Menu Content/Inhalt
Autobus Ste-Claire PDF Imprimer Envoyer
Capsules historiques - Cie - Opérateurs - Sociétés
Écrit par Jean Breton   
Mercredi, 18 Mai 2011 20:55

autob_ste-claire_ste-justine_35_webnew
Tous droits réservés: Société d'histoire d'autobus du Québec - Photo: Collection SHAQ (circa 1950)

Autobus Ste-Claire


Autobus Ste-Claire commence en 1922 lorsque M. Georges Roy, de
Sainte-Claire, achète le premier autobus fabriqué par M. Eugène Prévost,
fabricant de meubles de Sainte-Claire.

"Georges Roy a acheté le permis en 1922, et, a demandé à Eugène Prévost,
de Ste-Claire, de fabriquer un autobus pour remplacer l'automobile
allongée qui était incluse dans la vente;
l'autobus a été fabriqué durant l'hiver 1923-1924 pour être livré au
printemps, et, est connu comme étant le premier autobus 'Prévost'."

Il achète la ligne de Lévis, Pintendre, Saint-Anselme à Saint-Henri de
la compagnie Guillemette&Dumas.
Quelque temps plus tard, il prolonge le service jusqu'à Sainte-Claire.

En 1925, M. Roy extensionne le parcours à Abénakis et Saint-Malachie.

Puis, en juin 1928,il prolonge son service jusqu'à Sainte-Justine avec M. Donat Hébert comme chauffeur.

La compagnie change de nom et devient Autobus Québec, Ste-Claire, Ste-Justine Enr.

En 1930, il se rend à Saint-Léon et Sainte-Germaine.

En 1944, M. Roy vend les permis ( 61-A ) à MM. Clovis Beaudet et
Josaphat Gingras, déjà propriétaires des Autobus Ile d'Orléans Enr,
depuis 1939.
M. Lévis Lamontagne devient le gérant et le sera jusqu'à la vente de la Compagnie.

Le 11 avril 1945, le service est prolongé de Sainte-Justine à Saint-Cyprien.
Le 21 juin 1945, la compagnie achète le permis ( no. 167-A ) de M.
Alonzo Lamontagne pour le service de Saint-Narcisse-de-Neubois à Lévis.

Le 30 avril 1949, tous les permis ( 61-A ) sont transférés à Autobus
Ste-Claire, Ste-Justine, St-Narcisse Ltée.
Autoneige = Saint-Narcisse, Saint-Bernard, Scott, Saint-Isidore, Lévis
et retour. ( pas de service local entre Saint-Henri et Lévis ).
Autobus = Saint-Cyprien, Sainte-Justine, Lévis, Québec et retour en
passant par Sainte-Germaine, Saint-Léon, Saint-Malachie, Sainte-Claire,
Saint-Anselme, Saint-Henri et Pintendre. ( pas de service local entre
Lévis et Québec.
Autobus = Saint-Narcisse, Lévis et Québec via Scott et retour. ( pas de
service local entre Lévis et Québec ).
Le bureau et le garage sont situés au 77, boul. Charest ( adresse
changée pour 661, boul. Charest Est, en 1953), à Québec.

Le 20 décembre 1950, la Régie accepte l'augmentation des taux.

Le 18 décembre 1951, la Régie autorise la desserte de Saint-Luc en
donnant le service de Saint-Cyprien à Québec et retour.

Le 21 janvier 1954, la Régie autorise une autre augmentation des taux.

Le 14 septembre 1955, la Régie autorise un escompte de 50% aux billets
d'étudiants en série de 12 passages.

Le 30 décembre 1957, la Régie autorise la suppression de la vente des
billets aller-retour.

Le 24 janvier 1959, la Régie annule le permis =
autoneige : Saint-Narcisse, Saint-Bernard, Scott, Saint-Isidore, Lévis
et retour.

Le 28 mai 1959, la Régie émet le permis suivant =
Saint-Zacharie à Québec et retour. ( pas de service local de Pintendre à
Québec ).

Le 29 janvier 1964, la Régie autorise une autre augmentation des taux.

Le 1er mai 1968, la Régie autorise une autre augmentation des taux.

Puis, le 1er mai 1972, la Compagnie est vendue à Transport Fontaine
Ltée, de Saint-Gervais.
Ainsi disparaît les Autobus Ste-Claire, Ste-Justine, St-Narcisse Ltée.
La vente a été causée par l'expropriation du bâtiment comprenant le
bureau et le garage situé au 661, boul. Charest Est.
Le Ministère des Transports du Québec avait besoin du terrain pour
construire une autoroute élevée entre la rivière Saint-Charles et la
Haute-Ville. Les propriétaires ne voyaient plus l'intérêt de continuer.

Description de la flotte :

1- Reo - 21 - 1922
2- Reo-Prévost - 1925
3- Reo - 29 - 1928
4- Gotfredson
5- White-806-M - 33 - 1938
6--Prévost - 1940
7--Prévost - 1942
8- Dodge - 7 sièges
9- Dodge - 7 sièges
10- Buick - 1937

Note = les nos. 6 à 10 ont été vendus à Beaudet & Gingras en 1944.
Il est possible que certains autobus aient été transférés aux Autobus Ile d'Orléans Enr. qui appartenaient aux même propriétaires.

Siute à une entente avec la Gare St-Roch, de Québec, les autobus sont maintenant numérotés de 30 à 39.

30 - ???
30- Western-Flyer - T-36 - 20-56 - 36s - 1956 - vendu Fontaine - 30, le 26 avril 1972.

31 - Prévost - Intercité - P-117 - 29s - 1943 - livré le 11 mars 1944 - hors service en 1966;

32 - Prévost - Intercité - P-210 - 33s - 1946.
32 - Prévost - Intercité - P-196-759-52 - 33s - 1952 - vendu Fontaine - 32, le 26 avril 1972.

33 - ???
33 - Prévost - Intercité - P-041-565-49 - 37s - 1949 - hors service le 13 juillet 1966;

34 - Prévost - Intercité - P-005-464-47 - 37s - 1947 - hors service en 1966;

35 - Prévost - Intercité - P-006-469-47 - 37s - 1947 - Ex. Ile d'Orléans - 12 - modifié par Prévost en modèle Prevocar; vendu Fontaine - 35, le 26 avril 1972.

36 - Fitzjohn Duraliner - 29s - lettré "St-Zacharie - St-Philémon - Québec" - disposition inconnue en 1957.
36 - Prévost - LeNormand - P-246-813-57 - 37s - 1957; vendu Fontaine - 36, le 26 avril 1972.

37 - Prévost - Panoramique - P-295-869-64 - 41s - 1963 - brûlé à St-Zacharie, le 27 janvier 1966.

38 - Prévost - Panoramique - P-315-889-66 - 41s - 1965; vendu Fontaine - 38, le 26 avril 1972.

39 - Prévost - Panoramique - P-328-902-66 - 41s - 1966; vendu Fontaine - 39, le 26 avril 1972.


NOTE=

Prévost a livré les autocars suivants=

P-212 - le 17 juin 1946;
P-247 - le 4 juillet 1947;
P-267 - en avril 1948.

Il est possible qu'il y ait eu deux numéros 34 et 35 ; de plus, il semble qu'il ait eu un autobus acheté des Autobus Ile d'Orléans en 1947.


Mise à jour le Mercredi, 29 Novembre 2017 21:33
 
designed by www.madeyourweb.com