Menu Content/Inhalt
Home Capsules historiques Mémoires Jean Breton, souvenirs 1962-1963
Jean Breton, souvenirs 1962-1963 PDF Imprimer Envoyer
Capsules historiques - Mémoires
Écrit par Jean Breton   
Jeudi, 22 Mars 2012 11:03
Cet article est la suite de:  Jean Breton, souvenirs 1960-1961

2 janvier 1962 - Québec à Montréal - D-964 - TDM-5108- 1957  - de 8h15 à 11h30. -modèle de banlieue comme le B-170, mais 40 pieds.
En arrivant au Terminus Central, je prends le premier autobus en route pour le garage.

A tous les jeudis midis, nous allons encaisser notre chèque de paye à la banque située sur la rue Notre-Dame Est puis, nous prenons le premier autobus en route pour le terminus. De là, nous allons dîner dans un restaurant de la rue Ste-Catherine pour, ensuite, revenir au terminus et attendre le premier autobus qui se rend au garage.
Nous utilisons le même manège, le matin et le soir, pour venir travailler et retourner chez-nous.

Nous bénéficions d'un "Service Prompt, Rapide et Courtois" ...

Ce système nous donne l'occasion de se promener dans tous les modèles d'autobus puisqu'il n'y a pas de discrimination...tous les chauffeurs  nous invitent y compris ceux de "Greyhound"; ceux-ci nous donnent l'occasion de pratiquer notre anglais !
Un midi, nous avons même l'occasion de prendre le B-101- Flxible - Hi-Level - 1956 de "Autobus Drummondville Ltée"...

5 janvier 1962 - Montréal à Québec - A-041 - PD-4104-1960 - de 18h30 à 21h50.
A partir de ce jour, je quitte le bureau en me rendant demander au responsable , Monsieur Viateur Poulin, le numéro de l'autobus qui va effectuer le départ de 18h30 pour Québec. Puis, je vais m'asseoir dans l'autobus et attend le chauffeur...évidemment, j'occupe toujours le meilleur siège !
Note = le bureau du garage a une porte communiquante avec la grande cafétéria utilisée par les employés du garage et les chauffeurs d'autobus; comme nous avons 2 pauses-café par jour et que nous y prenons nos dîners ( excepté les jeudis), nous faisons rapidement connaissance avec les chauffeurs qui nous donnent des "privilèges"...

7 janvier 1962 - Québec à Montréal - A-813 - PD-4104 - 1957 - de 21h00 à 01h15 - pas de toilette.
Pas de Ste-Thérèse, donc le St-Denis.

12 janvier 1962 - Montréal à Québec - A-044 - PD-4104 -1960 - de 18h30 à 21h50.
14 janvier 1962 - Québec à Montréal - A-005 - PD-4104 -1958 de de 21h15 à 00h30
19 janvier 1962 - Montréal à Québec - A-046 - PD-4104 - 1960 - de 18h30 à 21h50.
21 janvier 1962 - Québec à Montréal - A-005 - PD-4104 - 1958 - de 21h15 à 00h30.

Au début de la semaine, la compagnie reçoit la livraison des premiers nouveaux autocars depuis qu'elle a été vendue à M. Paul Desmarais ;
il s'agit de 30 GMC - PD-4106 pour la Provincial et 5 autres semblables pour la Colonial.
Ce sont des PD-4104 améliorés et ayant une apparence plus moderne.
Gros changement pour la compagnie ; ils sont peinturés en deux tons de gris avec les numéros et le lettrage en bleu.
Erreur !... ils arrivent au garage avec les numéros 1010 à 1019 mais, sont renumérotés 1800 à 1809 avant de prendre la route à la fin de la semaine. Les suivants arrivent avec les bons numéros.
Quelques semaines plus tard, la compagnie reçoit 11 autobus urbains GMC - TDH-5301 pour le service local de St-Vincent-de-Paul, à Laval.
Ils ont la nouvelle couleur et les mauvais numéros : 1700 à 1710 au lieu de 6950 à 6960.
Ces livraisons causent tout un branle-bas dans le garage ; il faut faire de la place en sortant les vieux autocars.
La journée "historique" qui nous permet d'assister au départ définitif des 50 "Canadian-Car - IC-41" ( 1949, 1950 et 1952) crée tout une fête dans le garage;
quelle joie de voir quitter le long convoie en route pour "Lacombe Bus Sales", à Lachine !
Les chauffeurs les détestaient parce qu'ils avaient un rayon de braquage beaucoup trop large, en plus du bruit causé par la présence du moteur à l'avant, et, les mécaniciens les détestaient parce que le moteur était en-dessous de la carosserie.

Note = la compagnie avait commencé à repeinturer les autobus en gris au cours de l'été précédant mais, n'avait pas encore changé les numéros.

Puis, graduellement, c'est le tour des "Can-Car - C-36 de 1949 de commencer à nous quitter, un par un.
26 janvier 1962 - Montréal à Québec - 1810 - PD-4106 - 1962 - de 18h20 à 22h35 - M. Doutre, chauffeur.

Un autocar neuf, ça sent bon, c'est propre et ça ne sent pas la fumée de cigarettes !!!

28 janvier 1962 - Québec à Montréal - A-007 - PD-4104 - 1958 - de 21h15 à 00h45- M. Gevry.
2 février 1962 - Montréal à Québec - A-046 - PD-4104 - 1960 - de 18h20 à 21h50 - M. Dionne.
4 février 1962 - Québec à Montréal - 1810 - PD-4106 - 1962 -de 21h00 à 00h30 - M. Duranleau.
9 février 1962 - Montréal à Québec - A-045 - PD-4104 - 1960 - de 18h20 à 21h50 -
11 février 1962 - Québec à Montréal - A-045 - PD-4104 - 1960 - de 20h45 à 00h15-
16 février 1962 - Montréal à Québec - 1804 - PD-4106 - 1962 - de 18h20 à 22h40 - neige abondante...
18 février 1962 - Québec à Montréal - 1807 - PD-4106 - 1962 - de 20h45 à 00h15.
23 février 1962 - Montréal à Québec - 1801 - PD-4106 - 1962 - de 18h20 à 21h35.
25 février 1962 - Québec à Montréal - A-043 - PD-4104 - 1960 - de 23h45 à 02h45.

C'est le Carnaval ; il est tellement populaire à Montréal que la Compagnie fait des départs à toutes les heures les vendredis soirs et les samedis matins. Pour le retour de Québec, les autobus quittent dès qu'ils sont pleins à partir de midi, les dimanches.
Tous les autobus disponibles sont mis en service jusqu'aux petits Can-Car, modèle de banlieue ( 1949 à 1954).

Evidemment, tous les autobus arrêtent, à l'aller et au retour, au Restaurant Central de St-Germain Jonction pour un repos de 10 minutes;
le dimanche soir de la plus grosse fin-de-semaine du Carnaval, celle de la parade de la haute-ville, le départ de 21h00 se fait avec 13 autobus dont le premier quitte à 20h15. En arrivant au restaurant, vers 23h00, il y a déjà une dizaine d'autobus stationnés en 2 rangées tout autour du restaurant ; à l'intérieur, c'est le désastre !
Pour accélérer le service, les employés utilisent seulement de la vaisselle en carton et des ustensiles en plastique; puisqu'ils sont débordés, ils n'ont pas le temps de la ramasser ni de vider les poubelles...donc, en entrant, nous marchons sur un tapis de déchets.
Les tables et les chaises ont été enlevées et il faut se frayer un chemin dans la foule très compacte pour se rendre commander au comptoir;
puis, nous mangeons debout à l'intérieur ou à l'extérieur mais, plusieurs clients décident de retourner manger dans l'autobus en renversant le café sur les sièges, et, ensuite, jeter les déchets sur le plancher...
Le pire arrive lorsque beaucoup de clients se trompent d'autobus et se promènent avec la sandwich et le verre de café d'un autobus à l'autre en paniquant chaque fois qu'un autobus quitte en pensant que c'est le leur ! De plus, les manteaux étant restés à l'intérieur des autobus, il fait très froid pour marcher sur le stationnement!

2 mars 1962 - Montréal à Québec - 1804 - PD-4106 - 1962 - de 18h20 à 21h50.
4 mars 1962 - Québec à Montréal - A-009 - PD-4104 - 1958 - de 20h45 à 00h45.
9 mars 1962 - Montréal à Québec - A-007 - PD-4104 - 1958 - de 18h20 à 21h50.
11 mars 1962 - Québec à Montréal - 1802 - PD-4106 - 1962 - de 22h30 à 02h00 - M. Lalonde.
16 mars 1962 - Montréal à Québec - 1802 - PD-4106 - 1962 - de 18h20 à 21h50.
18 mars 1962 - Québec à Montréal - A-001 - PD-4104 - 1958 - de 21h15 à 00h30 - M. Bourque.
23 mars 1962 - Montréal à Québec - A-002 - PD-4104 - 1958 - de 18h20 à 22h20 - neige abondante.
25 mars 1962 - Québec à Montréal - A-046 - PD-4104- 1960 - de 21h00 à 00h15 - M. Lalonde.
30 mars 1962 - Montréal à Québec - 1800 - PD-4106 - 1962 - de 18h20 à 21h50 - M. Duranleau.
1 avril 1962 - Québec à Montréal - A-004 - PD-4104 - 1958 - de 23h00 à 03h15. - M. Archambault.

Au bureau, je suis préposé à la facturation des clients du garage; je calcule toutes les dépenses effectuées par les employés du garage incluant le plein de carburant et le nettoyage des autobus.
Comme la Provincial s'est lancée dans la reconstruction de tous ses autobus âgés de 10 ans et plus ainsi que le re-peinturage de tous les autres autobus âgés de 5 à 9 ans inclus, je ne manque pas de travail. A chaque pause-café de l'après-midi, je vais faire un tour dans la section " body-shop" pour voir l'évolution du travail.
La reconstruction d'un autobus prend environ 3 semaines, et, je n'envoie la facture que lorsque l'autobus reprend la route.
Il y a 5 autobus en même temps ce qui permet d'en libérer à toutes les semaines.
En passant par la salle de peinture, l'autobus reçoit les nouvelles couleurs et son nouveau numéro, à l'exception des Canadian Car qui gardent le même numéro.
Après quelques mois pendant lesquels les autobus non-repeints circulent avec leur ancien numéro, et, les re-peints avec leur nouveau numéro, le responsable perd patience et décide de poser des collants avec les nouveaux numéros sur tous les autobus afin d'uniformiser les dossiers.
Les employés du garage s'en fout mais, les chauffeurs montrent leur frustration ; en effet, lorsqu'ils demandent au contrôleur du garage le numéro de l'autobus à prendre dans la remise pour effectuer le départ, ils ne savent plus quel modèle chercher !!! ...Il faut leur "traduire" le numéro !!! ...Quant à moi, dès que j'ai obtenu la liste complète de la Provincial et ses filiales, j'ai compris le code et réussi à mémoriser facilement les nouveaux numéros. Gros avantage : le nouveau code donne l'année de l'autobus !

6 avril 1962 - Montréal à Québec - A-042 - PD-4104- 1960 - de 18h20 à 21h50 - M. Doutre.
8 avril 1962 - Québec à Montréal - 1806 - PD-4106 - 1962 - de 21h00 à 00h15 - M. Lalonde.
13 avril 1962 - Montréal à Québec - 1508 - PD-4104 - 1958 - de 18h20 à 22h20 - M. Doutre -
15 avril 1962 - Québec à Montréal - 1800 - PD-4106 - 1962 - de 22h30 à 02h30 - M. Dion.
19 avril 1962 - Montréal à Québec - 1809 - PD-4106 - 1962 - de 18h20 à 21h30 - M. Dionne.
22 avril 1962 - Québec à Montréal - 1201 - PD-4104 - 1955 - de 22h30 à 02h30.
27 avril 1962 - Montréal à Québec - A-007 - PD-4104 - 1958 - de 18h20 à 21h50 - M. Duranleau.
29 avril 1962 - Québec à Montréal - 1509 - PD-4104 - 1958 - de 21h00 à 00h15 - M. Lalonde.

4 mai 1962 - Montréal à Québec - 1507 - PD-4104 - 1958 - de 18h20 à 21h50 - M. Doutre.
6 mai 1962 - Québec à Montréal - 1808 - PD-4106 - 1962 - de 21h15 à 00h30 - M. Bourque.
11 mai 1962 - Montréal à Québec - 1513 - PD-4104 - 1958- de 18h20 à 22h05 - M. Duranleau.
13 mai 1962- Québec à Montréal - 1814 - PD-4106 - 1962 - de 20h45 à 00h15 - M. Lalonde.
18 mai 1962 - Montréal à St-Hyacinthe - D-971 -TDM-5108- 1958 - de 20h20 à 21h40 - M. Janelle.

Je me rends rejoindre mes amis qui arrivent de Québec en automobile ; nous profitons du congé de la Fête de la Reine pour aller visiter Ottawa et son Festival des Tulipes.
Un de nos amis n'étant jamais venu à Montréal, nous lui faisons visiter la ville avant de coucher au motel. Nous restons à Ottawa samedi et revenons à Montréal dimanche après-midi. Puis, lundi, le 21 mai, nous nous rendons à Trois-Rivières.
De-là, je prends l'autobus 1512 - PD-4104 - 1958, à 20h35 pour arriver à Montréal à 23h15.

25 mai 1962 - Montréal à Québec - 1816 - PD-4106 - 1962 - 18h20 à 21h50 - M. Archambault.
27 mai 1962 - Québec à Montréal - 1511 - PD-4104 - 1958 - 20h50 à 00h05 .
1 juin 1962 -    Montréal à Québec - 1825 - PD-4106 - 1962 - 18h20 à 21h50 - M. Murphy.
3 juin 1962 -    Québec à Montréal - 1803 - PD-4106 - 1962 - 21h15 à 00h30.

8 juin 1962 -    Montréal à Toronto  - A-032- PD-4104 - 1959 - 20h55 à 5h20 - Colonial Coach Lines.
9 juin 1962 -    Toronto à Detroit     - 5431 -  PD-4501 -     ?    - 13h15 à 20h25 - Southern Greyhound Lines - Scenicruiser.
10 juin 1962 -  Detroit à Chicago   - 4253 - PD-4501 -      ?   -  10h30 à 16h30 - Eastern Greyhound Lines - Scenicruiser.
13 juin 1962 -  Chicago à Detroit  -  3624 - PD-4106 -  1962 -  00h30 à 6h30 -   EGL.
13 juin 1962 -  Detroit à Toronto  -    3460 - PD-4106 -  1962 -  15h15 à 22h15-  EGL.
14 juin 1962 -  Toronto à Montréal -  1832 - PD-4106 - 1962 -  12h20 à 20h50 - Colonial.

Il y a un changement de fuseau horaire à l'est de London, Ontario, ce qui modifie le calcul du temps passé dans l'autobus.

En arrivant à Chicago, nous entrons dans un tunnel près du centre-ville; il y a des intersections avec des feux de circulation.
Après une couple de coins de rues, l'autocar entre dans le sous-sol du "Greyhound Bus Terminal".
Il y a des quais d'embarquement sur trois côtés, et, le bureau du " despatcher" est situé au milieu du stationnement.
Une grande porte vitrée sépare le quai et la salle d'attente...tout un confort comparé aux terminus de Montréal et de Québec !!!
Au rez-de-chaussée, se trouve le "centre d'achats" incluant le restaurant "Greyhound Post House" et les comptoirs de billets.
Il y a même une mezzanine occupée par des boutiques qui fait le tour complet.
A l'étage, la clientèle qui arrive par automobile, peut utiliser le stationnement payant.
Ville de plus de 4 millions d'habitants, Chicago n'a aucune colline ; elle s'étend sur des dizaines de milles jusqu'à l'horizon.
Située sur le bord du très grand lac Michigan, elle porte le nom de "Windy City" ( ville des vents ) ; j'en ai été témoin !!!...
Je me suis rendu au bout d'une ligne de "subway" qui, contrairement à son nom, ne roule pas sous terre...elle roule sur des piliers dans le milieu des rues ce qui donne une belle vue de la ville. Elle porte le surnom de " Elevated cars".
La "Chicago Transit Authority" opère environ 1,000 autobus Twin-Coach mûs au gaz propane depuis 1952. Elle possède aussi quelques centaines de GMC - New-Look. Tous ces autobus mesurent 40 pieds et sont peinturés crème et vert.

Ce voyage m'a coûté 15.25$ aller-retour de Montréal à Chicago.

15 juin 1962 - Montréal à Québec - 1814 - PD-4106 - 1962 - 13h30 à 17h00 -
17 juin 1962 - Québec à Montréal - 1812 - PD-4106 - 1962 - 21h00 à 00h30.
22 juin 1962 - Montréal à Québec - 1708 - PD-4104 - 1960 - 18h30 à 22h45.
26 juin 1962 - Québec à Montréal - 1819 - PD-4106 - 1962 - 20h00 à 00h00.
29 juin 1962 - Montréal à Québec - 1822 - PD-4106 - 1962 - 18h30 à 22h00.
3 juillet 1962- Québec à Montréal - B-184 -TDM-4515-1959- 12h20 à 16h00- forte affluence du long congé.

Le 29 juin, un de mes amis est décédé subitement ; les funérailles ayant lieu le matin du 3 juillet, j'ai dû attendre le départ de 12h20.

Entre-temps, mon patron m'a offert une passe quotidienne pour voyager entre Ahuntsic et le garage ; afin d'éviter d'aller prendre l'autobus de l'autre côté du Pont Viau, j'attends au coin de la rue Lajeunesse à la sortie du pont de ce côté-ci.
Lorsque la lumière est rouge, j'embarque dans le premier autobus ( entre 7 heures et 8 heures, il en passe une cinquantaine ).
Cependant, un jeune chauffeur "cowboy" ralentit lorsque la lumière est verte, et, même en deuxième ou troisième rangée, il ouvre la porte et me fait signe d'embarquer. Cette procédure fonctionne bien mais, un matin, je réussis à attraper seulement la rampe et j'ai un pied qui traîne sur l'asphalte...Après avoir failli perdre un soulier, je comprends le danger, et, lui dit de m'oublier à l'avenir lorsque la lumière sera verte.
J'apprends plus tard, que, suite à beaucoup de plaintes, il a été congédié.

6 juillet 1962 - Montréal à New York - 6204 - PD-4106 - 1962 - 20h30 à 5h30 - Eastern Greyhound Lines ; arrêt seulement.
7 juillet 1962 - New York à Philadelphia - 6h00 à 8h30 - arrêt pour le déjeuner au terminus.
7 juillet 1962 - Philadelphia à Washington - 9h00 à 12h00, arrivée au magnifique terminus "Art Deco" de Greyhound.

Dans l'après-midi, je fais un tour de ville à bord d'un autocar GM - PD-3751 - circa 1950, avec des petites fenêtres et sans fenêtres sur le toit mais, dont la plus grande qualité est d'avoir l'air climatisé car, il fait une température de 38 C. à l'ombre !!!...
Washington est une ville exceptionnelle ; elle a été dessinée en plaçant le "Capitol" au centre et, de là, partent toutes les avenues en forme d'étoile ;
chaque Avenue porte le nom d'un état américain tandis que les autres avenues et rues sont quadrillées et numérotées selon les quartiers :
NW, NE, SW et SE ( nord-ouest, nord-est, sud-ouest et sud-est ).
Exemples = New York Avenue, 15th Street NW.
Impossible de se perdre même sans un plan de la ville.
Il y a un grand parc linéaire reliant le Capitol et le monument ( l'Obélisque ) dont les côtés sont bornés par une foule de musées et autres édifices historiques.  Un long cortège d'autocars venant de partout stationnent le long des rues pendant que leurs clients visitent les édifices.
Surprise, il y a des arbres plantés le long des trottoirs même sur les rues commerciales comme la rue St-Joseph, de Québec, et, la rue Ste-Catherine, de Montréal.
Un bruit régulier étrange attire mon attention ; je découvre que tous les autobus "GM - New Look" de la "Capital Transit" ont l'air climatisé; ils émettent un bourdonnement que nous ne connaissons pas ni à Québec, ni à Montréal.
C'est une compagnie privée qui appartient à une compagnie d'avions, la "Trans-Caribbeans Air Lines".
Fenêtres teintées, deux tons de vert, lettrées et numérotées en jaune-doré, ce sont de magnifiques voitures.

9 juillet 1962 - Washington à Philadelphia - 4490 - PD-4501- Scenicruiser - le départ a lieu à 7h15, le lundi matin.
En arrivant au terminus, je ne trouve pas l'autobus mais, il y en a un qui affiche "Phila" ; comme j'ignore que c'est l'abréviation de Philadelphia, je demande à un chauffeur qui me regarde, l'air hébété, en me montrant le "Phila", juste à côté de moi... ( les voyages nous instruisent ).
Moins d'un dizaine de minutes après notre départ, des problèmes mécaniques nous conduisent au garage de Greyhound à quelques coins de rues du terminus. Il est décidé que nous devons changer d'autobus et nous terminons notre voyage avec le 3578, un PD-4106,  au terminus moderne de Greyhound., à 10h55.
Je visite la ville à pied, et, je découvre que certaines rues du centre-ville sont tellement étroites qu'il n'y a pas de possibilité d'y faire rencontrer deux autos, comme la rue Sous-le-Fort de Québec.
Je me promène avec un petit écusson  de la "PTC" attaché sur mon blouson ce qui attire l'attention des employés du Subway ;
en effet, le nom de la compagnie d'autobus privée est la "Philadelphia Transport Company" ( la PTC )...
En plus des autobus crème et vert, la compagnie opère des tramways, des trolley-bus et un métro.
Le rames du métro roulent fer sur fer et les wagons me paraissent très âgés.

10 juillet 1962 - Philadelphia à New York - 6208 - PD-4106 - 9h30 à 11h30.

Nous arrivons dans le "Port Authority Bus Terminal", situé sur la 8è Avenue ; en effet, après de longues négociations, le "Port Authority" a convaincu Greyhound de fermer ses deux vieux terminus et de déménager dans leur terminus ouvert en 1951.
La bâtisse mesure 800 pieds de long et 200 pieds de large et occupe tout l'espace compris entre la 40è et la 41è Rue, de la 8è à la 9è Avenue.
Les autocars utilisent le sous-sol alors que les autobus de banlieues montent à l'étage; au rez-de-chaussée se trouve les commerces et la vente des billets tandis que le stationnement public de 450 places se trouve sur le toit.
Il est à noter qu'une rampe réservée aux autobus relie le "Lincoln Tunnel" au terminus.
Parait-il que c'est le plus gros terminus d'Amérique !..

11 juillet 1962 - New York à Boston - 4913 - PD-4104 - de 15h00 à 21h30 - en approchant de Boston, nous passons sous un viaduc lorsque, soudainement, un jeune garçon lance un ballon plein d'eau ; celui-ci fait éclater le pare-brise qui, heureusement, reste en place. Comme je suis assis en arrière du chauffeur, lui et moi sommes couverts de grains de vitre. Nous arrêtons sur l'accotement de l'autoroute, et, quelques minutes plus tard, arrive un "State Patrol"; celui-ci fait les constatations et nous informe que c'est la 10è fois depuis une semaine !!!...
Il allume ses giro-phares et nous escorte jusqu'au terminus ;en nous voyant arriver, le "dispatcher" lève les mains en l'air et crie "Not another-one" ( pas encore un autre).
Le vieux terminus de Boston encombré, sombre et mal entretenu me surprend; ça commence mal la visite de la ville !

Boston, la ville la plus populeuse de la Nouvelle-Angleterre, et, la capitale du Massachusetts, a été fondée peu de temps après Québec ce qui en fait une très belle ville historique. Il y a un subway, des tramways, des trolleys-bus et des autobus opérés par différentes compagnies privées.
Le 13 juillet, je prends l'autobus 3254 , un PD-4104 à 7h30 dans le vieux terminus de Boston en route pour Québec.
L'autobus "sent le vieux" mais, grâce à mon billet " Employees half-fare ", je monte le premier et prend le siège avant à côté de la porte.
Le voyage doit durer environ 13 heures selon l'horaire, puisque c'est un parcours local.
En arrivant à l'arrêt de la plage, à Old Orchard, quatre jeunes couples de Québécois montent à bord...ils sont frustrés par la pluie qui tombe depuis 3 jours, et, s'installent à l'arrière en commençant le "party". Plus le temps passe, plus ils tombent sur les nerfs du chauffeur.
A Skowheagen, nous arrêtons trente minutes pour le dîner. Au moment du départ, ils sont absents...le chauffeur retourne dans le restaurant pour leur dire en anglais que nous partons. Comme ils ne comprennent rien, il me demande de traduire, et, ces derniers me répondent qu'ils n'ont pas fini de manger. Alors, le chauffeur décide de partir sans les attendre !!!
Il pleut toute la journée, et, en arrivant à Jackman, l'autobus perd l'essuie-vitre de mon côté...je dois maintenant regarder du côté du chauffeur pour voir à l'avant. Quinze minutes plus tard, nous arrivons à la douane, et, le chauffeur ramasse les bagages des jeunes et les remets au douanier qui ne semble pas surpris. Un nouveau chauffeur arrive, il travaille pour la " Quebec Central Transportation Company " et va conduire l'autobus jusqu'à Québec, puisqu'il s'agit du parcours de sa compagnie. Le lendemain matin, il retournera à la douane, et, le chauffeur de  "Greyhound " prendra le volant jusqu'à Boston.
Ce service direct ne fonctionne que de la Fête de la St-Jean jusqu'à la Fête du Travail, à chaque année; ceci donne l'occasion de voir un autobus " Greyhound " , à tous les jours, à la Gare Centrale de Québec.
Nous arrivons enfin à 20h45 à Québec.
Le voyage complet m'a couté 25.65 $ pour une semaine de vacance.

Note = Greyhound a numéroté ses autobus de la façon suivante :

1000-2999 - Central Greyhound Lines.
3000-4999 - Eastern Greyhound Lines,
5000-6999 - Southern Greyhound Lines,
7000-8999 - Western Greyhound Lines,
9000-9999 - Western - banlieues de San Francisco avec autobus "Suburban " seulement.

Comme beaucoup d'autobus voyagent d'un océan à l'autre et du Canada au Mexique, il arrive souvent que des autobus d'une région fassent du service dans une autre région.
Au garage de la "Provincial", à Montréal, nous avons les séries 3000, 4000 et 5000 pour Montréal à Miami.

15 juillet 1962 - Québec à Montréal - 1823 - PD-4106 - 1962 de 20h55 à 00h00.
20 juillet 1962 - Montréal à Québec - 1504 - PD-4104 - 1958 de 18h30 à 22h00.
22 juillet 1962 - Québec à Montréal - 1826 - PD-4106 - 1962 de 21h00 à 00h30.
27 juillet 1962 - Montréal à Québec - 1828 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 23h15 -M. Dombroski - forte circulation sur la route no. 9.
29 juillet 1962 - Québec à Montréal - 1510 - PD-4104 - 1958 de 21h30 à 01h00 - plusieurs autobus pour le départ de 21h00.
3 août 1962 - Montréal à Québec - 1819 - PD-4106 - 1962 de 19h00 à 22h45 - plusieurs autobus pour le départ de 18h30.
5 août 1962 - Québec à Montréal - 1812 - PD-4106 - 1962 de 21h15 à 00h45.
10 août 1962 - Montréal à Québec - 1817 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h30 - M. Pellerin.
12 août 1962 - Québec à Montréal - 1824 - PD-4106 - 1962 de 22h30 à 02h00.
17 août 1962 - Montréal à Québec - 1827 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00.
19 août 1962 - Québec à Monytréal - 1815 - PD-4106 - 1962 de 21h15 à 01h00.
24 août 1962 - Montréal à Québec - 1819 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00.
26 août 1962 - Québec à Montréal - 1824 - PD-4106 - 1962 de 21h00 à 00h30.
31 août 1962 - Montréal à Québec - 1824 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00.
3 septembre 1962 - Québec à Montréal - 1817 - PD-4106 - 1962 de 21h00 à 00h30.
7 septembre 1962 - Montréal à Québec - 1826 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00.
9 septembre 1962 - Québec à Montréal - 1819 - PD-4106 - 1962 de 20h45 à 00h15.
14 septembre 1962 - Montréal à Québec - 1823 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00.
16 septembre 1962 - Québec à Montréal - 1819 - PD-4106 - 1962 de 21h00 à 00h00.
21 septembre 1962 - Montréal à Québec - 1805 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00.
23 septembre 1962 - Québec à Montréal - 1810 - PD-4106 - 1962 de 21h00 à 00h15
28 septembre 1962 - Montréal à Québec - 1813 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h30.
30 septembre 1962 - Québec à Montréal - 1823 - PD-4106 - 1962 de 20h45 à 00h15.

Les premiers départs à l'horaire se font maintenant toujours avec des autobus neufs ( 1800 à 1829 ).

Tous ces voyages de routine se font sans histoires; cependant, un vendredi soir, avant de quitter le Terminus Central de Montréal, un client assis dans l'autobus lit son journal . Arrive un autre client, un peu émêché qui s'assoit dans le siège précédent, et, baisse le dossier brusquement.
Le journal se déchire et une violente discussion débute entre les deux clients ; le gardien de sécurité arrive dans l'autobus et n'a d'autres choix que d'expulser celui qui a déchiré le journal !!!...
Un autre vendredi soir, à l'approche de St-Apollinaire, le chauffeur et moi voyons passer à notre gauche une grosse roue qui traverse le fossé et va s'immobiliser dans le champ. Je demande au chauffeur l'origine de la roue et il me répond :
" C'est la nôtre, tiens ça mort "...nous avons terminé le voyage privés d'un roue du côté gauche à l'arrière !

5 octobre 1962 - Montréal à Québec - 1813 - PD-4106 - 1962 - de 18h30 à 22h30 - circulation très dense sur la route no 9 causée par la longue fin-de-semaine de l'Action-de-Grâces.
8 octobre 1962 - Québec à Montréal - 1807 - PD-4106 - 1962 - de 21h10 à 00h55 - une dizaine d'autobus pour le départ de 21h00.
12 octobre 1962- Montréal à Québec - 1506 - PD-4104 - 1958 - de 18h30 à 22h30 - plusieurs autobus.
14 octobre 1962- Québec à Montréal - 1810 - PD-4106 - 1962 - de 21h15 à 00h45 - plusieurs autobus.
19 octobre 1962- Montréal à Québec - 1814 - PD-4106 - 1962 - de 18h30 à 22h00.
21 octobre 1962- Québec à Montréal - 1824 - PD-4106 - 1962 - de 21h00 à 00h00.
2 novembre 1962- Montréal à Québec- 1811 - PD-4106 - 1962 - de 18h30 à 22h00.
4 novembre 1962- Québec à Montréal- 1820 - PD-4106 - 1962 - de 21h00 à 00h15.
10 novembre 1962- Montréal à Québec- 1505 - PD-4104 - 1958 - de 8h10 à 11h40 - plusieurs autobus.
11 novembre 1962- Québec à Montréal- 1500 - PD-4104 - 1958 - 22h30 à 2h00 - plusieurs autobus.

Tous ces voyages se font dans la routine mais, un soir en route vers Québec, l'autobus est plein de fumeurs lorsque ma voisine me demande si cela me dérange qu'elle puisse fumer. Je la regarde ébahi et lui répond :
"Si vous croyez qu'il y a encore de la place pour mettre de la fumée, allez-y"...étrange, elle n'a pas fumé !

Depuis plusieurs semaines, pour le voyage de Montréal à Québec, il y a une jeune fille qui occupe toujours un siège le plus en avant possible et qui nous impose le son de son appareil-radio portatif.
(Note = à l'époque, il n'existait pas d'écouteurs).
 Entendre de la musique qu'on n'a pas choisie pendant environ 4 heures rend le voyage plutôt désagréable alors, un soir, le chauffeur lui donne un ultimatum : ou bien elle baisse considérablement le volume ou bien elle va s'asseoir à l'arrière. Puisqu'elle débarquait à Val-Alain Jonction, elle a choisi de rester en avant en baissant le volume jusqu'à ce que le chauffeur soit satisfait ( et moi aussi ! ).

Depuis plusieurs mois, je correspond avec une résidente du Brésil avec laquelle nous échangeons une foule d'informations sur le Brésil et le Canada. Au début de novembre, elle m'annonce qu'elle participe à un échange d'étudiant qui lui permet de venir rester plusieurs semaines dans une famille résidant dans la banlieue de Buffalo.
Evidemment, je décide d'aller la rencontrer lors d'une fin-de-semaine.

16 novembre 1962 - Montréal à Toronto - 1536 - PD-4104 - 1958 - de 21h00 à 4h00 - Colonial Coach Lines.
Arrêt de repos à Jarvis, vers 2h00, sur la route no. 7 entre Ottawa et Peterborough.
Déjeûner à 5h00 lors de l'ouverture du restaurant dans le terminus de Toronto.

17 novembre 1962 - Toronto à Buffalo - 4489 - PD-4501- Scenicruiser - de 8h00 à 10h30 - Eastern Greyhound Lines.
La famille vient me chercher pour se rendre chez-elle à Akron, environ 50 km à l'est de Buffalo.
Le dimanche matin, la famille m'emmène à la messe puis, au terminus du centre-ville.

18 novembre 1962 - Buffalo à Syracuse - 3274 - PD-4104 - de 8h30 à 12h20 - Eastern Greyhound Lines.
Il est tombé de la neige mouillante toute la nuit mais, elle a gelé tôt le matin ; l'autoroute étant recouverte de glace, nous arrivons une heure plus tard. Le départ pour Montréal a lieu à 12h30, et, comme nous arrivons seulement 10 minutes plus tôt, je n'ai pas la possibilité de dîner.
Il y a un seul départ par jour pour Montréal ; si je l'avais manqué, j'aurais eu le choix entre attendre 24 heures ou retourner à Montréal par Buffalo et Toronto. Je l'ai échappé belle !

18 novembre 1962 - Syracuse à Montréal - 3491 - PD-4106 - de 12h30 à 19h30 - Eastern Greyhound lines.
Vers 14h00, nous arrêtons à Watertown pour 10 minutes, surprise...c'est une gare de train et elle est fermée mais, il y a une distributrice à l'extérieur. Puisque je suis très affamé, je ramasse ce qu'il me faut et remonte dans l'autobus pour grignoter pendant que nous roulons.
Comme à l'habitude, je suis assis à côté de la porte ce qui fait rire le chauffeur lorsqu'il me regarde manger...
C'est un service local. Il descend plus de passagers qu'ils n'en montent.
En arrivant à Malone, nous prenons 30 minutes pour souper, et, comme les derniers passagers ont déjà quitté, je soupe avec le chauffeur.
Ensuite, ce dernier m'annonce qu'on va arriver de bonne heure , à Montréal.
A la douane, le chauffeur ouvre la porte en disant au douanier que nous sommes les deux seuls à bord...
"Go head", répond le douanier !
Puis, le chauffeur aligne l'autobus sur la ligne blanche centrale, et, enfonce la pédale...nous sentons l'air nous passer sous les pieds pendant que l'autobus valse !!!...
Nous entrons au Terminus Central de Montréal environ 45 minutes avant l'horaire prévu, et, le "répartiteur" nous regarde la bouche ouverte.
Cette belle fin-de-semaine mouvementée m'a coûté seulement 9.05$.
23 novembre 1962 - Montréal à Québec - 1815 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00
25 novembre 1962 - Québec à Montréal - 1820 - PD-4106 - 1962 de 21h15 à 00h30.
30 novembre 1962 - Montréal à Québec - 1808 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00
2 décembre 1962 - Québec à Montréal - 1807 - PD-4106 - 1962 de 20h45 à 00h05.- premier de plusieurs départs.
7 décembre 1962 - Montréal à Québec - 1810 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00
9 décembre 1962 - Québec à Montréal - 1807 - PD-4106 - 1962 de 20h45 à 01h15 - premier de plusieurs départs.
14 décembre 1962 - Montréal à Québec - 1812 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00
16 décembre 1962 - Québec à Montréal - 1810 - PD-4106 - 1962 de 21h00 à 00h05.
21 décembre 1962 - Montréal à Québec - 1819 - PD-4106 - 1962 de 17h00 à 20h30
25 décembre 1962 - Québec à Montréal - 1701 - PD-4104 - 1960 de 00h15 à 4h15 - long convoi dont les premiers départs ont débuté vers 23h30.
En arrivant au Terminus de l'Est, j'ai attrapé de justesse le dernier autobus 68-St-Denis; je suis arrivé chez-moi à 5h00, j'ai fait une sieste, puis j'ai pris une douche, je me suis changé, j'ai déjeûné pour ensuite me rendre à la sortie du Pont Viau prendre le prochain autobus, arrêté à la lumière rouge, pour me rendre au bureau du garage.

29 décembre 1962 - Montréal à Québec - 1513 - PD-4104 - 1958 de 13h30 à 17h00 - plusieurs départs.
2 janvier 1963 - Québec à Montréal - 1300 - PD-4104 - 1957 - 8h00 à 11h45 - pas de toilette ; la Compagnie a utilisé même de autobus de banlieues de marque Canadian Car pour répondre à la très forte affluence.

4 janvier 1963 - Montréal à Québec - 1816 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00
6 janvier 1963 - Québec à Montréal - 1825 - PD-4106 - 1962 de 21h00 01h30
11 janvier 1963 - Montréal à Québec - 1824 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00
13 janvier 1963 - Québec à Montréal - 1513 - PD-4104 - 1958 de 21h00 à 00h30 - deuxième départ.

Note = le vendredi, la Compagnie utilise l'autocar du départ de Québec de 18h30 pour effectuer un voyage dans la banlieue entre 16h30 et 17h00. Hélas, il arrive quelques fois que ce dernier reste pris dans la circulation lors de son retour.
Alors, il faut le remplacer par un autocar en réserve...à la dernière minute...ce qui est stressant pour tout le monde.

19 janvier 1963 - Montréal à Ste-Agathe - 1828 - PD-4106 - 1962 de 13h25 à 14h55.
19 janvier 1963 - Ste-Agathe à Montréal - 4414 - SDM-5301 - 1960 de 16h00 à 17h20 - 2.10$ aller-retour.
25 janvier 1963 - Montréal à Québec - 1512 - PD-4104 - 1958 de 18h30 à 22h00 - 2è départ - Carnaval.
27 janvier 1963 - Québec à Montréal - 1705 - PD-4104 - 1960 de 20h30 à 01h30 - 2è départ - Carnaval - neige abondante.
8 février 1963 - Montréal à Québec - 1813 - PD-4106 - 1962 - de 18h30 à 22h30.
10 février 1963 - Québec à Montréal - 1817 - PD-4106 - 1962  de 21h00 à 00h15
22 février 1963 - Montréal à Québec - 1301 - PD-4104 - 1956  de 18h30 à 22h30 - ( pas de toilette ) - 4è départ - Carnaval.
24 février 1963 - Québec à Montréal - 4106 - TDM-5108 - 1957 de 21h00 à 01h45 -( pas de toilette ) - 6è départ - Carnaval.
8 mars 1963 - Montréal à Québec - 1512 - PD-4104 - 1958 de 18h30 à 22h30 - 3è départ.
10 mars 1963 - Québec à Montréal - 1810 - PD-4106 - 1962 de 21h15 à 00h30 - M. Bourque.
22 mars 1963 - Montréal à Québec - 1508 - PD-4104 - 1958 de 18h30 à 22h00 - M. Doutre -3è départ.
24 mars 1963 - Québec à Montréal - 1817 - PD-4106 - 1962 de 20h50 à 23h55 - M. Paradis
30 mars 1963 - Montréal à Québec - 1821 - PD-4106 - 1962 de 13h30 à 17h00 - M. St-Hilaire.
31 mars 1963 - Québec à Montréal - 1824 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 21h00.

Pour le voyage de retour, l'autobus passe par N-D-du-Bon-Conseil, St-Cyrille et St-Charles et traverse le pont sur la rivière St-François pour entrer à Drummondville faire un arrêt au terminus situé au 330, rue Hériot. Ensuite, il passe par le boul. St-Joseph et reprend la route no. 9 jusqu'au Restaurant Central situé à St-Germain-Jonction. Après un arrêt de repos de 15 minutes, il arrive au terminus de St-Hyacinthe à 23h45 pour laisser descendre des passagers. Quant à ceux qui montent, ils restent debout jusqu'à Montréal lorsque tous les sièges sont occupés, ce qui arrive très souvent. Etant un Express, les clients préfèrent rester debout plutôt que de perdre plus d'une heure dans l'autobus local.
Le vendredi soir, l'autobus arrive à Drummondville à19h00, et, le dimanche soir à 23h00.
Le vendredi soir, l'autobus utilise le même parcours.

5 avril 1963 - Montréal à Québec - 1820 - PD-4106 - 1962 de 17h00 à 21h00
7 avril 1963 - Québec à Montréal - 1807 - PD-4106 - 1962 de 17h45 à 21h15.
19 avril 1963 - Montréal à Québec - 1805 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00 - M. Robitaille.
21 avril 1963 - Québec à Montréal - 1808 - PD-4106 - 1962 de 21h00 à 00h30 - M. Paradis.
3 mai 1963 - Montréal à Québec - 1813 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00 - M. Bourdeau.
5 mai 1963 - Trois-Rivières à Montréal - 1702 - PD-4104 - 1960 de 19h20 à 21h40 - 2.20$ aller.
10 mai 1963 - Montréal à Québec - 1814 - PD-4106 -1962 de 18h30 à 22h00 - M. Doutre.
12 mai 1963 - Québec à Montréal - 1816 - PD-4106 - 1962 de 20h45 à 00h15 - M. Paradis.
17 mai 1963 - Montréal à Québec - 1503 - PD-4104 - 1958 de 18h30 à 22h45 - M. Guay - 3è départ
19 mai 1963 - Québec à Montréal - 1708 - PD-4104 - 1960 de 20h50 à 00h20 - M. Duranleau - 2è départ
24 mai 1963 - Montréal à Québec - 1708 - PD-4104 - 1960 de 18h30 à 22h00 - M. Marinello -2è départ
31 mai 1963 - Montréal à Québec - 1803 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h15 - M. Mercier.

Un dimanche soir, en revenant de Québec, nous arrêtons comme d'habitude au Restaurant Central lorsque le chauffeur me demande de le suivre à l'arrière de l'autobus ; il me montre un grand trou sur le sens de la longueur dans un pneu extérieur du côté du chauffeur.
Il est furieux et me dit qu'il va porter plainte au Syndicat pour négligence mettant notre vie en danger.
Au bureau, le lendemain matin, je m'empresse d'en informer mon patron qui me regarde d'un air septique et me dit = " suis moi, nous allons demander au contrôleur de faire revenir l'autobus, sans passager, le plus vite possible au garage, et, si tu as exagéré, tu seras congédié immédiatement"...
Au début de l'après-midi, l'autobus arrive au garage ; il est descendu sans passager de Ste-Agathe.
Vite, le patron et moi allons voir le pneu et , horreur !... le trou s'est agrandi. Le contrôleur est abasourdi, le patron est " rouge-vin ", le chauffeur ne l'avait pas vu ,et, moi, je suis heureux d'en avoir parlé en plus de ...garder mon emploi !

7 juin 1963 - Montréal à Québec - 1827 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00 - M. Doutre.
9 juin 1963 - Québec à Montréal - 1704 - PD-4104 - 1960 de 20h45 à 00h15 - M. Mercier - 2è de plusieurs départs
14 juin 1963 - Montréal à Québec - 1505 - PD-4104 - 1958 de 18h30 à 22h00- M. Guay.- 3è de plusieurs départs.
16 juin 1963 - Québec à Montréal - 1827 - PD-4106 - 1962 de 21h00 à 00h15 - M. St-Amand.
21 juin 1963 - Montréal à Québec - 1823 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h30 - M. Doutre.
28 juin 1963 - Montréal à Québec - 1814 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h45 - M. Dionne.
1 juillet 1963 - Québec à Montréal - 1820 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 00h05 - M. Racine.
5 juillet 1963 - Montréal à Québec - 1823 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00 - M. Doutre.
7 juillet 1963 - Québec à Montréal - 1806 - PD-4106 - 1962 de 21h00 à 00h30 -
19 juillet 1963 - Montréal à Québec - 1803 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00 - M. Dionne.
21 juillet 1963 - Québec à Montréal - 1804 - PD-4106 - 1962 de 20h45 à 00h15 - 1er de plusieurs départs.
26 juillet 1963 - Montréal à Québec - 1818 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00 - M. Marinello.
28 juillet 1963 - Québec à Montréal - 1704 - PD-4104 - 1960 de 21h00 à 00h30 - 2è de plusieurs départs.
2 août 1963 - Montréal à Québec - 1812 - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00 - M. Benoit.
4 août 1963 - Québec à Montréal - 1806 - PD-4106 - 1962 de 21h15 à 00h45 - 2è de plusieurs départs.

Cette année, je me paye des vacances spéciales qui sont planifiées depuis près d'une année ;
je vais réaliser le vieux rêve de descendre à Miami en Scenicruiser.
Départ de Montréal, vendredi soir le 9 août et retour à Montréal, le 22 août.

Vendredi le 9 août 1963, je quitte le Terminus Central de Montréal à 20h45 à bord du 5393 - Scenicruiser de la Southern Greyhound Lines. Je suis assis au deuxième niveau du côté du chauffeur et mon plan de voyage de 45 heures se trouve sur la table en avant du siège. Cette table sert aussi de plafond pour la toilette. J'ai déjà loué mon oreiller pour la nuit au coût de 0.25$.
Grâce à mon billet aller-retour, payé 41.40 $ - US, identifié " Employees half fare ", j'ai embarqué dans le garage et j'ai pu choisir ma place.

Nous arrêtons aux douanes américaines de Rouses Point, N.Y. à 21h45 pour l'inspection. Efficaces, les douaniers ont terminé en 20 minutes.
Puis, nous roulons sur la route no 9 jusqu'à Glen Falls. Nous faisons un arrêt de 30 minutes, de 2h30 à 3h00. C'est frisquet pour une marche !
A partir d'Albany, nous prenons l'autoroute no. 87, ce qui me permet de dormir environ une heure.

Enfin, à 5h45, samedi le 10 août, nous entrons dans le Port Authority Bus Terminal de New York pour prendre et laisser des passagers.
Une employé de la compagnie de location vient ramasser les oreillers et nous en offre un autre pour 0.25$. Je refuse son offre.
 Nous repartons à 6h15 et prenons l'autoroute no. 95 jusqu'à Philadelphia ou nous arrivons dans le Greyhound Bus Terminal à 8h15 pour un arrêt de 30 minutes nous permettant de déjeuner dans la cafétéria "Greyhound Post House". Service ultra rapide, bons prix et qualité de la nourriture.
Après avoir laissé et pris d'autres passagers, nous repartons à 8h45 en route pour Washington par l'autoroute no. 95.

Arrivés à midi dans le Greyhound Bus Terminal,  style art-déco de Washington, l'horaire nous permet un arrêt de 30 minutes pour le dîner dans un autre Greyhound Post House. Puis, nous reprenons l'autoroute no. 95 pour se rendre à Richmond, Virginia . Dans le Greyhound Bus Terminal, l'horloge indique 14h45 et ma montre 15h45 ; donc, je dois reculer d'une heure puisque nous avons changé de fuseau horaire. Je profite de l'arrêt de 15 minutes pour aller me raser la barbe; il était temps !

Nous continuons le voyage par la route U.S. 1 en faisant le service local jusqu'à Raleigh, N. C. En arrivant dans le Greyhound Bus Terminal, on nous alloue 30 minutes pour le souper dans un autre Greyhound Post House, et, tout le monde doit quitter car, l'autobus s'en va au garage pour un bon nettoyage.A son retour, une autre employée vient nous offrir la location d'un oreiller au prix de 0.25$ que je m'empresse d'accepter.
Puis, le service local continue jusqu'à Columbia, S.C. et nous arrêtons pour un repos de 15 minutes, à 23h25.
Pendant que nous roulons sur la route U.S. 1, nous faisons plusieurs arrêts pour prendre et laisser des passagers.

Lorsque nous arrivons à Savannah, Ga., à 2h25, dimanche le 11 août, je remarque qu'il ne reste que 2 blancs dans l'autobus : le chauffeur et moi !
Pendant l'arrêt de repos, je sors du terminus pour aller grignoter dehors car, il fait environ 30 degrés C. et je veux voir de près les palmiers.
Le chauffeur arrive en courant, me prends par le bras et me dit de rester avec lui jusqu'à notre retour dans l'autobus...nous sommes les 2 seuls blancs dans le terminus et la tension raciale est palpable dans le Sud.

Nous quittons 15 minutes plus tard par l'autoroute no. 95 et arrivons à Jacksonville, Florida à 5h50 pour un arrêt de 30 minutes nous permettant de déjeuner dans un autre Greyhound Post House. Encore le ramassage des oreillers...je n'en prends plus.
Toujours par l'autoroute no. 95, nous arrivons à Daytona Beach, Fl.  et prenons un repos de 15 minutes , à 8h30.
Pour le dîner, nous avons 30 minutes à Fort Pierce, Fl. de 11h40 à 12h20 au Greyhound Bus Terminal.
Nous reprenons la route U.S. 1 et passons au centre-ville de West Palm Beach, Fl à 12h45, sans faire d'arrêt.
Nous ne faisons pas d'arrêt non plus à Fort Lauderdale, Fl. lorsque nous passons à 14h10.
Enfin, après 45 heures, nous arrivons à Miami Beach, dimanche après-midi, le 11 août, à 15h20. Je descend au petit Greyhound Bus Terminal situé sur la grande avenue Collins. Le Scenicruiser continue jusqu'au centre ville de Miami, quelques milles plus loin, vers l'ouest.
Je traverse l'avenue et me rends au Bancroft Motel situé à quelques pas du terminus. Le motel a une plage privée sur le bord de la mer.
Une belle avenue commerciale interdite à la circulation se trouve à un coin de rue du motel ce qui me permet d'y aller à pied.

Voici un résumé du millage parcouru entre Montréal et Miami Beach =
Montréal - New York - 400 milles;
New York - Washington - 250 milles;
Washington - Columbia - 450 milles;
Columbia - Miami Beach - 650 milles.
Total - 1750 milles ou 3000 kilomètres.


Notes =
Il y a eu 9 chauffeurs, tous blancs, pour compléter le voyage, et, chacun me traitait comme un employé !...
Le jour, l'air climatisé ne fournissait pas et la nuit, il faisait trop froid.
Le ramassage des oreillers deux ou trois par jour finit par devenir irritant.
Sur l'autoroute, le Scenicruiser plie dans le milieu selon l'état de la chaussée...je suppose que c'est ce mouvement qui lui a mérité le surnom de "chameau"...

Depuis le départ de Miami, nous avons embarqué et débarqué des passagers tout le long du trajet, surtout dans les parties de service local.
Cependant, en revenant à l'autobus, après déjeuner, je remarque qu'il ne reste que deux personnes qui se rendent à Montréal : une Madame aux cheveux gris et moi-même. Elle aussi est partie de Miami.  Nous faisons connaissance sur le quai d'embarquement en attendant le retour de notre Scenicruiser lorsque le "despatcher" vient nous informer que notre autobus est parti au garage à cause de problèmes mécaniques. Un autre autobus va arriver en temps pour l'heure du départ.

Immédiatement, je lui demande ou sont nos bagages?
"Sur le quai, derrière vous"...
Nous regardons mais, les nôtres ne le sont pas!
Je le fais revenir et lui dit :
"Nous ne les voyons pas"...
Il me répond : " Impossible, nous avons vidé tous les compartiments".
Je hausse le ton  :
"Nos bagages étaient à l'intérieur...y avez-vous pensé?"
Son visage blanchi...il hésite...et nous dit qu'il va appeler au garage pour demander que les bagages reviennent par le prochain autobus.
Une vingtaine de minutes plus tard, nous regardons partir l'autobus de Montréal pendant que nous attendons nos bagages.
A chaque fois qu'un autobus arrive du garage, nous courrons vérifier s'il contient nos bagages. La madame commence à paniquer, et, ma "température" monte.

Deux heures plus tard, nous assistons encore frustrés au départ d'un autre autobus pour Montréal.
Le "despatcher" insiste pour que nous quittions quand même en nous disant que nous bagages vont suivre par un prochain autobus !
"Et qui va s'occuper de nos bagages à la douane???", lui dis-je.
A ce moment, je lui montre mon billet "Half Fare Employee"...il a failli s'évanouir...il nous offre d'aller chercher nous-mêmes nos bagages au garage par le prochain autobus. Il téléphone au garage et leur dit de garder les bagages jusqu'à notre arrivée puis, nous partons dans les minutes suivantes à bord d'un PD-4106. Le chauffeur, très sympathique à notre cause, nous raconte toutes sortes d'anecdotes en cours de route. Nous roulons pendant une demi-heure jusqu'à Long Island, au nord de Manhattan. En arrivant, un responsable nous regarde avec surprise.
" Vos bagages viennent de partir pour le terminus...ils ne vous l'ont pas dit ?"...
Je lui montre mon billet en gardant le silence ! Il grimace...
Il bloque la sortie d'un Scenicruiser, avec la destination "Chicago", et, ordonne au chauffeur de nous emmener au terminus.
Il passe 10 heures, nous sommes dans un quartier industriel, c'est la période de circulation de dizaines de camions de toutes les longueurs.
La circulation bloque rapidement, nous attendons de longues minutes, et, ce n'est pas évident de manoeuvrer un Scenicruiser dans cet endroit.
N'empêche!...le chauffeur nous annonce de bien se tenir...il décide de monter sur le trottoir pour contourner un gros camion de livraison.
Il réussi et nous arrivons sain et sauf au terminus vers 11h30.
En descendant, nous apercevons nos valises trainant sur le quai sans surveillance...miracle, il ne manque rien !

Le prochain départ pour Montréal est prévu à 12h00...je convainc la Madame de prendre un lunch rapide avant de s'embarquer pour un autre 8 heures de route. En jasant, elle m'apprend que sa fille l'attend au terminus de Montréal à 17h45, tel que prévu sur son horaire.
Puisque ce voyage passera par Burlington, Vt., en faisant beaucoup de service local, nous arriverons vers 22h00.
Si nous attendons le départ suivant, un express, nous arriverons vers 1h00 du matin.
Donc, nous décidons de le prendre mais, avant de partir, j'exige du "despatcher" qu'il appelle celui du terminus de Montréal pour, qu'à son tour, celui-ci appelle la fille et l'informe de la nouvelle heure d'arrivée. Il le fait devant moi...

Enfin, nous partons à bord du 3496, un PD-4104 qui montre des signes de fatigue.
Premier arrêt à Albany, à 15h35 pour un repos de quinze minutes.
Ensuite, le souper à 16h30, à Troy, en banlieue d'Albany.
A 17h30, arrêt pour prendre et laisser des passagers à Bennington, Vt.
Ensuite, une autre pause de 15 minutes à Burlington, Vt, à 20h00.
Nous passons à Swanton, Vt., à 21h50, et arrivons à la douane quelques minutes plus tard.
Comme il y a un violent orage, les deux douaniers ordonnent au chauffeur d'apporter tous les bagages dans le bureau et de faire parader tous les passagers à l'intérieur. Une fois l'opération terminée et le chauffeur complètement détrempé, ils regardent tout le monde et nous disent de retourner dans l'autobus !!!...Je pense que plusieurs personnes ont crû comme moi que le chauffeur sauterait une coche. Il m'a raconté en repartant que ce n'était pas le première fois que ces deux zélés riaient des chauffeurs.
Nous traversons St-Jean vers 23h00 et entrons dans le Terminus Central de Montréal à 23h45. La fille de la Madame attend sur le quai. Elle doit maintenant retourner à Laval.

C'est un voyage qu'il fallait que je fasse au moins une fois dans ma vie mais, pas deux fois !!!
Comme Greyhound opérait 6,000 autobus dans les 48 états, il fallait s'attendre à ce qu'il arrive des problèmes.
Dans mon cas, je m'en suis bien tiré, et, ça m'a fait de bons souvenirs.

En revenant de Miami, plus nous approchions de Washington, plus nous voyions passer des longs convois d'autobus en route pour la Capitale américaine ; ils se rendaient passer la fin-de-semaine pour l'événement "La longue marche des noirs" organisée par le leader Martin Luther King.
Toutes les autoroutes menant à Washington étaient encombrées par les convois d'autobus qui arrivaient de tous les États.
Le chauffeur m'a informé que Greyhound avait loué 600 autobus pour cet événement qui a regroupé 200,000 personnes et plus de 3,000 autobus.
Quand nous avons traversé la ville, tous les parcs que nous avons vus étaient occupés par des campeurs avec la permission de la ville.

Vendredi, le 23 août 1963, Montréal à Québec - 1807 - GMC - PD-4106 - 1962 - de 13h30 à 17h15.
25 août 1963 - Québec à Montréal - 1507 - GMC - PD-4104 - 1958 - de 21h00 à 12h30 - M. Ambroski.
30 août 1963 - Montréal à Québec - 1805 - GMC - PD-4106 - 1962 - de 18h20 à 22h20.
6 septembre 1963 - Montréal à Québec - 1806 - GMC - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00
8 septembre 1963 - Québec à Montréal - 1507 - GMC - PD-4104 - 1958 et 1804 - GMC - PD-4106 - 1962 - de 21h00 à 01h00.
Nous avons changé d'autobus à Drummondville à cause de problèmes mécaniques.

Dans le courant du mois d'août, mon patron me remet une lettre provenant d'un nouvelle association du nom de "Bus History Association" qui demande des renseignements sur les autobus de la compagnie. La lettre est signée par M. Paul A Leger, d'Halifax. Très curieux, je décide d'écrire à ce monsieur et de prendre un rendez-vous avec lui.
Le jeudi, 12 septembre 1963, à 21h15, je quitte la Gare Centrale de Montréal à bord du train "Ocean Limited" du C.N.
J'arrive le lendemain, à 18h45, au C.N. Train Station, d'Halifax après avoir passé la nuit à essayer de dormir pendant que le vendeur de friandises passait à toutes les 30 minutes pour nous vendre ses produits !!!...
J'aurais voulu voyager par autobus mais, comme la compagnie"SMT (Eastern) Limited" opérait des MCI -Courier-96 sans toilette qui passaient par le Maine et ne faisaient que très peu d'arrêts de repos, je me suis tourné vers les trains avec une grande gêne !
Dans le train, il y avait un wagon-restaurant comprenant une salle-à-manger et un comptoir-lunch. Le Courier-96 ne pouvait pas compétitionner.
Après avoir passé la journée à Halifax, en se baladant en trolley-bus avec Monsieur Leger, j'ai obtenu toute l'information nécessaire et suis devenu membre de la BHA.
Samedi, le 14 septembre 1963, je prends le train "Scotian" du C.N. à 20h30 pour le retour à Montréal.
La nuit se déroule péniblement ; le vendeur réapparaît et un jeune couple a un enfant qui pleure sans arrêt !
A 5h00, le dimanche matin, le train s'arrête à Mont-Joli pour accrocher le wagon-restaurant...avance...recule...frappe les wagons pour les accrocher pendant que nous tenons nos oreillers à deux mains pour ne pas les échapper !!!...
Vers 7h00, je me rends au restaurant mais, je dois attendre une trentaine de minutes pour obtenir un siège au comptoir ; par contre, je dois admettre que le déjeûner en valait la peine.
Vers 16h00, un arrêt prolongé à la Gare de Lévis nous donne l'occasion d'admirer la ville de Québec.
Puis, entre Charny et Drummondville, je décide de prendre l'air en restant debout dans la porte, dont la fenêtre est ouverte, entre deux wagons.
J'arrive à Montréal à 20h30 et marche jusqu'au Terminus Central pour prendre le prochain autobus en route pour le Pont-Viau.

Le 20 septembre 1963 - Montréal à Québec - 1801 - GMC - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00 - M. Doutre.
22 septembre 1963 - Québec à Montréal - 1503 - GMC - PD-4104 - 1958 de 20h45 à 12h15 - plusieurs départs.
27 septembre 1963 - Montréal à Québec - 1819 - GMC - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h30 - M. Duranleau.
29 septembre 1963 - Québec à Montréal - 1646 - GMC - PD-4104 - 1959 - Saguenay de 21h00 à 12h45 - M. Gévry.

Autobus direct Chicoutimi-Montréal = air vicié, plancher sale et journaux à la traîne...

4 octobre 1963 - Montréal à Québec - 1809 - GMC - PD-4106 - 1962 de 18h30 à 22h00.
6 octobre 1963 - Québec à Montréal - 1704 - GMC - PD-4104 - 1960 de 21h15 à 12h30 - plusieurs départs.

Le 7 octobre 1963, je suis transféré au Service des horaires dont le bureau se trouve au deuxième étage du Terminus de l'est.
Je prends donc l'autobus qui quitte le Terminus Central à 17h10 et arrive au Terminus de l'Est quelques minutes plus tard; cependant, comme il arrive souvent que l'autobus est déjà plein, celui-ci passe par le Pont Victoria et la compagnie ajoute un autre autobus à partir du Terminus de l'est.

11 octobre 1963 - Montréal à Québec - 1809 - GMC - PD-4106 - 1962 de 17h15 à 21h.
13 octobre 1963 - Québec à Montréal - 1814 - GMC - PD-4106 - 1962 de 21h00 à 12h15.

Même si la compagnie possède 30 autobus PD-4106 identiques, les chauffeurs et moi savons qu'ils ne donnent pas tous le même rendement.
Par exemple, nous avons rapidement découvert que le 1814 était beaucoup plus rapide que tous les PD-4106...il fallait voir le sourire du chauffeur lorsqu'il apprenait qu'il avait le 1814...On arrivait de bonne heure!!!...

18 octobre 1963 - Montréal à Québec - 1709 - GMC - PD-4104 - 1960 de 17h10 à 21h00 - plusieurs départs.
20 octobre 1963 - Québec à Montréal - 1507 - GMC - PD-4104 - 1958 de 20h45 à 12h15 - plusieurs départs.
25 octobre 1963 - Montréal à Québec - 1802 - GMC - PD-4106 - 1962 de 17h10 à 20h50.
27 octobre 1963 - Québec à Montréal - 1702 - GMC - PD-4104 - 1960 de 20h45 à 12h30 - plusieurs départs.

1er novembre 1963 - Montréal à Québec - 1808 - PD-4106 - 1962 - de 17h10 à 21h10 - M. Doutre.
3 novembre 1963 - Québec à Montréal - 1500 - PD-4104 - 1958 - de 21h00 à 01h00 - M. Guignard - plusieurs départs.
8 novembre 1963 - Montréal à Québec - 1807 - PD-4106 - 1962 - de 17h15 à 21h00 - M. Doutre.
10 novembre 1963 - Québec à Montréal - 1511 - PD-4104 - 1958 de 20h45 à 00h15 - plusieurs départs.
15 novembre 1963 - Montréal à Québec - 1814 - PD-4106 - 1962 de 17h15 à 20h45.
17 novembre 1963 - Québec à Montréal - 1507 - PD-4104 - 1958 de 6h15 à 9h45.

A partir de ce jour, je quitte Québec avec le départ de 6h00, le lundi matin, au lieu de 21h00, le dimanche soir.
C'est un voyage agréable car, il n'y a environ que 5 passagers ; le déjeûner est rapide au Restaurant Central de St-Germain-Jonction.
La compagnie a ajouté ce départ pour faire revenir plus tôt, à Montréal, l'autobus arrivé à Québec à 4h00.

20 novembre 1963 - Montréal à Québec - 1709 - PD-4104 - 1960 de 13h30 à 17h00 - M. Choinière - plusieurs départs.
2 décembre 1963 - Québec à Montréal - 1814 - PD-4106 - 1962 de 6h15 à 9h30 - M. Brunette.
6 décembre 1963 - Montréal à Québec - 1819 - PD-4106 - 1962 de 17h15 à 20h45 - M. Doutre.
9 décembre 1963 - Québec à Montréal - 1813 - PD-4106 - 1962 de 8h15 à 11h45 - plusieurs départs.
13 décembre 1963 - Montréal à Québec - 1811 - PD-4106 - 1962 de 17h15 à 21h15 - M. Charland.
16 décembre 1963 - Québec à Montréal - 1810 - PD-4106 - 1962 de 6h15 à 9h30 - M. Brunette.
20 décembre 1963 - Montréal à Québec - 1823 - PD-4106 - 1962 de 17h15 à 21h15 - M. Dionne.
23 décembre 1963 - Québec à Montréal - 1805 - PD-4106 - 1962 de 6h15 à 9h30 - M. Brunette.
24 décembre 1963 - Montréal à Québec - 1503 - PD-4104 - 1958 de 14h00 à 18h15 - plusieurs départs.
30 décembre 1963 - Québec à Montréal - 1809 - PD-4106 - 1962 de 6h30 à 9h30 - M. Brunette.
31 décembre 1963 - Montréal à Québec - 1811 - PD-4106 - 1962 de 13h10 à 16h40.

6 janvier 1964 - Québec à Montréal - 1818 - PD-4106 - 1962 de 6h15 à 9h30 - M.Brunette.
10 janvier 1964 - Montréal à Québec - 1826 - PD-4106 - 1962 de 17h30 à 21h00 - M. Plante.
13 janvier 1964 - Québec à Montréal - 1824 - PD-4106 - 1962 de 6h15 à 9h30 - M. Brunette.
17 janvier 1964 - Montréal à Québec - 1814 - PD-4106 - 1962 de 17h10 à 20h40 - M. Doutre.
20 janvier 1964 - Québec à Montréal - 1825 - PD-4106 - 1962 de 6h15 à 9h30 - M. Brunette.
24 janvier 1964 - Montréal à Québec - 1634 - PD-4104 - 1959 - Colonial de 17h10 à 20h40 - M. Marinello - plusieurs départs.
27 janvier 1964 - Québec à Montréal - 1827 - PD-4106 - 1962 de 6h15 à 9h30 - M. Brunette.
31 janvier 1964 - Montréal à Québec - 1816 - PD-4106 - 1962 de 17h00 à 20h45 - M. Ducharme.
3 février 1964 - Québec à Montréal -1818 - PD-4106 - 1962 de 6h15 à 9h30 - M. Brunette.

En arrivant au bureau, mon supérieur m'apprend que je fais partie d'une autre vague de mise-à-pied...je termine donc vendredi prochain.
C'est la fin d'une belle époque !... A chaque vague de mise-à-pied, la pression tombait lorsque j'apprenais que je n'étais pas inclus.
Mais, cette fois, c'était mon tour de faire partie du groupe...

7 février 1964 - Montréal à Québec - 1645 - PD-4104 - 1959 - Saguenay de 13h45 à 17h30 - MM. Charland et Guay
11 février 1964 - Québec à Montréal - 1809 - PD-4106 - 1962 de 8h15 à 11h45 - M. Brosseau.
12 février 1964 - Montréal à Québec - 1945 - PD-4104 - 1963 de 13h45 à 16h30 - M. Charland.
19 février 1964 - Québec à Montréal - 1815 - PD-4106 - 1962 de 8h15 à 12h45 - M. Brosseau.
19 février 1964 - Montréal à Québec - 1813 - PD-4106 - 1962 de 17h10 à 20h40 - M. Krajuski.

Je déménage à Sainte-Foy et obtient un emploi de commis de bureau à la Place Parent ; je voyage à pied entre la Place Parent et la Gare d'Aiguillon via la Côte du Palais pour prendre l'autobus "Sillery - Ste-Foy Sud" des Autobus Fournier Ltée qui opèrent des GMC New-Look, modèles TDH-5301, 5303 -1962-1963-1964.

Puis, en juin, j'accepte un emploi de client-mystère aux "Investigations Trans-Québec", filiale des Autobus Lemelin Ltée.

 8 juin 1964 - Lévis à St-Jean-Port-Joli - 38 - Prévost - LeNormand - 1959 de 17h15 à 18h45.
8 juin 1964 - St-Jean-Port-Joli à St-Pascal - 45 - MCI - MC-2 - 1962 de 19h25 à 20h30.
9 juin 1964 - Str-Pascal à Lévis - 45 - MCI - MC-2 - 1962 de 6h20 à 9h15.
9 juin 1964 - Lévis à L'Islet - 31 - Prévost - Intercité - 1953 de 10h15 à 11h45.
9 juin 1964 - L'Islet à Lévis - 31 - Prévost - Intercité - 1953 de 13h40 à 14h55.
9 juin 1964 - Lévis à St-Vallier - 28 - Prévost - Intercité - 1952 de 17h30 à 18h15.
9 juin 1964 - St-Vallier à Québec - 27 - Prévost - Intercité - 1952 de 21h40 à 22h30.

31 juillet 1964 - Lévis à St-Jean-Port-Joli - 41 - Prévost - LeNormand - 1959 de 17h15 à 18h45.
1 août 1964 - St-Jean-Port-Joli à Québec - 45 - MCI-MC-2 - 1962 de 7h25 à 9h25.

Etant donné le manque de sérieux du patron, la difficulté d'être payé et le manque d'ouvrage, j'ai remis ma démission à regret, et, j'ai trouvé rapidement un emploi de commis de bureau dans le Centre Industriel St-Malo.
Le matin, je fais du co-voiturage ;
le midi, je vais dîner à la Gare Centrale d'Autobus en autobus du parcours no. 9 de Québec-Autobus Ltée qui utilise uniquement des vieux GMC- TDH-3610 - 1947, nos. 6100 à 6129.  Promenade branlante et cahoteuse qui a quand même son charme !!!...
Le soir, je retourne à la Gare Centrale pour prendre l'autobus de "Sillery - Ste Foy Sud".

Le 1er août 1964, je compile les statistiques suivantes =

Nombre de milles parcourus =
Montréal-Québec, aller-retour = 47,040 en 294 voyages.

Provincial = 46,277 milles.
Eastern Greyhound = 5,097 milles.
Southern Greyhound = 2,080 milles.
Canadian Greyhound = 1,264 milles.
Total Greyhound = 8,441 milles.

Colonial = 2,354 milles.
Saguenay = 1,600 milles.
Lemelin = 469 milles.
Gray Coach = 88 milles.
Canada C.L. = 24 milles.

Total du 11 juillet 1958 au 1er août 1964 = 59,253 milles ou 99,000 kilomètres.
Canada = 52,470 milles
 USA = 6,783 milles

350 autobus utilisés =
PD-4104 = 2,738 milles.
PD-4104-L = 28,271 milles (L - toilette)
PD-4106 = 22,012 milles
PD-4501 = 4,154 milles (Scenicruiser).
TDM-4515 = 480 milles.
TDM-5108 = 676 milles.
SDM-4501 = 24 milles.
SDM-5301 = 280 milles.
PDA-3703 = 25 milles.
Prévost - LeNormand = 116 milles.
Prévost - Intercité = 154 milles.
MCI - Challenger = 200 milles.

Tarification =
Montréal-Québec, aller-retour = 729.55$.

Provincial = 741.10$ - 46,277 milles.
Colonial = 1,255$ - 2354 milles.
Greyhound = 108$ - 8,441 milles.
Gray Coach = 6.30$ - 88 milles.

Total = 867.95$ - 57,160 milles.
Coût par mille = 0.015$.


Mise à jour le Vendredi, 20 Juillet 2012 07:16
 
designed by www.madeyourweb.com