Brill - C-36 - 2725 - 36 s - 1948 - ex. 1464, en 1962.

7604, 7606, 7612, 7613, 7615, 7620, 7623, 7624, 7625 et 7627 - Can-Car - Brill - CD-36 - 12005, 007,015,016,018,023,026,027,028 et 030 -
36 s- 1951 - ex. 1105,1107,1113,1114,1116,1121,1124,1125,1126 et 1128, en 1962 et envoyés aux rebuts à l'été 1962.
----------------------------------------------------------

Fin de la période de 1962 à 1965.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le 1er mars 1965, Québec-Autobus Ltée a été vendue à Québec-Autobus (1965 ) Inc, appartenant à 7 hommes d'affaires de la région de Québec, incluant M. Jean-Paul Clavet, qui demeure président et gérant-général de la nouvelle compagnie.
La nouvelle compagnie sera expropriée par la CTCUQ, le 23 décembre 1970.

Lire la suite sous ce nouveau nom.

Mise à jour le Mercredi, 26 Octobre 2016 21:47
 
designed by www.madeyourweb.com