Menu Content/Inhalt
Home Capsules historiques Cies - opérateurs - Sociétés Quebec Railway Light & Power Co. 1928 à 1930
Quebec Railway Light & Power Co. 1928 à 1930 PDF Imprimer Envoyer
Capsules historiques - Cie - Opérateurs - Sociétés
Écrit par Jean Breton   
Vendredi, 28 Juin 2013 07:11
suite de: Quebec Railway Light & Power Co. 1926 à 1927

Le Soleil du 27 janvier 1928 publie un article mentionnant que la compagnie a envoyé une lettre de protestation contre le mauvais entretien de la neige, ce qui nuit considérablement au service des tramways.

Le 31 janvier 1928, le Comité des Chemins approuve le projet de la voie de ceinture autour de l'ancien Marché Jacques-Cartier.

Le 3 février 1928, la compagnie annonce qu'elle refuse de construire la voie de ceinture pour protester contre l'obligation d'établir un service aux 5 minutes entre la l'avenue Marguerite-Bourgeois et l'extrémité de la rue Garnier.

Le 3 février 1928, Publicité =
Commodité des Tramways.
Quand vous voyagez en tramway vous n'avez pas les règlements de circulation à observer,
pas d'inconvénients de parquage, pas de piétons à éviter.
Les tramways sont sûrs et économiques.

Quebec Power Company

Le Soleil du 7 février 1928 publie la lettre du Gérant Général faisant une mise au point concernant la voie de ceinture.
La lettre mentionne qu'en ce qui concerne la compagnie, l'affaire est close.

Le 27 mars 1928, Le Soleil annonce que la compagnie songe à établir un service direct de tramways entre la basse-ville et l'avenue Marguerite-Bourgeois. La voie ferrée formerait un Y au coin de la rue St-Cyrille et de l'avenue Marguerite-Bourgeois et les tramways feraient un service de 5 minutes jusqu'à l'avenue Marguerite-Bourgeois.

Le 3 avril 1928, Publicité =

Tous les Jours
Quelle que soit la température et
quel que soit le nombre des clients
qui requièrent notre service,
les tramways circulent d'après
un horaire régulier.

Quebec Power Company.

Le 4 avril 1928, Le Soleil nous informe que les actionnaires de la Quebec Railway Light, Heat & Power Company ont approuvé la vente de la compagnie dans son état actuel à la Quebec Power Company à un prix suffisant pour libérer toutes les obligations émises de la compagnie.
Les actionnaires ont jusqu'au 17 avril pour échanger leurs parts pour du comptant.

Le 17 avril 1928, le Comité administratif reçoit une demande du Dr. Arthur Rousseau, directeur de l'hôpital du Saint-Sacrement de faire pression sur la Quebec Power pour prolonger la voie du tramway jusqu'à l'hôpital.
Les chars de la rue St-Cyrille n'auraient qu'à descendre la rue Bégin.
Une autre demande propose que le Quebec Power organise un service d'autobus, de l'avenue des Erables jusqu'à l'hôpital.

Le 23 avril 1928, Publicité =

La Population
De Québec est maintenant de 131,000.
Notre ville devrait au moins avoir une
population de 150,000 âmes en 1930.
Pour cela il faudrait plus d'industries.
Etes-vous prêt à fournir votre coopération?

Quebec Power Company.


Le 27 avril 1928, Publicité =

Tout le Monde
A besoin des tramways.
La grande majorité s'en sert.
Aidez les tramways à vous donner
un bon service car ils sont
le moteur de la vie commerciale.

Quebec power Company


Le 4 mai 1928, Publicité =

Les Citoyens
Devraient aider la compagnie de tramways
à fournir à la ville le meilleur Service de Tramways
en se servant PLUS SOUVENT de ce moyen de locomotion.

Quebec Power Company.

Le 9 mai 1928, Le Soleil rapporte qu'une requête est adressée par un groupe de citoyens aux autorités municipales suggérant l'érection d'un arc de triomphe à l'entrée de l'avenue des Oblats au coin de la rue de Mazenod ; de plus, des statues de nos grands hommes seraient placées un peu partout sur l'avenue. Ce serait un beau cadeau que la ville ferait aux Pères Oblats pour le 75è anniversaire de la fondation de Saint-Sauveur.
Il va de soi qu'il faudrait empêcher le Quebec Power de faire passer les tramways sur cette avenue.

Le 11 mai 1928, Le Soleil publie le montant des recettes brutes du tramway pour les mois de janvier, février et mars :
264,946.14$ soit une augmentation de 26,954$ par rapport à 1927.

Le 13 mai 1928, AVIS =

Sur semaine seulement :
1- A partir du 15 mai 1928, le service actuel qui se fait maintenant entre la Basse-Ville et le terminus à la Jonction de Sillery depuis 7h00 am à 7h00 pm tous les jours, sera changé et marchera de la Basse-Ville jusqu'au terminus de la rue St-Cyrille et avenue Marguerite-Bourgeois durant les mêmes heures jusqu'à nouvel avis.
2- Le service actuel qui se fait maintenant entre l'avenue des Erables, via rue St-Cyrille jusqu'au bout ouest de la rue Garnier depuis 7h00 am à 7h00 pm tous les jours , sera changé et marchera depuis la jonction de la rue St-Cyrille et Marguerite-Bourgeois jusqu'au bout ouest de la rue Garnier durant les mêmes heures, jusqu'à nouvel avis.

Quebec Power Company
Quebec Railway Light & Power Co.

Le 17 mai 1928, les tramways nos 651 et 657 entrent en collision sur la ligne du "Kent" entre les limites de la ville et la petite station "Monument", à Giffard. Les conducteurs Pageau et Girard subissent des légères blessures ainsi que deux passagers du nom de Mme. Lévesque et M. Pérusse. En moins de 20 minutes, les deux tramways sont dirigés aux ateliers de St-Pascal et le service reprend son cours normal.

Le 18 mai 1928, Publicité =

SANS
Les tramways, les achats et les ventes seraient restreints à certaines limites.
Les tramways relient la résidence aux maisons d'affaires
et sont inséparables de la valeur des propriétés urbaines.

Quebec Power Company.

Le 22 mai 1928, Publicité =

Le Département
Des tramways, avec un service de tramways augmenté,
fait tout ce qui est possible pour fournir le plus haut
degré de confort et le service le plus rapide.

Quebec Power Company.

Le 7 juin 1928, la compagnie publie une grande annonce titrée =

Nouveaux Tramways
Chars de sûreté classe 800 munis
de marchepied mobile.

Un texte de cinq paragraphes décrit les caractéristiques des tramways.

Quebec Railway Light & Power Company
Quebec Power Company.

Le Soleil, du 7 juin 1928, rapporte que la cause du retard dans le service du tramway de ce matin résulte de la pluie torrentielle qui inonde la ville et la banlieue depuis hier soir.
En effet, à 5h55, des poteaux se sont brisés et il fallut plus d'une heure pour réparer les dégâts.

Le 11 juin 1928, Publicité =

Un Point à Considérer.
Le service que VOUS désirez est le service que nous désirons.
Les tramways ne peuvent bien vous servir qu'en autant
que vous les encouragez.

Quebec Power Company.

Le 12 juin 1928, Publicité =

SANS
Les tramways, les achats et les ventes seraient restreints à certaines limites.
Les tramways relient la résidence aux maisons d'affaires
et sont inséparables de la valeur des propriétés urbaines.

Quebec Power Company
Le 14 juin 1928, Le Soleil publie un long article intitulé :
M.E. Tanguay a donné sa version de l'affaire.

Le gérant-général déclare que la compagnie n'est pas opposée aux unions comme telles mais, lorsqu'il s'agit d'employés comme ceux du bureau de l'auditeur, c'est différent.
Devant le bureau d'arbitrage nommé par le gouvernement fédéral, il a déclaré catégoriquement que la compagnie ne pouvait admettre que les employés comme ceux du bureau de l'auditeur, les proposés aux téléphones et d'autres occupant des positions de confiance aient le droit d'appartenir à la même union que les autres employés.
Cependant, la compagnie n'a pas d'objection qu'ils fassent partie d'un union distincte.
La compagnie a congédié les employés concernés qui ont refusé de quitter l'union.
La décision du bureau d'arbitrage sera connue plus tard.

Le 15 juin 1928, Le Soleil publie l'article suivant =
L'arrêt des autos en arrière des tramways.
S'ils ne doivent pas parquer leurs voitures aux endroits ou les autorités municipales ont fait installer des affiches à cet effet, les automobilistes doivent aussi se rappeler qu'il existe un règlement exigeant qu'ils se tiennent à au moins 20 pieds en arrière des tramways qui sont arrêtés.

Le 26 juin 1928, un citoyen de St-Grégoire, M. Charles Labrecque, âgé d'une cinquante d'années, succombe  à l'Hôtel-Dieu aux blessures infligées lorsqu'il fut frappé par un tramway la nuit dernière à Beauport.

Le 30juin 1928, L'Action Catholique rapporte qu'un conducteur de tramway l'a échappé belle durant le violent orage de jeudi dernier.
La voiture était stationnée au terminus de l'Ecole de Chimie, rue Garnier, lorsque la foudre l'atteignit à l'endroit même ou se tient d'ordinaire le wattman. Heureusement qu'il était assis vers le centre du tramway en attendant le moment du départ.

Le 6 juillet 1928, Publicité =

Conducteurs et Chauffeurs
N'oubliez pas que ce sont les occupants des tramways tout autant que les tramways eux-mêmes qui sont retardés quand vous obstruez la voie.

Quebec Power Company.

Le 11 juillet 1928, Le Soleil rapporte que le comité administratif a décidé d'asphalter l'espace entre les rails sur le Chemin de la Canardière.
La Quebec Power a consenti à contribuer d'une piastre la verge dans la construction de ce pavage, soit un montant de 12,000$ pour une distance de 12,000 verges entre la ligne du C.N.R. et la limite de la Canardière.

Le 13 juillet 1928, Publicité =

Douze Pour Un.

M. le Marchand : Les Tramways amènent douze clients
à votre magasin pour un qui s'y rend dans un autre véhicule.

Quebec Power Company.

Le 20 juillet 1928, Publicité =

Le Tramway
Est à votre disposition, à vos ordres.
Le service de tramways de Québec
est toujours prêt à vous transporter
ou vous voulez aller et à vous ramener.
Peu importe la température.

Quebec Power Company.

Le 23 juillet 1928, une petite fille de neuf ans se fait broyer une jambe par un des chars observatoires, à St-sauveur, et on doit lui amputer le membre blessé. Jeanne Plante se trouve en face du restaurant de M. Verret, rue Hermine, lorsqu'elle recule dans la rue pour laisser sortir un client au moment ou le char arrive.  Le wattman stoppe sa voiture et plusieurs personnes accourent sur les lieux. La maison Moisan dépêche son ambulance qui amene la fillette à l'Hôtel-Dieu.
Elle est la fille de M. Georges Plante, de la maison Marier & Tremdel et demeure au 4, rue St-Félix.

Le 27 juillet 1928, Publicité =

Pour les Affaires.
Vous constaterez que le tramway
vous transporte à votre bureau à temps,
avec le maximum de confort et de commodité.

Quebec Power Company.


Le 15 août 1928, Publicité =

Pour Magasiner.
Les Tramways passent par les centres commerciaux
et sont sous la direction d'hommes compétents
habitués à prendre un soin particulier
des dames et des enfants.

Quebec Power Company

Le 24 août 1928, Publicité =

Vos Tramways
Sont essentiels au développement de votre ville
et sont dignes de votre encouragement.
Ils sont au service de tout le monde,
en tout temps, et par toutes sortes de
températures.

Quebec Power Company

Le 7 septembre 1928, Publicité =

Vos Intérêts
Dépendent de la transportation.
Soyons associés et notre localité
se développera et prospèrera
plus rapidement que si nous
la servions individuellement.

Quebec Power Company

Le 21 septembre 1928, Publicité =

VOUS NE
Vous servirez peut-être jamais des tramways
pour vous rendre à votre bureau,
mais les employés qui font marcher vos affaires
s'en servent.

Quebec Power Company

Le 22 septembre 1928, AVIS
25.00$ De Récompense.

La récompense ci-dessus sera payée par la soussignée
pour tous renseignements conduisant à l'arrestation et à la conviction
de la personne ou des personnes qui ont coupé les sièges en cuir
du tramway no. 800, faisant le circuit de la Haute-Ville au cours de cette semaine.

Quebec Power Company - Téléphone : 5142.

Le 26 septembre 1928, Le Soleil rapporte que le différent entre les 38 employés congédiés et le Quebec Power n'a pas été réglé.

Le 28 septembre 1928, Publicité =

AVEC
Tous ses détails modernes,
le Tramway devient le mode de transport préféré.

Quebec Power Company.


Le 3 octobre 1928, le Quebec Power en appelle du jugement dans la cause de la petite Yolande Garneau frappée par un tramway sur la rue Garnier pendant qu'elle jouait dans la rue. La compagnie a été condamnée à payer 9,000$ au père de l'enfant.

Le 26 octobre 1928, Publicité =

Il Est Commode
d'avoir toujours sur soi des billets de tramways.
Cela évite le retard occasionné par la remise de la monnaie.
Achetez-en pour une semaine.
Dix-sept pour un dollar.

Quebec Power Company.

Le 2 novembre 1928, deux citoyens de St-Augustin, M. Albert Rochette, et un M. Leclerc, sont blessés lorsque la machine McLaughlin que conduit M. Rochette, frappe un tramway et vient s'arrêter dans la vitrine de l'épicerie Georges Gosselin, à l'intersection des rues St-Vallier et St-Germain.
Le tramway numéro 812, conduit par M. Mérette filait vers St-Malo dans la courbe prononcée de la rue St-Vallier.
Les deux passagers de la machine sont soignés par le Dr. J_Eudore Parent.

Le 2 novembre 1928, Publicité =

Une Bonne Manière
de diminuer la congestion du trafic
est de servir des tramways
dans les districts encombrés.

Quebec Power Company

Le 5 novembre 1928, Publicité =

L'Employé
qui dirige ce tramway a été choisi
avec soin et très expérimenté.
Il conduit prudemment.
FAITES-VOUS COMME LUI ?

Quebec Power Company

Le 13 novembre 1928, un citoyen de St-Prosper de Dorchester, M. Louis Poulin, demeurant chez M. Paradis, 15 rue Dalhousie, se fait frapper par le tramway no. 680, en face de la gare de Ste-Anne. On le transporte à la pharmacie John-L, Laroche, puis l'ambulance Moisan le transporte à l'Hôtel-Dieu pour soigner les légères blessures.

Le 15 novembre 1928, la Quebec Power met en vente des actions privilégiées à 100.00$ rapportant annuellement 7% de dividende.

Le 16 novembre 1928, Le Soleil rapporte que M. Joseph Drouin, homme de section à l'emploi du Quebec Railway depuis 13 ans, est mort ce matin à l'Hôpital Jeffrey-Hale de suites des blessures reçues hier soir.
Le défunt, du 104 rue Fleury, nettoyait l'intersection des voies ferrées en face de la Croix du Sacrifice, vers 7h40 alors qu'il pleuvait abondamment.
M. Drouin fut frappé par une automobile.
M. Jules Vallée, assistant-coroner mentionne que l'endroit est dangereux à cause de la rareté des poteaux d'éclairage.

Le 23 novembre 1928, Publicité =

Les Tramways
contribuent à la prospérité des villes.
Le mode de transport le moins cher
et le plus sûr est fourni par vos tramways.

Quebec Power Company.

Le 26 novembre 1928, Publicité =

Achetez
des billets de tramway.
Cela vous économisera du temps
et nous aidera à VOUS donner
un service plus rapide.

Quebec Power Company.


Le 28 novembre 1928, Le Soleil publie un grand article intitulé =
"Un service de cinq minutes est assuré à la population établie dans la paroisse du St-Sacrement".
Deux tramways circuleront sur le circuit Marguerite-Bourgeois et Garnier aux heures de trafic intense, soit le matin, de 8 heures à 9 heures et demi; le midi, de 11 heures et demie à 2 heures; le soir, de 5 heures à 7 heures.

Le 3 décembre 1928, Publicité =

Pourquoi
le service des tramways prospère-t-il
en dépit de la compétition?
Parce que les tramways donnent le
meilleur service.

Quebec Power Company.

Le 11 décembre 1928, Publicité=

Savez-Vous
que le transport par voie ferrée
est le plus sûr, le plus commode,
le plus économique et le plus confortable
des modes de transport de surface?

Quebec Power company.

Durant le mois de décembre 1928, les journaux publient les croquis montrant les gros changements planifiés par la Ville pour améliorer la circulation =

1- Elargissement de la rue St-Vallier, de la rue Dorchester et de la Côte d'Abraham ; une dizaine de bâtiments seront démolis;
2- Elargissement de la rue Buade, le long de la Basilique; trois bâtiments seront démolis;
3- Rue des Fossés, entre de la Couronne et St-Roch; tous les bâtiments situés sur le côté sud seront démolis pour créer un large boulevard qui prendra le nom de la rue Charest qui existe déjà entre de la Couronne et Langelier. Charest prendra la même largeur par la démolition de tous les bâtiments situés du côté nord. Puisque les 2 rues n'arrivaient pas vis-à-vis au coin de la Couronne, il a fallu démolir le côté sud, à l'est et le côté nord, à l'ouest, pour aligner le nouveau boulevard Charest.
4- Elargissement de la Côte-du-Palais; démolition de tous les bâtiments du côté est entre Charlevoix et des Remparts
5- Elargissement de la rue D'Aiguillon entre la Côte d'Abraham et des Glacis et démolition de tous les bâtiments situés dans le quadrilatère situé entre D'Aiguillon, d'Youville, des Glacis et St-Jean afin de créer un large stationnement en face de l'Hôtel Montcalm.

Tous ces changements vont aider à accélérer aussi la circulation des tramways.
Achat de 20 tramways en 1928 =
800 à 819 - Ottawa Car.
Retrait de 19 tramways en 1928 =
56 à 79.
Flotte totale de 95 tramways en 1928=
1 et 2
80 à 101
500 à 509
610 à 630
650 à 659
680 à 689
800 à 819
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le 7 janvier 1929, Publicité =

A Propos de Justice.
Pourquoi les automobilistes ne seraient-t-ils pas requis
de construire les voies de tramways pour ceux qui s'en servent,
puisque ce sont ces passagers qui payent
pour le pavage des rues employées par les automobilistes?

Quebec Power Company

Le 14 janvier 1929, Publicité =
La Manière Electrique
est la meilleure manière de vous rendre à votre travail
ou au bureau le matin et d'en revenir le soir.
Servez-vous des Tramways et évitez les accidents.

Quebec Power Company.

Le 14 janvier 1929, par un froid de plus de 20 degrés F sous zéro ( moins 25 C ), le service de tramways est interrompu entre St-Roch et la Haute-Ville à cause d'un incendie en haut de la Côte d'Abraham.

Le 21 janvier 1929, Publicité =
Quand les chemins sont glissants
de nombreux accidents se produisent.
Les passagers des tramways sont priés de PRENDRE GARDE
en montant dans le tramway
ou en en descendent.

Quebec Power Company.


Le 22 janvier 1929, la compagnie annonce qu'elle arrête pour quelques jours le service de tramways entre la voie du CPR et la Côte des Bell ( maintenant St-Sacrement) à cause d'un dérangement au "diamond" situé à l'intersection de la rue St-Vallier et de la voie du CPR.
On a songé à donner le service par AUTOBUS mais, on n'a pu trouver autre chose qu'une voiture ouverte et, à cette époque, ce n'est guère confortable pour le public.


Le 29 janvier 1929, Publicité=
Pendant et après la tempête
de nombreux pelleteurs et des chasse-neige
sont employés à débarrasser les voies du tramway
afin que l'horaire n'en soit pas modifié.

Quebec Power Company.


Le 11 février 1929, Publicité =

Facilitez aux Autres
et à VOUS-MEME l'accès du tramway
en ayant toujours vos billets prêts.

Quebec Power company

Le 19 février 1929, Publicité =

Suggestion d'un conducteur.
Quand VOUS DONNEZ votre argent au conducteur,
dites-lui COMBIEN VOUS VOULEZ DE BILLETS.
Aidez-nous à économiser le temps.

Quebec Power Company.

Le 1er mars 1929, Publicité =

Suggestion d'un conducteur.
Quand vous offrez au conducteur 25 cents
sans rien lui dire,
il suppose que VOUS VOULEZ QUATRE BILLETS.
Aidez-nous à économiser le temps.

Quebec Power Company.

Le 13 mars 1929, Publicité =

SAVEZ-VOUS
que des employés expérimentés et prudents
et un équipement comprenant les plus récentes améliorations,
VOUS PROTEGENT dans le tramway moderne.

Quebec Power Company

Le 18 mars 1929, Publicité=

SAVEZ-VOUS
que les recettes supplémentaires de la compagnie
vont aux passagers des tramways
sous forme de meilleurs tramways
et d'un meilleur service.

Quebec Power Company.


Le 25 mars 1929, Publicité=

Suggestion d'un garde-moteur.
Je suis responsable de VOTRE SECURITÉ.
Veuillez ne pas m'adresser la parole
quand je conduis mon tramway.
Aidez-nous à économiser le temps.

Quebec Power Company.

Le 1er avril 1929, Le Soleil rapporte que la jeune Jeanne-d'Arc, 8 ans, enfant de M. et madame Lauréat Lamontagne de la rue Napoléon s'est faite frappée mortellement par le tramway no. 618 du circuit Château-Limoilou, en traversant la 3ième Avenue, en face de chez ses grands parents.
Le docteur Rosaire Rainville, appelé sur les lieux, ne put que constater le décès.

Le 8 avril 1929, Publicité=

Suggestion d'un garde-moteur.

Je dois obéir aux signaux.
Si tout le monde obéissait aux signaux,
les rues seraient plus sûres
et il y aurait moins de congestion dans la circulation.
Aidez-nous à économiser le temps.

Quebec Power company.

Le 22 avril 1929, Publicité=

L'Endroit le Plus Sûr.
Dans l'agitation du trafic moderne,
il n'y a pas d'endroit plus sûr que le tramway.

Quebec Power company.

Le Soleil, du 25 avril 1929, rapporte que la Ville de Québec-Ouest se développe, l'évaluation des lots ayant augmenté de 50%; on travaille au parachèvement du Pont Scott devant relier Québec-Ouest à St-Malo et sur lequel la Quebec Railway prévoit y construire une ligne de tramways.

Le 6 mai 1929, Publicité =

Tous les jours
Des milliers d'ouvriers doivent être transportés
à l'endroit de leur travail, avec sécurité,
économiquement et à temps.
L'industrie compte, pour cela, sur les tramways.

Quebec Power Company.

Le 13 mai 1929, Publicité =

Jour et Nuit, Eté et hiver.

A toutes heures et en toutes saisons,
les tramways doivent circuler pour
votre commodité.
Qu'il fasse beau ou mauvais,
nos tramways donnent un bon service.

Quebec Power Company.

Le 17 mai 1929, La Ligue des Citoyens de St-François-d'Assise passe la résolution suivante =
"La cité de Québec est priée de prendre immédiatement les mesures voulues pour faire cesser le stationnement des tramways sur la rue de la Couronne, en les faisant retourner par les rues avoisinantes des rues St-Joseph et de la Couronne".
Actuellement les tramways de Limoilou sont immobilisés pendant plusieurs minutes à tour de rôle pour attendre leur droit de passage sur la rue de la Couronne.
Il faudrait laisser libre la voie de la rue de la Couronne aux tramways qui montent la côte d'Abraham.

Le 22 mai 1929, le Comité exécutif demande à la compagnie de poser une double voie sur les rues Marguerite-Bourgeois et Garnier.

Le 31 mai 1929, Publicité =

PRENEZ
le tramway pour plus de sécurité, de vitesse et de commodité -
pour vous libérer du trafic et pour plus de confort.

Quebec Power Company.


Le 1er juin 1929, une délégation se présente chez le maire Auger pour réclamer, encore une fois, la voie de ceinture de la Place Jacques-Cartier, afin de décongestionner la rue de la Couronne.

Le 5 juin 1929, la compagnie annonce qu'elle va agrandir immédiatement la remise des chars à St-Malo afin d'abriter 15 nouveaux tramways neufs qu'elle vient de commander. Le coût de cette amélioration sera d'environ 150,000$.

Le 5 juin 1929, Publicité =

Notre But Commun
est de contribuer aux progrès de cette ville,
non seulement sous le rapport de la grandeur
mais aussi des ressources et de l'attrait.
Les tramways économisent du temps et de l'argent.

Quebec Power Company

Le 10 juin 1929, la Ligue des Citoyens de St-Roch rencontre la maire pour protester contre la projet de la voie de ceinture; la congestion serait pire puisqu'il faudrait déplacer le stationnement des autobus et des taxis qui utilisent le peu d'espace libre.

Le 14 juin 1929, Publicité =

Ils Sont Ici
pour prendre part au progrès et
au développement de Québec.
QUINZE BEAUX NOUVEAUX TRAMWAYS -
le summum de luxe et de confort.

Quebec Power Company

(P.S. : ils sont numérotés 900 à 914 ).

Le 28 juin 1929, Publicité=

Commode
Une transportation sûre et économique est fournie par les tramways,
jusqu'à l'entrée des magasins de Québec
offrant les plus attrayantes occasions.

Quebec Power Company.

Durant le mois de juin 1929, la ville construit un tunnel sous la voie ferrée de la 1ère Avenue, à Limoilou; ceci permettra aux tramways de se rendre à Charlesbourg.

Le 2 juillet 1929, Publicité =

SANS
un district commercial central, il ne peut y avoir
de progrès dans Québec, et sans
un bon mode de transport à ce district,
il n'existerait pas.

Quebec Power Company

Le 6 juillet 1929, Publicité=

Les Tramways
sont la mesure du progrès d'une ville.
Dans la ville de Québec,
le système de tramways indique
la voie vers le progrès.

Quebec Power Company

Le 17 juillet 1929, plusieurs officiels se rencontrent à la traverse à niveau, sur le Chemin de la Canardière, afin de considérer l'opportunité de construire un tunnel à cet endroit.
Cette réunion fait suite à une demande des citoyens de St-Pascal-Baylon.

Le 22 juillet 1929, Publicité=

Chaque Tramway
transporte plus de personnes par voyage
que trente automobiles.

Quebec Power Company

Le 12 août 1929, Publicité =

Marchands de Québec
Prenez un intérêt direct
au maintien d'un bon
système de transportation
par tramways.

Quebec Power Company

Le 19 août 1929, Publicité =

Quand la journée est finie.
A la fin de chaque journée d'affaires,
plus de la moitié de la population
de Québec retourne chez soi.
La grande majorité se sert
des tramways.

Québec Power Company.

Le 26 août 1929, Publicité =

Venez avec Nous.
Passez une journée à la campagne
et visitez le Kent House et les
Chutes Montmorency.

Quebec Power Company.

Le 31 août 1929, Avis =

The Quebec Railway Light & Power Company
Tramways

Septembre 1929-1930

De nouvelles cartes d'écoliers seront émises
pour la saison scolaire septembre 1929-1930,
au bureau des Tramways, chambre 204,
immeuble Quebec Power, à partir du 3 septembre 1929.

Les enfants fréquentant les écoles,
âgés de moins de SEIZE ANS, pourront échanger
leurs vieilles cartes à la date ci-haut mentionnée.

Quebec Power Company.

Le 1er septembre 1929, M. Edouard Atkins, 63 ans, employé de la ferme Bell et demeurant à la Petite-Rivière, se fait frapper au coin des rues Tourangeau et St-Vallier par le tramway no. 620 ; en voulant reprendre le contrôle de ses chevaux, il chute sur le pavé et meurt subitement.

Le 11 septembre 1929, Le Soleil annonce que 3 des 15 nouveaux tramways sont arrivés ces jours-ci ; construits par la "Ottawa Car Manufacturing Co", ils rejoignent les 110 autres tramways déjà en service.

Le 18 septembre 1929, L'Action Catholique publie une grande photo de la nouvelle Place d'Youville suite à la démolition des bâtisses "Semi-Ready", "Montcalm","Alexandra" et autres bâtiments secondaires.


Le 21 septembre 1929, la compagnie annonce que la double voie demandée dans St-Sacrement coûterait 50,000$ mais, promet un service aux 5 minutes entre St-Cyrille et Garnier.

Le 23 septembre 1929, Publicité =

Nous Vous Transportons
Cette compagnie est VOTRE agent général de transport,
elle vous transporte à votre bureau et vous ramène
chez-vous sûrement, agréablement,
économiquement et promptement.

Quebec Power Company.

Le 1er octobre 1929, Publicité =

Sécurité d'abord !!!

Mesdames - Beaucoup de petits accidents
survenant en montant en tramways ou en
en descendant sont dus aux
TALONS HAUTS.
VEUILLEZ FAIRE ATTENTION.

Quebec Power Company.

Le 8 octobre 1929, L'Action Catholique publie une photo montrant les travaux de démolition de la rue des Fossés pour la construction du futur Boulevard Charest.

le 10 octobre 1929, M. Adjutor Guilbault, employé par M. Jobin, entrepreneur, tombe en bas d'un tombereau et se fracture le crâne; lors de son transport en ambulance, celle-ci est frappée par un tramway.
Le docteur Lapointe, qui se trouve dans l'ambulance souffre de légères égratignures et l'ambulance subi de sérieux dommages ayant eu une roue de brisée.

Le 15 octobre 1929, Le Soleil publie un grand croquis montrant le nouveau carré de la rue St-Jean formé à la suite de la démolition des bâtiments situés entre les rues St-Jean, des Glacis, d'Aiguillon et d'Youville.
Le Quebec Railway installe présentement une voie de ceinture qui permettra aux tramways d'en faire le tour complet à sens unique.

Le 21 octobre 1929, Publicité=

Faites plutôt vos achats
De 10h a.m. à 4 p.m..
Vous éviterez ainsi la congestion du trafic
et vous obtiendrez un meilleur
service dans les magasins.

Quebec Power Company.

Le 28 octobre 1929, Publicité=

Suggestion d'un Conducteur.
Veuillez sonner pour annoncer votre intention
de descendre du tramway. Merci !

Quebec Power Company.

Le 6 novembre 1929, Publicité =

Sécurité d'Abord.

C'est avant et après vos heures de travail
que vous êtes le plus en danger.
Servez-vous des tramways pour être
transporté en toute sécurité.

Quebec Power Company.

Le 7 novembre 1929, la compagnie annonce que la ligne de tramways, qui devait se rendre jusqu'à une couple de coins de rues plus loin que le tunnel, sur le Chemin de Charlesbourg, sera continuée jusqu'à l'Avenue des Pins suite à la demande de la "Nor-Mount Realty".

Le 15 novembre 1929, Publicité =

M. Le Marchand.
Un bon service de tramways
est des plus essentiels pour VOUS
et pour toute entreprise
commerciale de votre ville.

Quebec Power Company.

Le 23 novembre 1929, Publicité=

Voyagez Avec Nous.
Soyez rendu à temps sans difficulté
de parquage en vous servant
des tramways.

Quebec Power Company

Le 23 novembre 1929, Avis=

Pour faciliter aux passagers la montée dans les nouveaux tramways 800 et 900 à partir
de lundi le 25 novembre, des pancartes seront placées à l'extérieur de ces tramways, de côté,
pour indiquer aux passagers s'il faut monter par l'avant ou par l'arrière.
Ces pancartes porteront une grande flèche qui indiquera par ou descendre, et les
mots "Rear Entrance" (Entrée par en arrière) ou "Front Entrance" (Entrée par en avant)
seront en français et en anglais.

The Quebec Railway Light & Power Co.
Quebec Power Company.


Le 2 décembre 1929, Le Soleil rapporte que M. Patrick Moran, 70 ans, bien connu dans les cercles sportifs, est mort subitement dans un tram de la rue de la Couronne en retournant chez-lui.
Il avait quitté notre ville il y a environ 35 ans pour aller demeurer à Boston, comme juge de la commission de boxe, position qu'il occupa jusqu'en 1928 alors qu'il revint à Québec.

Le 7 décembre 1929, une grande publicité apparait dans les journaux =

Le Voyage Simplifié !!!
Choisissez votre croisière 1929-1930 :

Autour du Monde;
Méditerranée;
Amérique du sud;
Indes Occidentales;
Bermudes;
Porto-Rico.

L'Agence de Voyages Quebec Railway
14, rue Du Fort
Téléphone : 2-0082.

Le 9 décembre 1929, Publicité

Faites vos achats de bonne heure.
Faire ses achats de Noel de bonne heure
devient de plus en plus la coutume.
Evitez la foule en faisant vos emplettes
entre 10.00 h.a.m. et 4.00 h. p.m.

Quebec Power Company.


Le 12 décembre 1929, les ligues des citoyens de Limoilou, St-François d'Assise, St-Fidèle et St-Pascal-Baylon approuvent la voie de ceinture de la Place Jacques-Cartier et s'opposent à celle de la rue Notre-Dame-des-Anges.

Le 17 décembre 1929, le comité administratif approuve le tracé incluant la rue N-D-des-Anges et le boulevard Charest.


Le 31 décembre 1929, Publicité=

Remerciements et souhaits.
Vous remerciant de votre coopération à nos efforts
pour vous donner un service satisfaisant,
nous vous souhaitons une heureuse et
prospère nouvelle année.

Quebec Power Company
J.E. Tanguay, Gérant Général.

Durant l'année 1929, la compagnie a acheté la "Quebec Cartage & Transfer Co. Ltd." incluant une dizaine d'autobus effectuant le service touristique à Québec et entre Québec et Ste-Anne-de-Beaupré en compétition avec les tramways de la Quebec Railway.
Les installations de la compagnie sont situées au coin de la rue St-Roch et du nouveau boulevard Charest.
Achat de 15 tramways en 1929 =
900 à 914 - Ottawa Car
Flotte totale de 110 tramways en 1929=
1 et 2
80 à 101
500 à 509
610 à 630
650 à 659
680 à 689
800 à 819
900 à 914
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Au début de l'année 1930, Joseph Simard, de Beaupré, ne peut continuer à donner le service d'autobus de Québec à St-Joachim ;
les 3 autobus, mal conçus pour ce genre de service, n'étant pas complètement payés, il doit déclarer faillite.
La Quebec Railway vient de voir disparaître un compétiteur de ses tramways de Ste-Anne.

En janvier 1930, la Quebec Railway inaugure sa nouvelle remise de 228 pieds de long avec 4 voies ferrées à St-Malo, rue Marie-de-l'Incarnation.

Le 7 janvier 1930, Publicité=

Commencez
Bien la nouvelle année en vous servant des tramways.
Pas d'ennuis de parquage.
Pas de risques de collision.

Quebec Power Company.

Le 10 janvier 1930, le service des tramways est réduit d'un tiers à cause du bris d'une des machines génératrices.

Le 18 janvier 1930, La Commission des Chemins de Fer du Canada vient d'obliger la Quebec Railway à donner un service de 5 minutes à la paroisse du St-Sacrement dans le quartier Belvédère et, en conséquence, à construire un "Y" au bout de ses rails de la rue Garnier et une voie de rencontre sur la rue Marguerite-Bourgeois pour y faire rencontrer ses voitures.

Le 25 janvier 1930, Publicité=

Un Retard de 10 Minutes
causé par la présence d'un camion sur la voie
peut affecter plusieurs parties de la ville
et faire attendre des passagers 10, 15 et 20 minutes.
Donnez au tramway droit de passage.

Quebec Power Company.

Le 25 janvier 1930, Publicité=

Le problème de vous servir
est rendu difficile par le stationnement des automobiles
Nos retards sont vos retards.
Coopérons ensemble à notre bien mutuel.

Quebec Power Company

Le 1er février 1930, la Commission des Chemins de Fer rend sa décision en ordonnant à la compagnie de construire, d'ici le 1er juillet 1930, une voie de ceinture entre les rues N-D-des-Anges et Charest.

Le 13 février 1930, un bambin de 5 ans, fils de M. Eugène Vézina, 80 rue Dollard, marche sur la rue St-Jean, accompagné de son père, lorsqu'il s'échappe devant le tramway no 904 , du circuit Basse-Ville-St-Sacrement, conduit par le wattman Aimé Hamel de la rue Forget, Sillery.
Ce dernier applique aussitôt les freins d'urgence et le tram arrête dans le court espace d'un pied.
Le père et les spectateurs montèrent dans le tram pour féliciter l'employé.
Les officiers de la compagnie le font venir à leurs bureaux et lui offrent leurs cordiales félicitations.

Le 21 février 1930, Publicité=

Nos Rues Actuelles
ne devraient servir qu'à la circulation des véhicules.
La congestion causée par les automobilistes
qui stationnent cause une perte de temps et d'argent.
Aidez les tramways à VOUS mieux servir.

Quebec Power Company.

Le 28 février 1930, Publicité=

Evitez les Retards
en donnant aux tramways l'espace
dont ils ont besoin pour vous donner
le service meilleur et plus prompt
que nous désirons vous donner.

Quebec Power Company.

Le 3 mars 1930, Publicité=

Retards des Tramways.
Les passagers des tramways
ne devraient jamais être retardés
par le déchargement ou le
stationnement des véhicules.
Donnez au tramway le
droit de passage.

Quebec Power Company.

Le 17 mars 1930, M. le maire Lavigueur a une entrevue avec M. Eugène Tanguay, gérant-général de la compagnie.
Le maire demande de faire étendre la voie de Tramway jusqu'au pied de la côte de Charlesbourg, à la voie du C.N.R.
Cette initiative va permettre un développement plus rapide de cette partie un peu reculée.

Le 19 mars 1930, Publicité=

Ceux qui Parquent
leurs automobiles sur les rues encombrées
sont partiellement responsables de la
congestion du trafic.
Donnez aux tramways l'espace qu'il leur faut
pour VOUS MIEUX SERVIR.

Quebec Power Company.

Le 24 mars 1930, Publicité=

Ce sont les Voyageurs
aussi bien que les  tramways
QUI SONT RETARDES par
le déchargement ou le
stationnement des véhicules.
Donnez aux tramways
le droit de passage.

Quebec Power Company.

Le 27 mars 1930, Publicité=

Les Tramways
qui transportent leurs 60 à 75 voyageurs
sont les véhicules les PLUS ESSENTIELS
dans nos rues.
Donnez-leur le droit de passage
que mérite leur importance.

Quebec Power Company.

Le 3 avril 1930, Le Comité Administratif charge ses avocats d'entrer en pourparlers avec les intéressés afin d'accélérer la construction du tunnel du Chemin de la Canardière, sous les voies ferrées du C.N.R. près du boulevard des Capucins.

Le 8 avril 1930, Le Soleil publie une photo de la démolition complète de la Porte St-Jean; elle sera reconstruite plus tard.

Le 9 avril 1930, le maire Lavigueur annonce qu'il songe à demander au Quebec Railway de faire disparaître la voie du tramway sur la rue Buade afin d'éviter son élargissement tel que demandé par plusieurs organismes.

Le 12 avril 1930, Publicité=

La Congestion du Trafic
est un problème public.
Plus les rues sont congestionnées,
plus les tramways sont utiles
pourvus qu'ils ne soient pas
arrêtés par d'autres véhicules.

Quebec Power Company.

Le 22 avril 1930, Publicité=

Agissez Prudemment
pour VOUS et pour les AUTRES.
Lorsque vous descendez d'un tramway,
rendez-vous au trottoir avant
de traverser la rue.

Quebec Power Compny.

Le 28 avril 1930, Publicité=

M. le Voyageur
NOUS VOUS demandons de nous
aider à VOUS MIEUX SERVIR
en nous aidant à éliminer les
retards causés par l'embarras
de stationnement.

Quebec Power Company

Le 1er mai 1930, Le Soleil publie une photo montrant l'exécution des travaux de construction de la voie de ceinture sur la rue St-Jean et de la rue des Glacis. Cette voie permettra aux tramways de retourner à la Basse-Ville sans faire le tour du Vieux-Québec, lorsque nécessaire.

Le 2 mai 1930, Le Soleil publie un long article concernant le nouveau garage en construction par la compagnie pour ses autobus ;
il est situé dans le bloc délimité par les rues St-Dominique, Grant et de la Reine et sera en service vers la fin de juin.
Avec rez-de-chaussée et deux étages, il mesure 190 pieds par 136 pieds et a une hauteur de 31 pieds.
Il peut contenir 150 voitures et l'accès aux étages supérieurs se fera par des rampes.
Construit à l'épreuve du feu, le hangar à charbon est situé en dehors de la bâtisse principale, et, parmi les innovations, il y a une salle de repos pour les chauffeurs.

Le 10 mai 1930, Publicité=

Avis à nos Clients.
Pour donner un meilleur service de tramway
et ECONOMISER DU TEMPS,
les tramways PRENDRONT des
voyageurs qu'aux endroits
réguliers d'arrêt SEULEMENT.

The Quebec Railway Light & Power Co.
Quebec Power Company.

Le 15 mai 1930, Le Soleil publie un croquis montrant le nouveau tunnel de Charlesbourg ; la compagnie installe présentement la nouvelle voie.

Le 16 mai 1930, Publicité=

Les Retards
au service des tramways sont causés par
les VEHICULES ENCOMBRANT la
voie et ralentissant la circulation.
Donnez aux tramways l'espace
dont ils ont besoin pour
VOUS MIEUX SERVIR.

Quebec Power Company.

Le 17 mai 1930, Le Soleil nous informe que les tramways du circuit Château-Limoilou reprennent leur trajet régulier ;
ceux qui descendent ne font plus le trajet par la côte du Palais mais, reviennent par le Carré d'Youville dont les voies ont été complétées.
Devant l'Hôtel Montcalm, la ville élargit la rue St-Jean d'un pied.

Le 23 mai 1930, Publicité=

Les Maisons
valent mieux que les hôpitaux,
pour y passer vos soirées.
Quand vous descendez d'un tramway,
rendez-vous jusqu'au trottoir
avant de traverser la rue.

Quebec Power Company.

Le 30 mai 1930, Publicité=

Le Tramway
avec ses 60 à 75 voyageurs pressés d'aller dîner,
DEVRAIT AVOIR LA VOIE LIBRE.
Donnez au tramway l'espace dont il a besoin
pour vous mieux servir.

Quebec Power Company

Au début de juin 1930, la compagnie conteste l'obligation de payer un droit de passage au C.N.R. et à la Ville pour le nouveau tunnel du Chemin de Charlesbourg. En attendant le règlement, le tramway arrête avant le tunnel et les passagers doivent le traverser et continuer leur route à pied.

Le 2 juin 1930, Publicité=

Service des Tramways.
Le moins dispendieux - le plus sûr -
Pas de tracasseries,
confort d'une automobile fermée
quelle que soit la température.

Quebec Power Company.

Le 6 juin 1930, L'Action Catholique rapporte que la Ville songe à enlever elle-même les voies du tramway sur le boulevard Des Fossés / Charest et la Côte du Palais suite à l'estimé trop élevé (51,932$) qu'elle a reçu de la compagnie.
L'échevin Bouchard rappelle que la cité a donné le carré d'Youville à la compagnie.

Le 14 juin 1930, Publicité=

Théâtres !

Allez au théâtre par tramway,
et protégez votre automobile
contre les dommages dus à la pluie
et autres causes pendant le stationnement.

Quebec Power Company.

Le 20 juin 1930, L'Action Catholique annonce que la Ville va payer 50% des travaux pour enlever les voies sur le boulevard Charest.

Le 30 juin 1930, Publicité=

Soyez Econome !

Achetez vos billets de tramway
pour une semaine à la fois -dix-sept (17) pour un dollar.
Vous n'aurez plus l'ennui d'attendre votre monnaie
ni pour entrer dans le tramway.

Quebec Power Company.

Le 3 juillet 1930, Le Soleil publie le gros titre suivant=

"S.H. Le Maire Lavigueur serait favorable à modifier le site de la voie de ceinture."

La Commission des Chemins de Fer ordonne au Quebec Power de construire cette voie à St-Roch, en passant sur le nouveau boulevard.
La lenteur des travaux de la Cité empêche la compagnie d'exécuter l'ordonnance de la Commission.
Le maire suggère de faire passer le tramway sur la rue Dorchester.

Le 7 juillet 1930, Publicité=

Madame
Vous constaterez que le magasinage
fait par le tramway est la manière la plus facile,
la plus rapide et la plus confortable de le faire,
spécialement si vous magasinez entre
10 a.m. et 4 p.m.

Quebec Power Company.

Le 11 juillet 1930, Publicité=

Attention, S.V.P. !
Nos tramways, circulant d'après un horaire régulier,
vous fournissent le moyen de transport
le plus économique et le plus commode
de la ville.

Quebec Power Company.

Le 14 juillet 1930, AVIS =

Changement de Route.

A cause du changement de voies dans la côte du Palais et aussi pour réparations au Viaduc,
le service des tramways sera discontinué temporairement.
Le service de tramways de la Basse-Ville et de St-Sacrement sera en opération durant ces réparations et changements
et passera VIA Carré d'Youville, Côte d'Abraham à la rue de la Couronne et retour.
Les passagers, pour quelques jours changeront de tramway à la rue Des Fossés pour la Basse Ville.

Une courbe sera temporairement installée coin des rues de la Couronne et Des Fossés pour permettre aux passagers sur la ligne de la Basse-Ville et St-Sacrement de continuer à la Basse-Ville sans changer de tramway.
Ces tramways retourneront à St-Sacrement VIA rues St-Joseph, de la Couronne, Côte d'Abraham, Carré d'Youville et St-Jean.

The Quebec Railway Light & Power Company
Quebec Power Company.

Le 16 juillet 1930, Le Soleil rapporte que La Commission des Chemins de fer ordonne à la compagnie du tramway de prolonger son réseau sur le chemin de Charlesbourg.
La Commission autorise aussi la Compagnie à faire passer sa ligne sous le tunnel du chemin de Charlesbourg.
Aujourd'hui, le tramway ne se rend qu'à l'école du Gros-Pin et la ligne devra s'étendre jusqu'à 2 ou 3 milles de la côte du Roi.

Le 28 juillet 1930, Publicité=

Commencez bien la Journée.

Achetez une série de billets,
en prenant le tramway, le matin.
Ces séries sont commodes et économiques.
Elles vous épargnent du temps et
améliorent votre service de tramway.

Quebec Power Company.

Le 1er août 1930, Publicité=
Pour Plus de Sécurité=

Les voyageurs sont priés
de ne pas parler au garde-moteur
quand le tramway est en mouvement.
Merci !

Quebec Power Company.

Le 7 août 1930, AVIS=
SI LE TEMPS LE PERMET, le changement de voies
et les connexions nécessaires se feront à l'angle des rues de la Couronne et des Fossés,
et à celui des rues des Fossés et St-Roch, sur le nouveau boulevard des Fossés,
ce soir, jeudi 7 août et demain matin vendredi 8 août, entre 8h p.m. et 8h a.m.
Durant les heures ci-dessus mentionnées,
les passagers allant de la Haute-Ville à Limoilou
et vice-versa, ainsi que les passagers allant
de St-Sauveur à la Basse-Ville et vice-versa,
auront à changer de tramways à la rue
de la Couronne.

The Quebec Railway Light & Power Co.
The Quebec Power Co.

Le 8 août 1930, Publicité=

Un véritable bon marché
et une vraie délivrance de tout ennui relatif
au stationnement et à la congestion.
Servez-vous des tramways qui sont toujours
à votre disposition pour votre commodité,
votre sécurité et votre confort.

Quebec Power Company.

Le 30 août 1930, AVIS=

Au Sujet des Cartes d'Écoliers.
Les cartes d'écoliers 1930-1931 seront distribuées dans les écoles de la ville de Québec pendant le mois de septembre
et non au bureau des tramways comme auparavant.
Les écoliers au dessous de 12 ans n'ont pas besoin d'un certificat mais pourront acheter leurs billets sur les tramways mêmes,
payant leur passage avec en allant comme en revenant de leur classe.
Les écoliers de 13 à 15 ans inclusivement devront se procurer un certificat. A l'ouverture des classes,
les écoliers donneront leurs noms, âge et adresse à leurs professeurs
qui les entreront sur des formules fournies à l'avance par la Compagnie dans ce but.
Ces formules remplies seront retournées à la Compagnie et les cartes d'écoliers seront faites
d'après ces listes aussi rapidement que possible.
Ces cartes complétées seront envoyées à chaque école et là distribuées aux élèves qui se seront inscrits pour jouir de ce privilège.
Les anciennes cartes 1929-1930 présentées par l'écolier se rendant à sa classe seront acceptées sur les tramways jusqu'à ce que les nouvelles cartes soient toutes distribuées.

The Quebec Railway Light & Power Co.
The Quebec Power Co.

Le 30 août 1930, Publicité=

Pensez-Y !
La place la plus sûre dans la rue
d'une ville encombrée comme Québec,
c'est dans un tramway.
En 1929 notre compagnie a transporté,
en sécurité et sans accident,
20 millions de voyageurs.

Quebec Power Company.

Le 6 septembre 1930, Publicité=

Transporter des milliers de personnes.
Tous les jours, avec une parfaite sécurité,
à travers un Maelstrom de trafic,
à leurs bureaux, leurs résidences,
leurs magasins et autres endroits,
c'est rendre un réel service à une localité.
Servez-vous des tramways pour plus de sécurité.

Quebec Power Company

Le 15 septembre 1930, Publicité=

Pour Avoir un Chauffeur
et un char à votre disposition,
vous n'avez qu'à vous servir des tramways.
Pas de gros montant initial à débourser.
Pas d'entretien ni de dépréciation.
Pas de garage ni de salaire à payer.

Quebec Power Company.

Le 20 septembre 1930, Le Soleil nous informe que la compagnie et la Cité poussent l'enquête qui doit amener la découverte du criminel qui tenta à deux reprises de mettre le feu à la remise des tramways sur la rue St-Jean.
Le gardien, M. Michel Guarthy qui se trouva en présence de l'incendiaire, l'a frappé à la tête avec un tuyau de plomb.

Le 26 septembre 1930, Publicité=

Pour Magasiner !

Les dames qui font leurs emplettes par tramways
entre 10 h.a.m. et 4 h.p.m.
peuvent voyager avec plus de confort
et avoir plus de place pour leurs paquets.

Quebec Power Company.

Le 29 septembre 1930, la compagnie annonce la reprise des travaux dans la Côte du Palais ce qui permettra le retour du service régulier.

Le 6 octobre 1930, le pouvoir électrique faisant défaut à leur du retour à la maison, la circulation des tramways est interrompue sur tout le circuit Château-Limoilou ; ce fâcheux contretemps provoque , aux encoignures des rues ou la foule se groupe pour attendre les tramways, toutes sortes de commentaires.
Pendant la demi-heure que dure la panne, l'inspecteur s'occupe à organiser un service du carré du Merger à la Haute-Ville en faisant monter vers le Château des tramways arrivant de St-Sauveur par la rue N-D-des-Anges.

Le 7 octobre 1930, les citoyens de St-Pascal protestent contre le service de tramways ; le service de 15 minutes est encore en usage et ceux-ci réclament un service d'au moins 7 minutes.

Le 14 octobre 1930, Le Soleil annonce que les travaux de la Côte du Palais étant terminés, la circulation des tramways va reprendre demain.

Le 14 octobre 1930, l'essieu d'un camion-automobile, appartenant à M. Duchesneau du 177 de Mazenod, se brise sur la rue Dalhousie et interrompt le service des tramways pendant 32 minutes.

Le 15 octobre 1930, Le Soleil publie une photo des travaux d'élargissement du chemin Ste-Foy, côté nord entre les avenues Salaberry et des Erables.

Le 15 octobre 1930, AVIS=

Le et après jeudi, le 16 octobre 1930, la circulation des tramways de la Basse-Ville à St-Sacrement se fera, les jours de semaine, comme suit :
Les tramways portant le numéro 1 en avant dans la fenêtre près de laquelle se tient le garde-moteur, circulera de la Côte du Palais à la Basse-Ville et retour, via rue de la Couronne au Carré d'Youville, et continueront jusqu'à St-Sacrement, comme de coutume.
Les tramways portant le numéro 2 dans la fenêtre d'avant circuleront via Côte d'Abraham et rue de la Couronne, jusqu'à la Basse-Ville et retour via Côte du Palais et Carré d'Youville , et continueront jusqu'à St-Sacrement, comme à l'ordinaire.

SPECIAL :
Les voyageurs qui prendront les tramways marqués numéro 1 venant de St-Sacrement et qui désireront passer par la rue de la Couronne, devront changer de tramway au Carré d'Youville. Les billets de correspondance seront poinçonnés en double à St-Sacrement, pour un trajet continu. Les voyageurs qui prendront les tramways marqués no. 2 venant de Basse-Ville et qui désireront continuer jusqu'à St-Roch, devront changer de tramway au Carré Parent. Les billets de correspondance seront poinçonnés en double à la rue Champlain pour un trajet continu.

The Quebec Railway Light & Power Co.
The Quebec Power Co.


Le 17 octobre 1930, Publicité=

Attention, s'il-vous-plait !

VOICI le SEUL CHAR en ville
qui n'ait pas besoin de stationner.
Servez-vous du tramway,
il est plus sûr et plus économique.

Quebec Power Company.

Le 17 octobre 1930, Le Soleil rapporte que des résidents de St-François d'Assise et de Stadacona demanderont à la Ligue des Citoyens qu'elle use de son influence pour obtenir que la circulation de ses tramways se rende jusqu'à la rue St-Jean, en les faisant tourner au Carré d'Youville.
Actuellement, ils arrêtent sur une voie d'évitement, au Carré Jacques-Cartier, pour prendre ou laisser les passagers de la Haute-Ville.

Le 18 octobre 1930, le Comité administratif rejette la suggestion du Quebec Power et refuse de faire passer la voie de ceinture par la rue de l'Eglise.

Le 21 octobre 1930, Le Soleil publie un article concernant le problème des tramways au Carré Jacques-Cartier :
lorsque le tramway de St-Pascal arrive, il stationne devant la voie d'évitement privant le tramway de St-François d'Assise d'exécuter son départ.
La police vient d'interdire de tourner à gauche sur la rue de la Couronne mais, le tramway de St-Pascal n'a pas le choix de tourner à gauche sur la rue St-Joseph pour reculer et ensuite repartir pour St-Pascal.

Le 11 novembre 1930, Publicité=

La Congestion du Trafic
Est un problème public qui sera résolu
non en favorisant un genre de véhicules
aux dépens d'un autre, mais en
favorisant également tous les genres :
tramways, automobiles, taxis, camions,
chacun de la manière la plus utile au public.

Quebec Power Company.

Le 12 novembre 1930, AVIS =

La Compagnie de Chemin de Fer Canadien National, qui construit
un tunnel sur le Chemin de Beauport, a demandé au Quebec Railway
de discontinuer de faire circuler ses tramways sur la voie du C.N.R.
afin d'exécuter les travaux d'élévation de la voie ferrée à cet endroit
à une hauteur de 7 pieds, tel que requis par les plans pour la construction du tunnel.

Pour ne pas retarder les dits travaux, notre compagnie a accepté de se rendre à cette demande.
Par conséquent, notre service, qui traverse cette voie du Canadien National sera discontinué
à partir du 14 novembre et ce jusqu'à ce que le tunnel soit complété à cet endroit.

Un service de tramways sera donné de chaque côté de cette construction, et les voyageurs allant à l'est
prendront le char à l'avenue Conway et ceux se dirigeant vers l'ouest
prendront le char au coin de la 8è Avenue et du Chemin de la Canardière.

The Quebec Railway Light & Power Co.
Quebec Power Company.

Le 24 novembre 1930, le Comité administratif ordonne au Quebec Power d'améliorer le service du tramway dans St-Sacrement avant jeudi prochain sinon, des procédures seront prises.

Le 27 novembre 1930, AVIS =

Par ordre du Conseil de Ville, le service du tramway
de la Basse-Ville à St-Sacrement sera changé
vendredi, le 28 novembre 1930, comme suit :
Les routes sur cette ligne connues sous les numéros 1 et 2
seront annulées et tout le service se fera
jusqu'à la Basse-Ville et retour via Côte du Palais.

The Quebec Railway Light & Power Company.
The Quebec Power Co.

Le 28 novembre 1930, Publicité=

Remarquez la Différence.
Votre esprit est libéré de tout ennui
relatif au trafic quand NOUS sommes
VOTRE chauffeur, et nous apprécions
VOTRE patronage.

Quebec Power Company.

Le 29 novembre 1930, AVIS =

A la demande du Conseil de Ville de Québec
le service de Tramways Basse-Ville St-Sacrement
continuera d'être en opération avec ses routesnos 1 et 2
jusqu'à nouvel ordre et ce service
ne sera pas changé, tel qu'annoncé dans les journaux,
pour vendredi matin, le 28 novembre 1930.

The Quebec Railway Light & Power Company
The Quebec Power Co.

Le 5 décembre 1930, Publicité=

Servez-vous des tramways.
Québec possède l'un des services
de tramways les mieux équipés de l'Amérique.
Servez-vous-en souvent.
Quand vous voyagez par tramway,
vous n'avez pas d'ennuis relatifs
au stationnement.

Quebec Power Company.

Le 11 décembre 1930, les citoyens de Giffard se présentent devant la Commission des Chemins de fer pour forcer le Quebec Power à diminuer le prix du passage sur les tramways de Giffard à Québec. Actuellement, ils payent double prix.
Aucun achat de tramways en 1930
Retrait de 6 tramways en 1930=
630
680 à 689 (5)
Flotte totale de 104 tramways en 1930=
1 et 2
80 à 101
500 à 509
610 à 629
650 à 659
680 à 689 (5)
800 à 819
900 à 914
Mise à jour le Mardi, 06 Août 2013 10:35
 
designed by www.madeyourweb.com