Menu Content/Inhalt
Air Lines Taxis & Busses Reg'd PDF Imprimer Envoyer
Capsules historiques - Cie - Opérateurs - Sociétés
Écrit par Jean Breton   
Mardi, 30 Août 2011 14:48
Le 17 septembre 1947, la Régie émet un permis ( no. 994-A ) à M. Arthur Breton de Limoilou pour
effectuer à tant par tête, par taxi, entre le Château Frontenac à Québec et l'aéroport de l'Ancienne-Lorette,
le transport de voyageurs partant ou arrivant par avion.

Le 1er décembre 1947, la Régie transfère à Air Lines Connection Reg'd.
( Arthur Breton & Ls. Ph. Chabot, Transport Scolaire de Chauveau Ltée
prop.), le permis no. 994-A.

Le 21 septembre 1948, le permis est modifié pour permettre d'utiliser, en plus des taxis,
des autobus de 12 passagers.

Le 10 juillet 1950, la Régie annule le permis no. 994-A.

Le 6 avril 1951, la Régie émet un permis, no 1389-A,
au nom de Air Lines Taxis Reg'd ( Arthur Breton, prop.).suite à une ordonnance rendue en Cour.

Le garage et les bureaux sont situés au 167 rue Godbout Est, Québec. ( maintenant un garage d'entrepreneur).

Le 10 décembre 1953, la Régie autorise à charger la somme de 1.10$ au lieu de 1.00$ à compter du
1er janvier 1954, aux conditions suivantes:
1- le prix d'un passage ne sera plus payable en espèces;
2- un système de billets, numérotés consécutivement, doit être inauguré.

Le 22 mai 1959, la Régie autorise la majoration du tarif à 1.25$

Le 17 août 1959, la Régie autorise à opérer sous la raison sociale
de Air Lines Taxis & Busses Reg'd. (Arthur Breton, prop).

Le 5 mai 1964, la Régie autorise la majoration du tarif à 1.50$.

Le 19 juin 1970, la Régie autorise la majoration du tarif à 2.00$.

En 1973, la compagnie est vendue à Transport Chauveau Ltée, 135 boulevard Hamel, Vanier qui l'opère
sous le nom de Service des Lignes Aériennes Ltée.
FIN de la compagnie.

Description de la flotte =

A-100 - Chrysler - 12 passagers - 1960 - vendu en 1966

A-101- Prévost - Travelair - PGM-1174-62 - 31 - 1962 - vendu en 1965

A-102 - Chevrolet - Stageway - 9 - 1958 - vendu en 1966
A-103 - Chevrolet - Stageway - 9 - 1958 - vendu en 1966
A-104-  Chevrolet - Stageway - 9 - 1958 - vendu en 1966

A-132 - GMC - Stagecoach - 15 - 1966
A-140 - Pontiac - Stageway - 12 - 1966

??? - Blue Bird - All-American - 41 - circa 1970

A partir de 1973, quelques autobus Unibus-Van Hool et plusieurs modèles variés de Chauveau
sont utilisés jusqu'à la faillite de Chauveau en octobre 1982.

Note = aucun véhicule n'ayant de numéro de flotte, les numéros des plaques (1965-1966)
ont été utilisés pour les identifier.

Couleurs = vert pâle en haut, vert pâle en bas; le Prévost était blanc et bleu-gris.

Vers 1966, le Soleil publie un article du journaliste Pierre Champagne intitulé "Airport"
avec une photo du Blue Bird =
" Il y a deux sortes de gens qui utilisent des raisons sociales unilingues anglaises.
Les grosses compagnies américaines ou internationales et, dans ce cas, leur unilinguisme
peut-être compréhensible, et les petites compagnies canadiennes-françaises qui veulent se donner
des airs de grandeur.
Jusqu'à tout récemment, la compagnie de taxi assurant la navette entre l'aéroport de Québec
et la ville du même nom  offrait à sa clientèle un service de longues limousines assez impressionnantes.
Mais voilà que le ministère fédéral des Transports a enfin décidé d'agrandir l'aéroport et que,
pour ne pas être en reste, la compagnie de taxi a décidé, de son côté, de s'acheter un autobus
pour transporter ses clients de l'aérogare aux hôtels de la ville.
L'autobus en question a été acheté à la compagnie Girardin Ltée, de Drummondville.
Une compagnie bien canadienne-française. Et les usagers du dit véhicule sont certainement
à 75% de langue française.
Pourrais-je alors, savoir pourquoi le mot "Airport" est-il écrit sur le devant de l'autobus et qu'il faut aller
à l'arrière pour trouver l'inscription française?"
Mise à jour le Vendredi, 09 Septembre 2011 08:19
 
designed by www.madeyourweb.com