Menu Content/Inhalt
Home Capsules historiques Cies - opérateurs - Sociétés Le transport collectif sur le territoire de Lévis. (1951-1970)
Le transport collectif sur le territoire de Lévis. (1951-1970) PDF Imprimer Envoyer
Capsules historiques - Cie - Opérateurs - Sociétés
Écrit par Jean Breton   
Vendredi, 29 Juillet 2011 08:47


Le journal L'Appel du 16 janvier 1951, mentionne en première page que le service d'autobus sera amélioré; la Compagnie ajoutera de nouveaux autobus sur le Chemin St-Louis et la rue Charles-Huot.

Le 21 mars 1951, la Compagnie publie dans les journaux le message suivant:
Amélioration au service d'autobus à partir du 26 mars 1951.
St-Romuald, Charny, Sillery via le Pont de Québec.
Boulevard Laurier, Chemin St-Louis, Québec (Gare d'Aiguillon).
Service express pour la Gare Centrale.

Le 17 août 1951, L'Appel publie un article mentionnant la demande de permis pour la Compagnie par une résolution du Conseil de Ste-Foy. La demande concerne les sections du Chemin St-Louis et du Boulevard Laurier situées entre le Pont de Québec et la rue Charles-Huot (limites entre Ste-Foy et Sillery).

Le 15 septembre 1951, la Régie accorde le permis demandé et permet maintenant à la Compagnie de compétionner les Autobus Veilleux et Fournier de Cap-Rouge sur la partie du territoire entre le Pont et la rue Charles-Huot.

Le 26 novembre 1951, la Régie accorde le permis de circuler à St-Romuald par la route Trans-Canada, au lieu du Pont des Habitants, maintenant démoli.

Le 6 décembre 1951, la Compagnie prend possession des permis détenus par les Autobus Lévis-St-Vallier Ltée, soit les permis Lévis-St-Vallier et Lévis-St-Michel.
Trois autobus Yellow Coach, PG-2903. 33 sièges. 1941 font partis de la transaction; ils sont renumérotés (les 3e) 1, 2 et 3.

Le 14 juin 1952, la Compagnie fait de la publicité dans les journaux:
Promenade & Paysage
Prenez les autobus Lévis-St-Michel-St-Vallier.
Service régulier tel que cédulé.
En vigueur du 22 juin au 15 septembre.
8 départs de Lévis dont 1 samedi seulement et 1 excepté samedi.
8 départs de St-Vallier.
8 départs de Lévis le dimanche seulement.
7 départs de St-Vallier le dimanche seulement.
Information:
St-Michel. tél. 46-s-22
St-Vallier. tél. 24-s-24
Lévis. tél. 24
Québec. tél. 3-1215
Cie de Transport de Lévis

Le 12 juillet 1952, la Compagnie répète la même publicité.

Le 4 octobre 1952, la Régie accorde le permis pour le transport des voyageurs entre Lévis et la Salle Frenette (salle de danse située à un mille à l'est de St-Charles-de-Bellechasse, sur la route 25-A).
Permis occasionnel pour l'été seulement.
La Régie autorise aussi la Compagnie à faire circuler certains de ses services express par la nouvelle route Trans-Canada (actuelle route 132 Boul. de la Rive-Sud).

Le Soleil du 19 novembre 1952 publie l'article suivant:
Un essai, Côte Ste-Geneviève. On rétablira la circulation dans les deux directions.
(...) La Cie Lévis Transport demandait elle aussi l'abolition du sens unique.
(...) La lettre de la Cie. Lévis Transport déclarait que le terminal d'autobus, rue d'Aiguillon, reçoit 50,000 personnes par semaine et que le changement de direction sur la côte Ste-Geneviève rendait la sortie du terminal presqu'impossible et créait un danger d'accident pour le public et les résidents.

Aucun achat d'autobus en 1952.

Le 10 janvier 1953, la Régie accorde des nouveaux tarifs pour Sillery entre la l'avenue Maguire et les limites ouest:
7.5 cents par billet vendu en série de 10, soit 10 billets pour 75 cents, au lieu de 10 billets pour 50 cents.

Le 23 février 1953, la Régie rejette la demande pour desservir le quartier D.N.D. et une partie du quartier Légaré située près du Boul. Laurier.
Note: les rues en arrière de l'actuelle Place Laurier.

En mai 1953, la Compagnie fait de la publicité dans les journaux:
Promenade.
Paysage.
Service d'autobus.
Terminus et Salles d'attente.
Relais d'Aiguillon, tél. 2-5946
Gare Centrale d'Autobus, tél 4-4692.

Le 26 mai 1953, la Compagnie fait une autre publicité dans les journaux:
Cie de Transport de Lévis; pour la Plage St-Michel
Chaque dimanche ou jour de fête, sachez passer un moment agréable tout en admirant le charme de la nature canadienne en toutes saisons. Nos autobus modernes et de tout confort vous assurent des journées merveilleuses.

Le 25 juin 1953, la Régie accorde le permis pour le service de Québec au viaduc du Chemin St-Louis dans la ville de Ste-Foy, avec la mention Portes Fermées sur la rue de l'Eglise.

En 1953, la Compagnie a mis en service les autobus suivants:
55 à 58: GMC, TG-3608, 36 sièges, 1944, provenant de la compagnie SMT des maritimes.

Le Soleil du 1er mars 1954 publie une photo d'un accident entre un autobus de Lévis et un camion militaire de 3 tonnes qui tournait à gauche pour aller à la Citadelle.
Sous le choc, l'autobus no. 56 est allé donner contre la façade du Club de la Garnison. Le chauffeur, M. Roger Labbé de Québec, a été légèrement blessé au genou gauche. Le remorqueur Turnbull toua le camion et l'autobus fut remorqué à Lévis ayant le devant complètement démoli.

Le 26 novembre 1954, la Régie accorde l'autorisation d'utiliser l'échelle de tarification préconisée par l'Association des propriétaires d'autobus du Québec.

En 1954, un autocar est mis en service:
60: GMC, PD-3302, 37 sièges, 1945, provenant de Greyhound Canada.
Il n'existe aucune trace d'un autobus ayant porté le numéro 59.

Le journal L'Appel du 7 mai 1955, publie un long article intitulé:
Les difficultés que rencontre la Lévis Transport dans son service.
Suite aux plaintes des usagers concernant la lenteur du service entre Sillery et Québec, M. Weyman a envoyé une lettre à M. Gérard Guay, maire de Sillery.
Le nombre de lumières de circulation a augmenté de 2 à 10; l'enregistrement des automobiles pour la région a augmenté de 15,000; pour fournir le même service qu'en 1952, nous opérons un autobus additionnel aux heures normales; aux heures d'affluence, nous avons toujours cinq autobus; entre 4h00 pm et 6h00 pm, la densité de la circulation nécessite cinq à dix minutes de plus par voyage;
depuis 1952, le nombre de passagers a baissé de 68,000; les coûts ont augmenté de 30% à 100%;
nous parcourons plus de millage qu'en 1952; nous fournissons du service additionnel sur l'avenue Charles-Huot et à Ste-Foy sud; nous avons aussi des voyages aller-retour à St-Romuald et Charny qui passent par Sillery.

La Compagnie publie dans les journaux du 20 juillet 1955 l'annonce suivante:
Nos tarifs seront modifiés à compter du 1er Août .
Lévis, St-David, St-Romuald, St-Jean-Chrysostôme, Ste-Foy, Sillery et Québec.
Il y a 10 zones.
Un billet simple de Québec à Lévis coûte 0.60$
Un billet simple de Sillery à Québec coûte 0.10$.
Les billets émis jusqu'au 31 juillet pourront être utilisés jusqu'au 31 août.

Le 1er décembre 1955, l'auteur de ce texte déménage à Ste-Foy en arrière de l'Hôpital des Vétérans (actuel CHUL) et devient un client quotidien de la Cie de Transport de Lévis. Des billets non-utilisés sont gardés dans nos archives.

Aucun achat d'autobus durant l'année 1955.

Le 16 février 1956, la Régie accorde une autre augmentation de tarif;
Sillery (Charles-Huot) à Québec:
Adultes: 0.15$ ou 10 billets pour 1.00$
Ecoliers: 10 billets pour 1.00$
Enfants: billet simple à 0.10$
Série de billets: moins de 12 ans; 5 pour 0.25$

Le 25 février 1956, la Régie accorde un permis pour le transport d'écoliers de Ste-Foy:
coin ave Sauvé et boul. Laurier pour la nouvelle école située sur la rue de l'Eglise via Lapointe, Jean-Dequen, Chemin St-Louis et de l'Eglise.
A compter de septembre, l'auteur de ces lignes abandonne l'utilisation des autobus de Lévis pour ceux de Cap-Rouge opérés par les Autobus Fournier Ltée qui vient de mettre en service deux autobus neufs.

Aucun achat d'autobus durant l'année 1956.

L'Appel du 26 octobre 1957 publie un grand article: Situation critique pour les autobus.
La Compagnie de Transport de Lévis en présence de graves difficultés financières. Un arrêt de service serait même possible dès l'hiver prochain.
La Compagnie demande l'annulation de redevances aux municipalités et l'abolition de la taxe spéciale de neige. Une lueur d'espoir avec un projet de réorganisation. Autres suggestions de la Compagnie faites à la Chambre de Commerce. Augmentations de salaires (102 employés) en perspectives. Pas d'augmentation de tarif.

Le 6 décembre 1957, le journal La Tribune de Lévis publie en première page:
Un Horaire d'Hiver pour les autobus? Une demande en ce sens a été faite à la Régie et aucune objection ne serait présentée par les cités de Lévis et de Lauzon. Aux trente minutes durant les périodes de non-influence. Concordance avec tous les bateaux. Economies qui permettraient à la compagnie de maintenir son service.

Aucun achat d'autobus pour l'année 1957.
Le 7 février 1958, la Compagnie fait une grande publicité dans le journal La Tribune de Lévis pour annoncer: Cie de Transport de Lévis
Horaire d'hiver Lévis-Lauzon
En vigueur depuis le 3 février 1958
Route 1: Lévis-Lauzon
Route 2: Traverse Haute Ville
Route 4: Lévis-Lauzon
Route 5: Traverse-Villemay
Route 6: Traverse-Hadlow; samedi et dimanche.

Le 23 juillet 1958, la Régie autorise la vente des deux permis suivants à Autobus Lemelin Ltée:
1- Lévis-St-Michel via Lauzon, Ville Guay et Beaumont.
2- Lévis-St-Vallier, rang du Village, gare de St-Vallier et rang du Rocher.

Aucun achat d'autobus pour l'année 1958.

La Tribune de Lévis du 16 janvier 1959 publie en page 8 un article intitulé:
Nouvelle administration à la Cie d'Autobus. Réorganisation financière de la Compagnie de Transport de Lévis.
Les municipalités de Lévis, Lauzon et St-Romuald sont d'accord pour venir en aide à la compagnie.
M. Georges Baril, de Québec, devient gérant. Me Camil Noel et M. Oscar Chouinard, dans la compagnie.
M.H.E. Weyman, président du bureau de direction.

Le 27 mars 1959, la Compagnie émet un horaire condensé spécifiquement pour desservir le nouveau Centre d'Achats Ste-Foy (actuelle Place Ste-Foy). Les autobus se rendent à la porte de la rangée de magasins avec arrêts au début, au milieu et à la fin.
Surprise! le nom de la compagnie a changé pour ¨Autobus Lévis-Québec Inc.¨

La Tribune de Lévis du 10 avril 1959 publie l'article suivant:
Opposition de Lévis devant la Régie. Concuramment avec les municipalités de Lauzon et de St-Romuald. Décision prise lors de la dernière séance du Conseil.
Les municipalités s'opposent car la Compagnie a demandé des taux plus élevés que ceux qui avaient été convenus.

La Régie autorise une nouvelle tarification le 23 mai 1959.

Le 4 juin 1959, la Régie modifie la description des zones de tarif:
Zone C: Pont de Québec nord, Ste-Foy et Sillery jusqu'à Charles-huot.
Zone D: Sillery à l'est de Charles-huot à Québec.

Le 3 septembre 1959, les journaux publient l'annonce suivante:
Autobus Lévis-Québec Inc. successeurs de Lévis Transport Ltée
Geo. Barry, président et gérant général.
Service interurbain de Lévis, New Liverpool, St-Romuald, St-David, Charny, Sillery et Québec.

En 1959, la Compagnie met en service les autobus suivants:
61 à 64: GMC, TGM-3608, 36 sièges, 1946 de provenance inconnue.
65 à 68: GMC, PD-2903, 29 sièges, 1947, Cie de Transport Provincial, Montréal.

Les autobus 61 à 64 présentent les nouvelles couleurs de deux tons de vert avec des ceintures dorées.

Le 15 janvier 1960, la Régie autorise la Cie de Transport de Lévis à opérer dorénavant ses services de transport de voyageurs sous le nom de Autobus Lévis-Québec Inc.

C'est donc la fin de la Cie de Transport de Lévis / Levis Transport Company.

Description de la flotte:

Levis Tramways Company 1931 - 1948; permis no. 36-A  (Liste révisée en 2018-01):

1- White - 613 - Smith Body - 174573 - 21s - 1931 - neuf.
2- White - 613 - Smith Body - 163190 - 21s - 1931 - neuf.
3- Reo - 9382 - 1929.
3- Reo - 122005 - 21s - 1931.

1- Reo - 96-HTD - 9380 - 33s - 1946 - neuf - vendu à Uplands Bus Lines, Ottawa, en 1948.
2- Reo - 96-HTD - 9381 - 33s - 1946 - neuf - vendu à Uplands Bus Lines, Ottawa, en 1948.
3- Reo - 96-HTD - 9382 - 33s - 1946 - neuf - vendu à Uplands Bus Lines, Ottawa, en 1948.
-------------------------------------------------------------
4- Yellow Coach - 733 - 1268 - 23s - 1938.
5- Yellow Coach - 733 - 1363 - 23s - 1939.
6- Yellow Coach - TG-2101 - 0049 - 23s - 1940.
7- Yellow Coach - TG-2102 - 0008 - 23s - 1941.
8- Yellow Coach - TG-2102 - 0009 - 23s - 1941
9- Yellow Coach - TG-2105 - 0032 - 23s - 1941.
10- Yellow Coach - TG-2105 - 0033 - 23s - 1941.
11- Yellow Coach - TG-2105 - 0125 - 23s - 1942.
12- Yellow Coach - TG-2105 - 0126 - 23s - 1942.
13- Yellow Coach - TG-2105 - 0127 - 23s - 1942.
14- Yellow Coach - TG-2105 - 0128 - 23s - 1942.
--------------------------------------------------------------
15 - Prévost - Intercité - 3178100323 - 33s - 1943.
16 - Prévost - Intercité - 3178100324 - 33s - 1943.
17 - Prévost - Intercité - 3178100325 - 33s - 1943.
18 - Prévost - Intercité - 3178100326 - 33s - 1943.
19 - Prévost - Intercité - 3178100375 - 33s - 1943.
20 - Prévost - Intercité - P-111 - 33s - 1944.
21 - Prévost - Intercité - P-112 - 33s - 1944.
22 - Prévost - Intercité - P-113 - 33s - 1944.
23 - Prévost - Intercité - P-129 - 33s - 1944.
24 - Prévost - Intercité - P-133 - 33s - 1944.
25 - Prévost - Intercité - P-144 - 33s - 1944.
26 - Prévost - Intercité - P-146 - 33s - 1944.
27 - Prévost - Intercité - P-150 - 33s - 1944.
28 - Prévost - Intercité - P-195 - 33s - 1944.
29 - Prévost - Intercité - 5178303245 - 33s - 1944.
--------------------------------------------------------------
30- GMC - TG-3206 - 0076 - 32s -1946.
31 - GMC - TG-3206 - 0077 - 32s -1946.
32 - GMC - TG-3206 - 0078 - 32s -1946.
33 - GMC - TG-3206 - 0079 - 32s -1946.
34 - GMC - TG-3206 - 0080 - 32s -1946.
35 - GMC - TG-3206 - 0081 - 32s -1946.
36 - GMC - TG-3206 - 0097 - 32s -1946.
37 - GMC - TG-3206 - 0098 - 32s -1946.
38 - GMC - TG-3206 - 0099 - 32s -1946.
39 - GMC - TG-3206 - 0100 - 32s -1946.
40 - GMC - TG-3206 - 0101 - 32s -1946.
41 - GMC - TG-3206 - 0102 - 32s -1946.
42 - GMC - TG-3206 - 0103 - 32s -1946.
43 - GMC - TG-3206 - 0104 - 32s -1946.
44 - GMC - TG-3206 - 0105 - 32s -1946.
45 - GMC - TG-3206 - 0106 - 32s -1946.

46 - GMC - TG-3207 - 0119 - 32s -1947.
47 - GMC - TG-3207 - 0120 - 32s -1947.
48 - GMC - TG-3207 - 0121 - 32s -1947.
49 - GMC - TGM-3207 - 0201 - 34s -1948.
50 - GMC - TGM-3207 - 0202 - 34s -1948.
51 - GMC - TGM-3207 - 0203 - 34s -1948.
52 - GMC - TGM-3207 - 0217 - 34s - 1948.
53 - GMC - TGM-3207 - 0220 - 34s - 1948.
54 - GMC - TGM-3207 - 0221 - 34s - 1948.

NOTE = tous les autobus nos 4 à 54 inclus ont été transférés à  La Cie de Transport de Lévis / Levis Transport Company, le 01-07-1948.
Les nos. 46 à 54 inclus ont un gros "triangle" en argent sur le devant au lieu d'un gros "V" de couleur crème.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La Cie de Transport de Lévis / Levis Transport Company 1948-1959; permis no. 36-A:
1- Yellow Coach - PG-2503 - 001 - 33s - 1941 - ex. Lévis-St-Vallier, en 1951 - vendu Lemelin - 1, en 1958.
2- Yellow Coach - PG-2903 - 090 - 37s - 1941 - ex. Lévis-St-Vallier, en 1951 - vendu Lemelin - 2, en 1958.
3- Yellow Coach - PG-2903 - 091 - 37s - 1941 - ex. Lévis-St-Vallier, en 1951 - vendu Lemelin - 3, en 1958.
NOTE = pour contenir autant de sièges, ils n'étaient sûrement pas inclinables!

4- Yellow Coach - 733 - 1268 - 23s - 1938 - rebuts en 1959.
5- Yellow Coach - 733 - 1363 - 23s - 1939.
6- Yellow Coach - TG-2101 - 0049 - 23s - 1940.
7- Yellow Coach - TG-2102 - 0008 - 23s - 1941 - vendu Château-Bigot - 7, en 1948.
8- Yellow Coach - TG-2102 - 0009 - 23s - 1941 - vendu Château-Bigot - 8, en 1948.
9- Yellow Coach - TG-2105 - 0032 - 23s - 1941.
10- Yellow Coach - TG-2105 - 0033 - 23s - 1941.
11- Yellow Coach - TG-2105 - 0125 - 23s - 1942.
12- Yellow Coach - TG-2105 - 0126 - 23s - 1942.
13- Yellow Coach - TG-2105 - 0127 - 23s - 1942.
14- Yellow Coach - TG-2105 - 0128 - 23s - 1942.
--------------------------------------------------------------
15- Prévost - Intercité - 3178100323 - 33s - 1943.
16 - Prévost - Intercité - 3178100324 - 33s - 1943.
17 - Prévost - Intercité - 3178100325 - 33s - 1943.
18 - Prévost - Intercité - 3178100326 - 33s - 1943.
19 - Prévost - Intercité - 3178100375 - 33s - 1943.
20 - Prévost - Intercité - P-111 - 33s - 1944.
21 - Prévost - Intercité - P-112 - 33s - 1944.
22 - Prévost - Intercité - P-113 - 33s - 1944.
23 - Prévost - Intercité - P-129 - 33s - 1944.
24 - Prévost - Intercité - P-133 - 33s - 1944.
25 - Prévost - Intercité - P-144 - 33s - 1944.
26 - Prévost - Intercité - P-146 - 33s - 1944.
27 - Prévost - Intercité - P-150 - 33s - 1944.
28 - Prévost - Intercité - P-195 - 33s - 1944 - vendu Vachon Bus sales, en 1959.
29 - Prévost - Intercité - 5178303245 - 33s - 1944 - vendu Vachon Bus sales, en 1959.
-----------------------------------------------------------------
30- GMC - TG-3206 - 0076 - 32s -1946.
31 - GMC - TG-3206 - 0077 - 32s -1946.
32 - GMC - TG-3206 - 0078 - 32s -1946.
33 - GMC - TG-3206 - 0079 - 32s -1946.
34 - GMC - TG-3206 - 0080 - 32s -1946.
35 - GMC - TG-3206 - 0081 - 32s -1946.
36 - GMC - TG-3206 - 0097 - 32s -1946.
37 - GMC - TG-3206 - 0098 - 32s -1946.
38 - GMC - TG-3206 - 0099 - 32s -1946.
39 - GMC - TG-3206 - 0100 - 32s -1946.
40 - GMC - TG-3206 - 0101 - 32s -1946.
41 - GMC - TG-3206 - 0102 - 32s -1946.
42 - GMC - TG-3206 - 0103 - 32s -1946.
43 - GMC - TG-3206 - 0104 - 32s -1946.
44 - GMC - TG-3206 - 0105 - 32s -1946.
45 - GMC - TG-3206 - 0106 - 32s -1946.

46 - GMC - TG-3207 - 0119 - 32s -1947.
47 - GMC - TG-3207 - 0120 - 32s -1947.
48 - GMC - TG-3207 - 0121 - 32s -1947.
49 - GMC - TGM-3207 - 0201 - 34s -1948.
50 - GMC - TGM-3207 - 0202 - 34s -1948.
51 - GMC - TGM-3207 - 0203 - 34s -1948.
52 - GMC - TGM-3207 - 0217 - 34s - 1948.
53 - GMC - TGM-3207 - 0220 - 34s - 1948.
54 - GMC - TGM-3207 - 0221 - 34s - 1948.

55 - GMC - TG-3608 - 143 - 36s - 1944 - ex. SMT - 3615, en 1953.
56 - GMC - TG-3608 - 144 - 36s - 1944 - ex. SMT - 3616, en 1953.
57 - GMC - TG-3608 - 141 - 36s - 1944 - ex. SMT - 3613, en 1953.
58 - GMC - TG-3608 - 142 - 36s - 1944 - ex. SMT - 3614, en 1953.

60 - GMC - PD-3302 - 001 - 37s - 1945 - ex. Greyhound - G-1727, en 1954.

NOTE = les autobus 40 à 44 inclus ont fait la navette entre la Place d'Youville et l'avenue Maguire du 18 sept. 1950 jusqu'à la fin de 1959.
NOTE = tous les autobus sauf 1 à 4, 7 et 8 et seulement 6 autobus nos 15 à 29 ont été vendus à Autobus Lévis-Québec Inc., en janvier 1959.
NOTE = Les nos. 1, 2, 3, 15 à 29 et 60 sont des autocars.
NOTE = Un autobus TGM a été vendu et utilisé comme maison motorisée demeurant au 15, rue Belcourt, Beaumont.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le 19 janvier 1960, la Régie émet les permis suivants:
Québec-Lévis-St-Romuald-Charny.
Transport d'écoliers dans Ste-Foy sud.
Québec au viaduc du Chemin St-Louis à Ste-Foy.
Sillery et Sillery-Québec.
Lévis et la Salle Frenette à St-Charles-de-Bellechasse.
Eglise Ste-Bernadette de Lauzon et l'Hôtel Larochelle à Lévis.
Lauzon-est à la Traverse de Lévis.
Lauzon-St-David-St-Romuald-New-Liverpool, Chaudière-Bassin et Charny.
St-Jean-Chrysostôme-St-Romuald et Québec.
Lévis, service local.

Le 13 avril 1960, la Régie approuve l'achat, par M. Georges Barry, de la compagnie Autobus St-Lambert-Breakeyville Ltée.


En août 1960, une publicité parait dans le journal La Presse;
Beau choix d'autobus à vendre:
25 autobus GMC de 30 à 40 passagers, actuellement en marche et en très bonne condition, prix raisonnable, accommodation de finance.
Quebec Bus Sales Reg'd.
178, St-Laurent, Lévis.
Tél. TE-7-2772
S'adresser à M. Chouinard.
Note: Il s'agit de l'adresse du bureau de Autobus Lévis-Québec Inc.

Le 11 juillet 1960, la Régie approuve la transaction intervenue entre les actionnaires de Autobus Lévis Inc. et Roy Holdings Inc. laquelle est de nature à opérer un changement dans le contrôle de la compagnie.

A l'automne, un article du Soleil rapporte que la Cie d'Autobus Lévis-Québec Inc. cède ses droits en se scindant en trois compagnies:
St-Lambert-Breakeyville.
Sillery-Ste-Foy.
St-Romuald-Québec.

L'Appel du 8 décembre 1960 publie un long article intitulé:
Le service d'autobus critiqué.
A Sillery, une délégation nombreuse s'est rendue au Conseil de Ville de Sillery en mentionnant que le service actuel est inadmissible et déficient dans tout le territoire de la Ville de Sillery.
Depuis un mois, les autobus passent aux 40 minutes et aux 20 minutes aux heures de pointe; de plus, l'horaire est tout simplement incompréhensible et il n'est même pas respecté.
M. Chouinard a répondu que les gens ne comprennent pas le nouveau système de ceinture établi depuis peu via la rue Charles-Huot.

Le 29 décembre 1960, la Régie accorde une nouvelle tarification:
Adultes: 0.15$ ou 4 billets pour 0.50$;
Enfants et écoliers: 0.10$ ou 4 billets pour 0.25$.

Au cours de l'année 1960, ALQ a mis les autobus usagés suivants en service:
69: Can-Car, IC-41, 41s, 1949.
70 à 76: Twin Coach, 38s, 38s, 1948.
77: Fitzjohn, Duraliner, 37s.
78: Prévost, Citadin, 37s, 1950.
79 à 85: Leyland, Olympic, 40s, 1952.
86 à 90: Can-Car, C-36, 36s, 1946.
??: Flxible, Coachette, 1959, ex. démonstrateur.

Le Soleil, du 10 janvier 1961, publie le grand titre =
Une enquête est désirée pour résoudre le problème du transport en commun.

Une importante assemblée des conseils de Lévis, Lauzon et St-David en arrive à cette proposition.
Il a été rapporté, durant la réunion, que la Cité de Lévis avait renouvelé le contrat en 1948 suite à la réception de trois soumissions venant des Autobus Fournier, de Tanguay Automobiles et de Quebec Railway, Light & Power.
Présentement, la compagnie doit à Lévis un compte de taxes de 5,368$ et 18,461$.
En considération du fait que la compagnie n'est plus un actif pour la ville en se départissant de ses propriétés à Lévis et en utilisant même le terrain de stationnement de la ville comme endroit d'arrivée et de départ de ses autobus à la Traverse de Lévis,il n'y a plus lieu pour les municipalités de faire d'autres concessions.
On a même parlé de former une coopérative qui se chargerait
de donner un service d'autobus.

Les journaux de janvier 1961 rapportent que Sillery demande à la Régie des Transports de faire enquête sur le mauvais service d'autobus.
Le président de la ligue des propriétaires, le Dr. J.E. Verreault, a montré avec preuves à l'appui que depuis environ 6 semaines le service s'est détérioré de jour en jour. Il a même fourni des
dates et des heures ou les autobus n'ont pas respecté l'horaire. Quelques échevins demandent aux compagnies d'autobus Fournier et Québec-Autobus de soumettre des soumissions.
Read More

Un autre long article publié dans Le Soleil, en janvier 1961,
porte ce titre = Nous réveillerons-nous un matin, sans autobus?
M. Marcel Lacroix, échevin de la cité de Lévis et président du comité du transport a tenu une grande assemblée concernant la rumeur qui prédit la faillite prochaine de la compagnie d'autobus.
La situation est devenue compliquée depuis que la compagnie Autobus Lévis-Québec Inc. s'est divisée en quatre sections, soit =
Sillery,
Charny ,
St-Romuald et
Lévis-Lauzon.
En gardant la maison-mère à Lévis, les dirigeants n'ont transféré aux trois villes que l'actif et le roulant préposé à leur service respectif, laissant toutes les dettes à la maison-mère.
Le président ajoute qu'il a été prouvé que la compagnie peut opérer avec profits. MM. Barry et Sirois, co-propriétaires, ont déclaré qu'il fallait qu'un autobus rapporte au moins 50.00$ par jour pour faire un profit.
Les chiffres montrent, que pendant une semaine, les 14 autobus ont rapporté 4,500$ durant la saison d'été et 6,000$ durant l'hiver, ce qui fait 51.00$ en moyenne par jour et par autobus. Si les dettes avaient été réparties entre les divisions, le budget aurait pu être bouclé.
Depuis le début de l'hiver, les autobus n'ont pas été entretenus ni nettoyés.

M. Oscar Mercure, de la Chambre de Commerce Senior de Lévis, suggère que les trois villes concernées engagent quelqu'un de la Commission de Transport de Montréal pour étudier et faire un rapport détaillé sur la possibilité d'un meilleur système.

L'Appel, du 19 janvier 1961, publie sur la première page le titre = Le Service d'autobus est absolument défectueux.
D'après des critiques et des protestations, nous possédons à Sillery, le plus pourri des services d'autobus.

Depuis deux mois, Autobus Sillery-Ste-Foy a établi un nouvel horaire.
Les usagers prétendent qu'il est incompréhensible, et, n'est d'ailleurs pas suivi par la compagnie.
Le président réplique que les gens ne se donnent même pas la peine de lire le nouvel horaire.
Lundi soir, un père de famille déclarait au maire et aux échevins =
Je prends la peine de venir à l'Hôtel-de-Ville pour vous dire combien je suis désappointé du service. Je dois vous déclarer que mes neufs enfants et moi-même devons partir de l'avenue des Gouverneurs à pieds pour aller prendre l'autobus de Québec l'angle de Madeleine-de-Verchères et
boulevard St-Cyrille.
Le Conseil de Sillery prie la Régie des Transports de mettre Autobus Sillery-Ste-Foy en demeure d'observer l'horaire déposé la Ville.

Le Soleil, du 23 janvier 1961, annonce que la Cie d'Autobus Lévis-Québec
est mise en FAILLITE.
Quelques 35 créanciers réclament un total de 112,850 $ . 32 créanciers, représentant 91,213$ de réclamations, ont voté en faveur de la faillite.
3 créanciers, qui représentent 221,637$ se sont opposés.
Les créanciers ont formé un comité qui assumera la direction de l'entreprise pour une période de cinq ans.
Le conseil d'administration sera composé comme suit :
M.Maurice DeCoster, contrôleur;
Administrateurs : MM. Claude Gagnon, Wilfrid Rourke, Fernand Sirois,
Robert DeCoster et Roger Thibodeau.

L'Appel, du 26 janvier 1961, publie un très grand article en première page =
Le service d'autobus sera amélioré - ( Geo. Barry).
M. Georges Barry, président des Autobus Lévis-Québec Inc. et de sa filiale, Autobus Sillery-Ste-Foy Inc. a confirmé, il y a quelques jours, que le service s'améliorerait grandement entre Sillery et Québec.
Sept autobus pratiquement neufs seront mis en service incessamment et la compagnie reviendra à son horaire original.
Vu que la situation financière est réglée pour le moment, nous allons
améliorer le service. M. Barry a déploré le fait que Lévis semble vouloir obliger la compagnie à fournir un service de première qualité malgré a répétition des déficits annuels depuis très longtemps.
Nous avons pris une compagnie pratiquement en faillite avec des comptes à payer atteignant plus de 125,000$; le déficit d'opérations s'élevait à environ 70,000$ par année par suite des services non rentables de Lévis-Lauzon.
Depuis une vingtaine d'années, une somme de 300,000$ a été engloutie pour maintenir le service. M. Barry confirme que la compagnie possède un actif de plus de 800,000$ et un passif de moins de 115,000$.

L'Appel, du 9 mars 1961, publie le très gros titre =
Le Conseil adopte une résolution pour obtenir un meilleur service.
Le maire de Sillery, M. Gérard Guay, s'en est pris vertement et sévèrement au président, M. Georges Barry.
=Vous vous moquez de toute la population de Sillery=
=Vous êtes venu au Conseil pour nous chanter la pomme=
=N'est-il pas vrai que vous avez enlevé des autobus sur le service Sillery-Carré d'Youville ?=
=Vous n'êtes même pas capable de me répondre=
L'inspecteur de la compagnie,M. Boucher qui accompagnait M. Barry, a répondu =
En effet, on a enlevé un autobus sur le service Sillery-Carré d'Youville=

Le maire présente le résultat de l'enquête faite du 23 février au 4 mars.
Un constable, à différents intervals et à différents endroits, a surveillé l'heure de l'arrivée des
autobus et les circuits que ces autobus faisaient.
Il y a dans la journée des moments dans le jour avec des périodes d'attentes de 40 minutes.
Le 2 mars, l'autobus ne fait pas le bon trajet.
Il est résolu que le Conseil proteste énergiquement auprès de la Régie des Transports contre la
compagnie, et, que copie du rapport préparé par le Directeur du Service de Police de la Cité de
Sillery, en date du 6 mars 1961, soit transmis à la Régie des Transports. >L'Appel, du 13 avril 1961, publie la lettre de M. Gérard Guay, maire de Sillery, qui a été envoyée à la Régie des Transports.

(...) - depuis environ un mois les autobus sont lavés à l'extérieur et mieux entretenus à l'intérieur;
cependant, les usagers se plaignent des enteurs d'oxide de carbon qui se dégagent à l'intérieur des autobus car es silencieux sont en très mauvais état et trop courts..
(...) - le circuit Sillery-Cove est très mal desservi par deux vieux autobus qui n'ont parfois qu'une
porte de sortie et qui ne peuvent 'aucune façon tenir leur horaire aux heures d'affluence.
(...) - ce service est complètement inadéquat et pourri.

L'Appel, du 13 avril 1961, publie un autre article = Le Conseil approuve un nouvel horaire des autobus.
(...) - Il s'agit d'un circuit fermé, à sens unique, qui reliera Sillery à Québec uniquement, et non
plus Ste-Foy qui aura son circuit indépendant.
Il y aura un autobus à chaque demi-heure sauf aux heures de pointe lorsqu'un autobus passera à
chaque quart-d'heure.

Le 12 juin 1961, la Régie transporte le permis no 36-A - Autobus Lévis-Québec Inc. à M. Léopold
Godbout, de St-Gervais.
Il s'agit du service dans les cités de Lévis et Lauzon, et, entre ces deux municipalités et
St-Romuald.

L'Appel, du 10 août 1961 = le Conseil accepte l'augmentation de la compagnie d'autobus.
M. Georges Barry, propriétaire-gérant des autobus dans Sillery a mentionné que les tarifs n'ont pas changés depuis 10 ans. Il a mis en opération deux autobus neufs le printemps dernier et il en mettra deux autres l'automne prochain.

Le 20 novembre 1961, la Régie accorde la requête et autorise le transfert des permis d'autobus
détenus par Léopold Godbout à une nouvelle compagnie opérant sous le nom de Autobus Lévis Inc.
( permis no. 1751-A ) =
Transport de voyageurs dans les cités de Lévis et Lauzon;
Transport de voyageurs entre ces deux cités de Lévis et Lauzon et la municipalité de St-Romuald
d'Etchemin.


Le 22 janvier 1962, la Régie des Transports autorise en faveur de M. Melvin Mountain, 1257,
14e Avenue, Charny, le transfert des permis suivants:  De Breakeyville à Québec et de
St-Lambert - Breakeyville à Québec.
( Note = le 13 avril 1960, la Régie avait transféré les permis de utobus St-Lambert-Breakeyville Enr.
( no 596-A ). à M. Georges Baril, aisant affaires sous le nom de Autobus Breakeyville Enr.


L'Appel, du 1er février 1962, publie en très gros titre =
Le service d'autobus : un désastre pour Sillery.
C'est quelque chose d'épouvantable.
C'est le service le plus pourri des services qu'on a jamais eu.
On devrait pendre le propriétaire de ce service d'autobus.
On devrait le fusiller.
On devrait le faire brûler à petit feu.
Comment se fait-il que la Cité de Sillery tolère aussi longtemps ce service d'autobus des plus
pourris? 'est un non-sens que de posséder un tel service.
(...) - hier, il y avait trois autobus en panne;
(...) - une petite fille du Parc Falaise a attendu une heure au grand froid pour aller à la classe;
(...) - les chauffeurs gèlent comme des cretons et saucissons et sont obligés de relever leur collet de paletots;
(...) - on pourrait faire une enquête sur le propriétaire pour qu'on sache ce qu'il broute avec son
service d'autobus.

L'Appel, du 22 février 1962, publie le titre suivant =
Sillery va de l'avant.
Les Autobus Fournier Ltée remplaceront les Autobus Sillery-Ste-Foy, imanche prochain, le 25 février.
(...) - D'ici là, souhaitons qu'il reste au moins un autobus pour nous brasser jusqu'à samedi soir.

Le Soleil, du 26 février 1962, annonce un nouveau propriétaire aux Autobus Lévis.
Depuis lundi, la compagnie opère sous la direction d'un nouveau propriétaire : le Dr Sylvain Auger.
Comme le Dr Auger pratique encore activement la médecine, c'est M. Jean Guay qui s'occupera de la direction de la compagnie. . Guay a travaillé pendant 17 ans pour les Autobus Lemelin Ltée.

On a déjà rétabli le circuit no 2 et le circuit no. 5 dans le jour.
Le soir, ces deux circuits sont combinés comme auparavant.

Le 14 juin 1962, la Régie autorise le transfert des permis suivants à la nouvelle compagnie opérant sous le nom de Autobus Charny-St-Romuald Inc. ( permis no. 1798-A) =
St-Jean-Chrysostôme-St-Romuald et Québec;
St-Romuald-Charny et Québec.

Le 14 juin 1962, la Régie annule les permis suivants détenus par Autobus Lévis-Québec Inc. =
Transport d'écoliers dans Ste-Foy;
Lévis à Québec via le Pont de Québec;
Transport de voyageurs entre Lévis et la Salle Frenette;
Transport de voyageurs entre Lauzon ( église Ste-Bernadette) et l'Hôtel Larochelle ( coin St-Antoine et St-Louis) à Lévis via la rue Wolfe;
Lauzon, St-David, St-Romuald, New Liverpool, Chaudière Bassin et Charny.
Charny, st-Romuald et Québec via la rue Charles-Huot, à Sillery;
St-Jean-Chrysostôme, St-Romuald et Québec;
St-Romuald, Charny et Québec.

La Régie annonce la fermeture du dossier des Autobus Lévis-Québec Inc (permis no. 36-A),
le 1er août 1962.

Le 22 octobre 1962, la Régie accorde une nouvelle tarification aux Autobus Lévis Inc, en vigueur, le 27 octobre 1962;
les billets d'enfants seront valables en tout temps jusqu'à 10 ans nclusivement ;
les billets d'écoliers seront valables de 7h00 am à 7h00 pm pour tous les écoliers de moins de 17 ans inclusivement.

En novembre 1962, la revue Transport Commercial publie une grande photo, en noir et blanc, de l'autobus Lévis, no. 80 sur la couverture; on y voit M. Guay répondant aux questions du journaliste,
M. Jean afortune, devant l'autobus au terminus de Lévis.
Une autre photo montre les deux hommes devant les trois autobus 77, 78 et 79 en face du garage
sur la rue St-Laurent.
Cet article de 4 pages porte le titre = Autobus Lévis rétablit un service abandonné.

Description de la flotte = Autobus Lévis-Québec Inc. permis no. 36-A. (mars 1959 à juin 1962):
Note: Description de la flotte REVISÉE en janvier 2018
----------------------------------------------------------------

4- Yellow-Coach - 733 - 1268 - 23s - 1938 - ex LTC - 4; rebuts en 1959
5- Yellow-Coach - 733 - 1363 - 23s - 1939 - ex LTC - 5; rebuts en 1959
6- Yellow-Coach - TG-2101 - 0049 - 23s - 1940 - ex LTC - 6 ; rebuts en 1959
9-10- Yellow-Coach - TG-2105 - 0031-0032 - 23s - 1941 - ex LTC - 9-10; rebuts en 1959
11-14 - Yellow-Coach - TG-2105 - 0125-0128 - 23s - 1942 - ex LTC - 1-14; rebuts en 1960

??- (six) -  Prévost - Intercité - 33s - 1943/44 - ex LTC - 15 à 27 - rebuts en 1960.

30 - GMC - TG-3206 - 0076 - 32s - 1946 - ex. LTC - 30 en 1959 - vendu Lévis - 30, en octobre 1961.
31 - GMC - TG-3206 - 0077 - 32s - 1946 - ex. LTC - 31 en 1959 - vendu Lévis - 31, en octobre 1961.
32 - GMC - TG-3206 - 0078 - 32s - 1946 - ex. LTC - 32 en 1959 - vendu Lévis - 32, en octobre 1961.
33-  GMC - TG-3206 - 0079 - 32s - 1946 - ex. LTC - 33 en 1959 - vendu Lévis - 33, en octobre 1961.
34-  GMC - TG-3206 - 0080 - 32s - 1946 - ex. LTC - 34 en 1959 - vendu Lévis - 34, en octobre 1961.
35-  GMC - TG-3206 - 0081 - 32s - 1946 - ex. LTC - 35 en 1959 - vendu Lévis - 35, en octobre 1961.
36-  GMC - TG-3206 - 0097 - 32s - 1946 - ex. LTC - 36 en 1959 - vendu Lévis - 36, en octobre 1961.
37-  GMC - TG-3206 - 0098 - 32s - 1946 - ex. LTC - 37 en 1959 - vendu Lévis - 37, en octobre 1961.
38-  GMC - TG-3206 - 0099 - 32s - 1946 - ex. LTC - 38 en 1959 - vendu Lévis - 38, en octobre 1961.
39-  GMC - TG-3206 - 0100 - 32s - 1946 - ex. LTC - 39 en 1959.

40- GMC - TG-3206 - 0101- 32s - 1946 - ex. LTC - 40 en 1959.
41- GMC - TG-3206 - 0102 - 32s - 1946 - ex. LTC - 41 en 1959.
42- GMC - TG-3206 - 0103 - 32s - 1946 - ex. LTC - 42 en 1959 - vendu Lévis - 42, en octobre 1961.
43- GMC - TG-3206 - 0104 - 32s - 1946 - ex. LTC - 43 en 1959 - vendu Lévis - 43, en octobre 1961.
44- GMC - TG-3206 - 0105 - 32s - 1946 - ex. LTC - 44 en 1959 - vendu Charny -St-Romuald - 44, le 14-06-62.
45- GMC - TG-3206 - 0106 - 32s - 1946 - ex. LTC - 45 en 1959 - vendu Charny -St-Romuald - 45, en octobre 1962.
46- GMC - TG-3207 - 0119 - 32s - 1947 - ex. LTC - 46 en 1959.
47- GMC - TG-3207 - 0120 - 32s - 1947 - ex. LTC - 47 en 1959.
48- GMC - TG-3207 - 0121 - 32s - 1947 - ex. LTC - 48 en 1959 - vendu Lévis - 48, en octobre 1961.
49- GMC - TG-3207 - 0201 - 32s - 1948 - ex. LTC - 49 en 1959 - vendu Lévis - 49, en octobre 1961.

50- GMC - TG-3207 - 0202 - 32s - 1948 - ex. LTC - 50 en 1959 - vendu Charny -St-Romuald - 50, le 14-06-62.
51- GMC - TG-3207 - 0203 - 32s - 1948 - ex. LTC - 51 en 1959.
52- GMC - TG-3207- 0217 - 32s - 1948 - ex. LTC - 52 en 1959.
53- GMC - TG-3207 - 0220 - 32s - 1948 - ex. LTC - 53 en 1959 - vendu Charny -St-Romuald - 53, le 14-06-62.
54- GMC - TG-3207 - 0221- 32s - 1948 - ex. LTC - 54 en 1959 -  vendu Charny -St-Romuald - 54, le 14-06-62.
55- GMC - TG-3608 - 0143 - 32s - 1944 - ex. LTC - 55 en 1959 - vendu Lévis - 55, en octobre 1961.
56- GMC - TG-3608 - 0144 - 32s - 1944 - ex. LTC - 56 en 1959 - vendu Lévis - 56, en octobre 1961.
57- GMC - TG-3608 - 0141 - 32s - 1944 - ex. LTC - 57 en 1959 - vendu Lévis - 57, en octobre 1961.
58- GMC - TG-3608 - 0142 - 32s - 1944 - ex. LTC - 58 en 1959 - vendu Lévis - 58, en octobre 1961.
?? - GMC - TG-3609 - 1194 - 38s - 1946 - ex. PTC - 4679 en 1962.

60- GMC - PD-3302 - 001 - 37s - 1945 - ex. LTC - 60 en 1959.
61- GMC - TG-3610 - 076 - 38s - 1948 - ex. Saguenay - 4801 en 1959 - vendu Charny -St-Romuald - 61, le 14-06-62.
62- GMC - TG-3610 - 077 - 38s - 1948 - ex. Saguenay - 4802 en 1959 - vendu Charny -St-Romuald - 62, le 14-06-62.
63- GMC - TG-3610 - 078 - 38s - 1948 - ex. Saguenay - 4803 en 1959 - vendu Charny -St-Romuald - 63, le 14-06-62.
64- GMC - TG-3610 - 079 - 38s - 1948 - ex. Saguenay - 4804 en 1959 - vendu Charny -St-Romuald - 64, le 14-06-62.
65- GMC - PD-2906 - 274 - 29s - 1947 - ex. PTC - 4795 en 1959 - vendu Lévis - 65, en octobre 1961.
66- GMC - PD-2906 - ??? - 29s - 1947 - ex. PTC en 1959.
67- GMC - PD-2906 - ??? - 29s - 1947 - ex. PTC en 1959.
68- GMC - PD-2906 - ??? - 29s - 1947 - ex. PTC en 1959.

69- Can-Car - IC-41-52-1276 - 41s - 1952 - ex. PTC- 5253, en 1960 - vendu Lévis - 69, en octobre 1961.

70- Twin-Coach - 38s - ex. Saguenay en 1960.
71- Twin-Coach - 38s - ex. Saguenay en 1960.
72- Twin-Coach - 38s - 578B - 40s - 1947 - ex. Saguenay 4745, en 1960.
73- Twin-Coach - 38s - 41s - 276 - ex. Saguenay - 4873, en 1960.
74- Twin-Coach - 38s - ex. Saguenay en 1960.
75- Twin-Coach - 38s - 574B - 40s - 1947 - ex. Saguenay - 4741, en 1960 - vendu Lévis - 75, en octobre 1961.
76- Twin-Coach - 38s - 40s - ex. Saguenay en 1960.
77- Fitzjohn - Duraliner - 8639 - 29s - 1950 - ex. Autobus Adélard Audet, Lac Mégantic, en 1960 - vendu Lévis - 77, en octobre 1961.

78- Prévost - Citadin - P-082-1033-50 - 37s - 1950 - ex. St-Lambert - Breakeyville - 5, en 1960.

79- Leyland -Olympic - 496245 - 1950 - ex. Bell Buses - 67, Dartmouth, N.S. en 1960
80- Leyland -Olympic - 512196 - 1952 - ex. Bell Buses - 72, Dartmouth, N.S. en 1960.
81- Leyland -Olympic - 512194 - 1952 - ex. Bell Buses - 71, Dartmouth, N.S. en 1960.
82- Leyland -Olympic - 512192 - 1952 - ex. Bell Buses - 68, Dartmouth, N.S. en 1960.
83- Leyland -Olympic - ??? - 1952 - ex. Bell Buses - ??, Dartmouth, N.S. en 1960.
84- Leyland -Olympic - ??? - 1952 - ex. Bell Buses - ??, Dartmouth, N.S. en 1960.
85- Leyland -Olympic - 512193 - 1952 - ex. Bell Buses - 69, Dartmouth, N.S. en 1960.
NOTES = la description complète est = Leyland - Olympic - Metro-Cammell-Weyman Body; achetés de "Lévis Automobiles Inc", en 1960;
autres nos. de série : 512195 - ex. Bell Buses - 70 et 512197 - ex. Bell Buses - 73.

86- Can-Car - C-36 - 2199 - 36s - 1946 ex. Québec - 1403, en 1960.
87- Can-Car - C-36 - 2202 - 36s - 1946 ex. Québec - 1406, en 1960.
88- Can-Car - C-36 - 2203 - 36s - 1946 ex. Québec - 1407, en 1960.
89- Can-Car - C-36 - 2396 - 36s - 1946 ex. Québec - 1425, en 1960.
90- Can-Car - C-36 - 2397 - 36s - 1946 ex. Québec - 1426, en 1960.

?? - Coachette - 1959 acheté en 1960 - ex. Démo.
----------------------------------------------------------------------------------


Description de la flotte = Autobus St-Romuald Enr - permis no. 1715-A  (26-01-1961 au 14-06-1962):

45 - GMC - TG-3206 - 0106 - 32s -1946.
46 - GMC - TG-3207 - 0119 - 32s -1947.
47 - GMC - TG-3207 - 0120 - 32s -1947.
48 - GMC - TG-3207 - 0121 - 32s -1947.

50 - GMC - TGM-3207 - 0202 - 34s -1948.
51 - GMC - TGM-3207 - 0203 - 34s -1948.
52 - GMC - TGM-3207 - 0217 - 34s - 1948.
53 - GMC - TGM-3207 - 0220 - 34s - 1948.
54 - GMC - TGM-3207 - 0221 - 34s - 1948.

65- GMC - PD-2906 - 274 - 29s - 1947.
66- GMC - PD-2906 - ??? - 29s - 1947.
67- GMC - PD-2906 - ??? - 29s - 1947.
68- GMC - PD-2906 - ??? - 29s - 1947.

Tous ces autobus sont opérés par "St-Romuald" mais, appartiennent à "L.évis-Québec" dont elle est une filiale.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Description de la flotte = Autobus Charny-Breakeyville Enr. permis no. 596-A  (26-01-1961 au 14-07-1962):

78- Prévost - Citadin - P-082-1033-50 - 37s - 1950.

Cet autobus est opéré par "Charny-Breakeyville" mais, appartient à "Lévis-Québec" dont elle est une filiale.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Allocation des autobus selon les divisions de la compagnie =

Autobus Lévis-Québec Inc = 4 à 43; 49 ; 60 à 64 et 69
Autobus St-Romuald Enr    = 45 à 48; 50 à 54 et 65 à 68
Autobus Sillery-Ste-Foy Inc = 70 à 77 , 79 à 90 et le Coachette
Autobus Breakeyville Enr = 78   Le Soleil, du 11 août 1964, publie un article annonçant une     demande d'augmentation des tarifs d'autobus de la part de la Compagnie.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Le 20 août 1964, la Régie autorise la tarification suivante :
Adultes : en espèces - 0.20$ / en séries  - 7 billets pour 1.00$
Ecoliers : en espèces - 0.10$ / en séries - 6 billets pour 0.50$

Durant l'année 1964, un article paru dans la revue de la Bus History Association, signé par Jean
Breton, mentionne que les Autobus Lévis Inc. possèdent 29 autobus comprenant:
22 urbains (principalement des MC-TGM-3206 et 3207,
1 autocar GMC-PD-2903,
1 GMC-TG-3608,
2 Can-Car-IUCD-35A,
4 Can-Car-CD-36 et
4 Can-Car-C-36.
La compagnie a aussi 3 Can-Car-IC-41 et 4 GMC-scolaire pour le nolisé et les écoles.
(Note = le total ne balance pas! ).

Le 12 septembre 1966, la Régie autorise l'émission du permis suivant =
Transport d'étudiants de Ville Guay, Lauzon, Lévis, St-David, St-Télesphore à différentes écoles de
Ste-Foy, Sillery et Québec.

Le 20 juin 1968, la Régie autorise la tarification suivante =
Adultes : comptant - 0.20$ / en séries - 6 billets pour 1.00$
Ecoliers : comptant - 0.15$ / en séries - 5 billets pour 0.50$
Correspondance : 0.05 $

Le 22 avril 1969, la Régie approuve le changement de contrôle des actions de Autobus Lévis Inc.
(Note = il se peut que le contrôle soit passé aux mains de M. Michel Auger, propriétaire des Autobus Scolaires Lévis Inc., et, fils du Dr. Auger).

Le 16 décembre 1969, la Régie autorise, à titre provisoire, la tarification suivante =
Paiement comptant - 0.25$
Enfants / Ecoliers - 0.20$
Adultes - 5 billets pour 1.00$
Enfants / Ecoliers - 4 billets pour 0.50$

En janvier 1970, la compagnie déplore le décès de M. Jean-Charles Guay, gérant depuis 1961.
Il avait été presque depuis le début gérant des Autobus Lemelin Ltée. (Québec-Lévis-Rimouski et
Edmundston, N.B. ).
Il a aussi été membre plusieurs années du conseil d'administration et du conseil exécutif de l'APAQ.

Le 3 février 1970, la Régie rend permanente l'autorisation provisoire accordée le 16 décembre 1969.

Le 26 août 1970, la Régie annule le permis no. 1798-A détenu par les Autobus Charny-St-Romuald Inc. et approuve la vente en faveur des Autobus Lévis Inc ( permis no.1751-A ) des services suivants =
Breakeyville à Québec
St-Lambert-Breakeyville à Québec
St-Jean-Chrysostôme-St-Romuald à Québec
St-Romuald-Charny à Québec.

Le 24 mars 1966, le Soleil publie une grande photo intitulée =
Embardée spectaculaire sur la rue St-Georges :
Un véhicule ( no. 76) de Lévis Autobus Inc. circulant de l'est à l'ouest fait une embardée
spectaculaire ur la rue St-Georges, coin Ste-Jeanne-d'Arc, hier matin.
Conduit par M. Jean-Guy Carrier domicilié au 185A, rue St-Joseph Lauzon, le lourd véhicule par suite d'une défectuosité mécanique a sectionné un poteau de l'Hydro-Québec en face des nos 261-263, rue St-Georges, a heurté une demeure appartenant à M. Georges Bergeron puis s'est arrêté sur la propriété de M. Léopold Delisle, 265, rue St-Georges, y faisant des dommages très considérables.

Par suite de cet accident qui n'a heureusement fait aucun blessé, un ourt-circuit a provoqué un début d'incendie que les pompiers de Lévis, sous la direction du chef T. Morin ont combattu durant plus d'une heure. Le conducteur n'a subi que de légères contusions de même que deux des sept occupants de l'autobus.

Suite: Le transport collectif sur le territoire de Lévis. (1971-......)
Mise à jour le Mardi, 30 Janvier 2018 21:33
 
designed by www.madeyourweb.com